Bain ou douche? La peau a-t-elle une préférence? En règle générale, tant qu'on ne souffre pas de problème cutané particulier, le choix reste le même. Toutefois, à moins de pratiquer un sport, se laver une fois par jour est nettement suffisant. Il est également important de bien s'hydrater, particulièrement après un bain. Les peaux sèches et sensibles seront moins irritées par une douche. Un contact prolongé avec l'eau déshydrate l'épiderme. Quinze minutes, c'est suffisant.

Y a-t-il une température de l'eau idéale? Plus l'eau est chaude, plus l'effet est desséchant. Un bain trop chaud et long accentuera les problèmes de couperose. Si en plaçant le coude sous l'eau, on a le réflexe de le retirer, c'est que la température est trop chaude ou trop froide. On devrait rechercher une zone de confort. Il n'a jamais été prouvé qu'une douche froide ait de réelles vertus. C'est même mauvais pour les personnes aux prises avec des problèmes vasculaires. Si la personne souffre d'urticaire ou d'eczéma, je recommande une température s'approchant de celle du corps.

Y a-t-il certains produits de bain à éviter? La plupart des produits offerts sur le marché correspondent aux normes canadiennes de dermocosmétique. Pour les peaux sensibles, je recommande les nettoyeurs sans savon qui n'éliminent pas les huiles naturelles de la peau. Tous les produits de bain parfumés peuvent causer des dermatites allergiques ou irritatives. Mais toutes les femmes n'y sont pas sujettes. Les femmes qui sont vulnérables aux vaginites (inflammations de la muqueuse vaginale) devraient éliminer tous les produits parfumés. Les savons très astringents, désodorisants ou détergents peuvent également causer des irritations. La mousse de bain contient du savon: on ne devrait pas en utiliser tous les soirs!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.