Magasin bio en ligne

Comment cultiver, tailler et multiplier le romarin?

Le romarin est un petit arbuste ligneux typiquement méditerranéen. Ses feuilles odorantes, persistantes, de couleur argentée, dégagent des senteurs à la fois fortes et agréables. Charnues et légèrement résineuses, elles sont prisées en cuisine. Elles parfument délicatement les plats cuisinés à base de viande et de gibier.

romarin rosmarinus officinalisLes feuilles du romarin sont aussi employées en infusion. Elles sont appréciées pour leurs multiples vertus médicinales (Cf. Bienfaits du romarin). Ses fleurs entrent dans la composition du célèbre élixir de jeunesse connu sous le nom d'Eau de la Reine de Hongrie.

Le romarin est une plante idéale pour former des petites haies. Sa grande résistance à la sécheresse en fait un arbuste intéressant pour les jardins peu entretenus. Il peut y être cultivé afin de délimiter les bordures des plantes aromatiques. L'attrait de sa floraison pour les abeilles et les insectes pollinisateurs est notamment un avantage. Ils en font d'ailleurs un miel très parfumé de grandes qualités.

Crédit photo © mezuni - flickr.com - Rosmarinus officinalis (Feuilles et fleurs du romarin)

Brièvement:

Cycle de production: Vivace - Climat: Tempéré et chaud (méditerranéen) - Substrat: Sols sablonneux ou caillouteux - Besoins nutritionnels: Fumure de fond (optionnelle) - Besoins en eau: Résiste au manque d'eau (n'apprécie guère l'arrosage excessif ou l'eau stagnante) - Semis: Avril (en pépinière) ou bouturage d'avril à septembre - Cueillette: Feuilles toute l'année.

Description et botanique de la plante de romarin


Nom scientifique: Rosmarinus officinalis - Famille botanique: Labiées.

Le romarin est une plante vivace et très fréquente dans les régions méditerranéennes, il y pousse d'ailleurs de façon sauvage. Il peut atteindre 2 mètres de haut et se développe à l'horizontale, même si ses ramifications ont tendance à prendre un aspect érigé.

C'est un arbuste ligneux à feuilles persistantes, fines et pointues. Elles sont linéaires, coriaces, aciculaires et de couleur argenté sur leur face inférieure et vert foncé sur leur face supérieure.

Les fleurs du romarin ont une corolle bleu velouté ou bleu clair. Elles s'épanouissent de février à mars et parfois en septembre.

Il existe différentes formes bigarrées et plusieurs cultivars de romarin avec des fleurs de couleurs diverses allant du blanc au rose. Ils présentent des formes et silhouettes diverses qui se déclinent entre 0,50 et 2 mètres de hauteur.

Conditions favorable pour réussir la culture de romarin


Sol favorable et exposition:

Le romarin pousse presque dans tous types de sols, même pauvres et calcaires, à l'exception des terres lourdes et argileuses. Il préfère les sols sablonneux ou caillouteux.

Le romarin est une plante typiquement méditerranéenne, qui apprécie les climats tempérés et chauds. Il adore l'ensoleillement et les endroits bien exposés. Il résiste aux sols arides, et à l'inverse craint le gel et les excès d'humidité.

Pour une culture de romarin en pot, il est conseillé de placer le conteneur dans un lieu bien ensoleillé et de lui assurer une position protégée. Si l'hiver est rigoureux, il est judicieux de protéger la plante avec un voile.

Seul le plein soleil permet au romarin de fleurir et de prospérer. Sa culture est relativement facile et se satisfait de terre ordinaire.

Multiplication:

Semis: Il est effectué en pépinière à la fin d'avril avec repiquage à la fin de l'été ou au printemps suivant lorsque les touffes ont atteint un bon développement.

Bouturage: Le romarin se reproduit également par bouturage. Pour une première plantation, il est recommandé de commencer la culture à partir d'une bouture ou d'un plant acheté et certifié indemne de toutes maladies virales ou bactériennes.

Il est préférable d'effectuer la propagation par bouturage en automne ou au printemps, hors périodes de gel. Le repiquage peut se réaliser à tout moment.

Pratiquement, l'opération de bouturage est réalisée d'avril à septembre en prélevant l'extrémité des jeunes tiges d'une longueur de 10 à 20 cm en éliminant les feuilles et en les enterrant d'environ 1/3 dans un substrat de sable et de tourbe.

L'enracinement se fait en quelques mois et la mise en place s'effectue à la fin de l'été pour les tiges préparées en avril et l'année suivante pour celles de septembre.

La saison estivale reste la période favorable afin de multiplier le romarin par bouturage.

Il est possible de planter le romarin dans un pot mesurant au moins 20 cm de profondeur, et rempli de terreau bien drainé.

Besoins hydriques et nutritionnels:

La culture de romarin n'a guère besoin d'eau qu'en cas de forte chaleur et de sécheresse prolongée. En peut notamment prévoir d'apporter un peu de fumure durant la préparation de la terre.

Taille et entretien:

Tailler le romarin juste après la floraison afin de préserver sa compacité. Une taille régulière et délicate, surtout des espèces dressées, procure à la plante une belle étoffe et une jolie forme.

Il est aussi recommandé de butter à la base de la tige avant la saison hivernale. En début de la saison printanière, n'hésitez pas à rabattre les tiges d'un tiers de leur hauteur et de supprimer les ramifications séchées en les coupant à la base. En haie, on coupera l'ensemble des branches en même temps, ainsi que celles qui dépassent sur les côtés. Sur les espèces prostrées, il est conseillé de raccourcir les tiges d'un tiers pour que la plante puisse se ramifier.

Si les prévisions météorologiques annoncent de fortes gelées, n'hésitez pas de protéger votre arbuste de romarin.

Afin de réussir la culture de romarin, il est préconisé de désherber (manuellement) et de sarcler fréquemment entre les rangés.

Récolte et conservation:

Les feuilles fraîches et les extrémités des tiges du romarin peuvent être cueillies durant toute l'année à mesure des besoins. Les fleurs sont plus riches en huiles essentielles pendant le début d'été (mois de juin).

tisane romarin feuilles magasin bio en ligne vmLes feuilles et les extrémités des branchettes herbacées sont de préférence cueillies avant qu'elles ne fleurissent.

Les arômes du romarin sont moins prononcés quand il pousse dans des sols riches et bien arrosé. En revanche, cultivé dans un sol pauvre et sec, sa puissance aromatique se concentre.

Afin d'assurer une meilleure conservation des fleurs, il est vivement conseillé de les cueillir par temps sec.

On peut consommer les feuilles et les sommités fleuries du romarin fraîches, les conserver deux jours dans pot d'eau, les faire sécher ou les congeler.

Usages du romarin:

Le nom du romarin semble dériver du mot latin rhus marinus, qui signifie rosée de mer. Au Moyen Âge, on considérait cet arbuste comme une panacée aux multiplies vertus médicinales, permettant de soigner différents maux. Aujourd'hui, les usages des feuilles et des fleurs du romarin sont devenus relativement limités, mais, en cuisine, c'est une plante aromatique très prisée, pour les rôtis par exemple, et elle entre dans la préparation de plusieurs plats.

Blanches, bleu pâle ou mauves, les fleurs de romarin sont comestibles.

Dans un bain, l'huile essentielle du romarin est tonique (maximum 2 gouttes car en quantité excessive elle serait irritante). Elle vous donnera instantanément un coup de fouet et pourrait même se révéler trop tonifiante pour certaines personnes. Ses fleurs séchées peuvent être notamment employées afin d'éloigner les mites. Enfin, le miel de romarin est apprécié pour ses nombreuses vertus médicinales.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne