Crédit photo © Mick Talbot - flickr.com - Montia perfoliata (Claytone de Cuba)

Claytone de Cuba semences bio (Montia perfoliata) - Kokopelli

Potagère riche, rafraîchissante et diurétique - Robuste et facile à cultiver

3,60 €
3,40 €
-0,20 €
Description du produit

Claytone de Cuba (Semences biologiques, biodynamiques et paysannes) - Légume feuilles et salade

Nom ScientifiqueMontia perfoliata Syn. Claytonia perfoliata, Claytonia cubensis, Limnia perfoliata - Famille botanique: Portulacacées (Portulacées) - Légume feuille et salade.Label AB magasin bio en ligne

Autres noms: Claytone perfolié, pourpier d'hiver, portulaca.

Net: 0,5 gr (± 1085) (≈ 2170 graines/gr - semences petites, noires, lenticulaires, brillantes, à hile grisâtre - Levée estimée: quelques jours (semis) - Climat: tempéré (résiste très bien au froid) - Exposition: ensoleillée - Sol: léger, humifère, non calcaire - Période de semis: avril à juillet - Lune: décroissante - Floraison: avril à fin juin - Cueillette: 2 mois après le semis.

Utilisations et propriétés de la Claytone de Cuba


La claytone de Cuba est une plante d'hiver, robuste, facile à cultiver et à entretenir. Ses feuilles, consommées crues ou, de préférence, blanchies en salade ou comme légumes, sont riches en vitamines A, C, B et K, ainsi qu'en sels minéraux (cuivre, fer, magnésium et manganèse). Elles peuvent être, également, cuites à la manière des épinards ou préparées au beurre, en gratin ou sautées. Légèrement charnues, elles sont séduisantes par leur saveur fine et par leur goût agréable rappelant celui de la mâche. En plus de leurs qualités nutritives, elles seraient, par ailleurs, diurétiques et rafraîchissantes.

Description et botanique


La claytone de Cuba est une belle et petite plante touffue, d'une vingtaine de centimètres de hauteur, appartenant à la même famille botanique (Portulacaceae) que le pourpier. Ses feuilles, épaisses, charnues, en forme de cornet très ouvert, portent de petites fleurs, blanches, regroupées en grappes.

Sol et exposition


La culture de la claytone de Cuba vient en toutes terres à condition qu'elles soient légèrement humides et non calcaires (la claytone de Cuba ne pousse pas dans un sol calcaire, au pH supérieur à 6,5. Sa capacité à assimiler les nutriments et l'eau est, en effet, inhibée par une concentration élevée en calcaire). Elle préfère, en outre, des endroits chaudement exposés.

Multiplication et plantation


Propagation: Les graines de la claytone de Cuba sont semées d'avril à fin juillet, en septembre, en octobre et pendant le début de printemps. On peut les semer clair, en pot, à la volée ou encore en lignes avec un espacement d'environ 25 cm (l'éclaircissage, pour arriver à un espacement de 15 cm, est pratiqué lorsque les plants ont 5 vraies feuilles), sur un sol peu profond, terreauté à l'avance, à raison de 1 gr/m2. La terre est délicatement tassée, sans recouvrir les semences, et tenue fraîche afin de favoriser la levée. On souligne, également, que la claytone de Cuba est une espèce qui se reproduit facilement d'elle-même. Il suffit, dans ce cas de figure, de replanter les rejetons en gardant leur motte.

Le semis de la claytone de Cuba durant le mois de septembre permet d'avoir des feuilles prêtes à la consommation durant la saison hivernale.

Germination: La germination optimale, des petites semences de la claytone de Cuba, est, théoriquement, assurée à des températures inférieures à 12°C.

Faire ses semences: Les plantes les plus belles et les plus vigoureuses, plantées début septembre, sont conservées. Elles monteront en graines durant le printemps de l'année suivante. Quand les graines arrivent à maturité (mai ou juin), elles sont cueillies (faire attention car elles sont petites et tombent facilement), séchées et conservées. Les semences de la claytone de Cuba gardent leur pouvoir germinatif jusqu'à 5 ans.

Comment cultiver la claytone de Cuba bio?


Soins et travaux d'entretien: Même si la claytone de Cuba est une plante d'hiver, il est vivement recommandé de la protéger en cas de gel ou si l'hiver devient très rigoureux. Utiliser des films ou des voiles d'hivernage, ou encore déplacer les pots à l'abri.

Dès que le climat redevient plus doux, des jeunes feuilles vertes pousseront.

Afin de maintenir un meilleur cycle de rotation culturale dans le potager, on note que la claytone de Cuba est une plante peu épuisante et il est tout à fait envisageable de la cultiver au même endroit toutes les 3 années.

En ce qui concerne la fertilisation, celle-ci n'est guère exceptionnelle. Un peu d'engrais naturel et/ou du compost bien décomposé, apportés en fin d'automne, suffiront très largement pour satisfaire les besoins nutritifs de la claytone de Cuba.

Des binages et des sarclages sont recommandés, ainsi qu'un petit arrosage quand il fait chaud et sec, et après les coupes de la récolte.

Maladies et ravageurs: Hormis quelques limaces ou escargots, la claytone de Cuba ne semble pas réellement souffrir d'un parasite particulier.

Cueillette: Les feuilles de la claytone de Cuba sont coupées au fur et à mesure (jusqu' à quatre coupes) à partir de huit semaines après le semis. Si il gèle, le développement de la plante est freiné et la récolte est plus tardive. La récolte se fait de novembre à mars.

Les jeunes feuilles (au cœur de la plante) de la claytone de Cuba doivent être épargnées afin de la permettre à la plante de poursuivre sa croissance.

Le pourpier, Portulaca oleracea, est un parent éloigné de la claytone. Celle-ci revient un peu à la mode même si elle reste encore inconnue du grand public. Les feuilles de la claytone de Cuba peuvent être mangées crues en salade ou comme un légume (blanchies à la façon des épinards) et se marient remarquablement avec le fromage blanc.

Conseils de la boutique bio en ligne


Un jardin à l'abri (sous serre) toute l'année: Pour le jardinier, la serre peut vite se révéler indispensable car elle permet une certaine maîtrise des conditions climatiques (à une époque où celles-ci sont plutôt perturbées !). Elle évite les rigueurs du froid et accumule la chaleur dès que le soleil pointe son nez.

Serre en verre: Une armature en aluminium et des parois en verre accompagnée d'une embase qui permet de poser la serre bien à plat en évitant les fondations. Si on possède une véranda, elle fera largement l'affaire.

Plaques de culture: Déposez une graine par alvéole préalablement remplie de terreau de semis.

Mini-serre: Petite serre idéale pour procéder aux premiers semis à chaud dans la maison ou la serre.

Table de rempotage: Le support idéal pour pratiquer vos semis, boutures, rempotages sans salir la table de jardin.

Au bonheur des plantes: a. À vous semis, repiquages précoces et bouturages difficiles. Les économies réalisées amortiront rapidement le coût de l'investissement ! b. À vous les récoltes, tôt et tard dans la saison, de fruits et légumes alors hors de prix sur les étals ( fraises, melons, tomates, aubergines, haricots verts…). c. À vous agrumes et plantes exotiques qui craignent d'être hivernés dans les intérieurs à l'atmosphère desséchée par le chauffage central. d. Plus besoin d'encombrer le garage ou la cave avec les plantes non rustiques ( pélargoniums, fuchsias..), la serre sera là pour les accueillir et leur donnera l'espace éclairé et hors-gel qui leur est nécessaire pour se conserver…

Quelques conseils pour une bonne utilisation: a. Placez toujours la serre dans un endroit très ensoleillé, surtout en hiver. Il sera facile d'ombrager en été pour éviter que le soleil ne grille les plantes. b. En période chaude et ensoleillée: n'oubliez pas d'assurer une aération grâce aux ouvrants, sinon gare aux coups de chaleur. c. En période très froide, pour que la serre reste hors-gel: prévoyez une isolation thermique avec un matelas de plastique à bulles très facile à clipser et un chauffage d'appoint.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

Commentaires des clients

Pour noter et/ou laisser un commentaire sur ce produit bio, veuillez Vous connecter ou Créer un compte utilisateur.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.