Mon potager et jardin bio

Conseils pour effectuer correctement le rempotage des bonsaïs

Le rempotage du printemps


La période idéale pour effectuer le rempotage des plantes d'intérieur est le printemps, de la fin de février à mai.

Vers la fin de l'hiver plusieurs plantes d'intérieur doivent absolument être transférées dans des contenants plus grands. Certains symptômes ne trompent pas; il est grand temps d'effectuer un rempotage si plus des trois quarts de la motte sont occupés par les racines et qu'elles sortent par les trous de drainage.

La technique de rempotage est fort simple. Il s'agit de sortir la plante de son pot actuel et de la placer dans un contenant ayant un diamètre plus grand d'environ 2,5 cm. Après avoir couvert le trou de drainage avec un tesson ou un petite pierre plate, vous devez placer un peu de terreau au fond du pot et y asseoir la plante. Afin que l'eau d'arrosage ne déborde pas, laissez un espace entre le niveau final de la motte et le rebord du contenant. Un espace d'environ 2,5 cm permet à une quantité suffisante d'eau de pénétrer avant de passer par dessus le pot. Remplissez ensuite les côtés et tassez la terre avec le bout de vos doigts sans trop la compacter. Un terreau léger pour empotage et semis convient parfaitement au rempotage de la plupart des végétaux d'intérieur. N'oubliez pas que chaque végétal doit être placé de façon à ce que son collet soit au même niveau que la surface du terreau. En d'autres termes, le dessus de la motte de terre de chaque plante doit être à la même hauteur que le niveau final du terreau contenu dans le pot. Finalement, arrosez d'une manière lente jusqu'à ce que l'eau déborde et/ou commence à s'écouler par les trous de drainage. Parfois, lors de l'arrosage, des trous se forment dans le substrat. Pour égaliser la surface il suffit alors de rajouter un peu de terreau.

Rempotez les bonsaïs


Le bonsaï dispose d'un volume de terre restreint et celle-ci s'appauvrit au fil du temps. Les apports d'engrais en suffisent pas à compenser cet appauvrissement, il faut changer la terre en rempotant.

La fréquence de rempotage:

Maximum 2 ans pour les fruitiers.

2 ans pour les caducs et les bonsaïs d'intérieur.

3 ans pour les conifères.

La fréquence de rempotage diminue avec l'âge.

La bonne période:

De mi-février à mi-avril, la période est favorable au rempotage des bonsaïs d'extérieur caducs (acer, betula,carpinus, fagus, quercus, salix, zelkova). On ne tarde pas quand on voit les bourgeons gonfler.
On attendra un mois de plus (fin mars est la période adéquate) pour les conifères. Quant aux bonsaïs à fleurs, le rempotage se fait après la floraison.

Au préalable:

Arrosez deux jours avant pour que la motte soit plus facile à démouler.

Achetez une poterie adaptée (une taille juste supérieure à la précédente) et faites–la tremper dans de l'eau non calcaire pendant quelques heures. Si vous récupérez un pot qui a déjà servi, nettoyez-le et brossez-le avec une eau légèrement javellisée. Rincez abondamment.

Couvrez d'une petite grille les trous d'évacuation.

Le bon substrat:

Arbustes fleuris et fruitiers: terreau et terre végétale à parts égales.

Arbustes de terre de bruyère: terre de bruyère et bon terreau à parts égales.

Bonsaïs d'intérieur: terreau, terre de bruyère, sable de rivière, terre végétale à parts égales.

Caducs: terre végétale, sable de rivière à parts égales.

Conifères: terreau, terre végétale, sable de rivière à parts égales.

Le rempotage:

Débarrassez délicatement la motte de racines du vieux substrat. Taillez un centimètre de longueur de radicelles sans blesser les racines principales. Cette taille permet un développement réactivé des radicelles qui apporteront une nouvelle vigueur au bonsaï.

Posez au fond de la poterie une couche de gravier puis une couche de mélange terreux adapté.
Placez l'arbre en le positionnant avec précision.

Glissez le substrat autour et entre le chevelu racinaire en tassant pour qu'il n'y ait pas de poches d'air.

Tamisez finement la terre qui de surface et arrosez copieusement par de fines vaporisations.

Et après:

Attention, le bonsaï est fragilisé pendant un bon mois. Protégez-le des rayons solaires et du gel s'il est d'extérieur.

Attendez la reprise pour les tailles et les apports d'engrais.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.