Magasin bio en ligne

Techniques de culture biologique du chérimolier

Chérimolier, Annona cherimolaLe chérimolier, Annona cherimola, est l'une des principales espèces cultivées du genre botanique Annona. C'est un arbre, à port dressé ou un peu retombant, d'une dizaine de mètres de haut au maximum, et à feuilles caduques.

Le fruit du chérimolier, connu sous les noms de chérimole, cherimoya, anone ou encore annone, est naturellement riche du point de vue nutritionnel. Il fournit 92 calories, 22 g de glucides et 2,1 g de protéines par 100 g de portion comestible.

Sa pulpe est généralement parfumée, et à la fois sucrée et légèrement acide. Elle est consommée telle quelle en dessert, une fois les graines enlevées, ou sert à la confection de boissons rafraîchissantes et de sorbets.

Crédit photo © starr-environmental - flickr.com - Fruit du chérimolier, Annona cherimola

SOMMAIRE

I. Exigences pédoclimatiques de la culture de chérimolier


Température:

Pour sa bonne croissance, le chérimolier exige des températures comprises entre 21 et 27 °C. Le climat subtropical lui convient parfaitement. C'est une plante qui craint la chaleur et qui n'aime pas les milieux ventés. Elle nécessite aussi l'ombrage surtout lorsque l'arbre est jeune.

Profil variétal:

Entre les plants du chérimolier, il y a des différences très importantes affectant, non seulement la productivité et le feuillage de l'arbre, mais aussi la taille du fruit, sa forme, les caractères de sa surface, sa couleur, sa qualité et le nombre de graine. Les variétés connues dans les régions méditerranéennes, notamment au Maroc, sont Smooth, Finger et Tuberculate.haut page magasin bio ligne

II. Conduite et entretien de la culture du chérimolier


Densité de plantation:

Les arbres du chérimolier sont plantés, de préférence, à des distances de plus de 7 m, soit des densités de près de 200 arbres/ha. Certains vergers sont plantés à des densités dépassant légèrement 300 arbres/ha.

La date de plantation favorable pour le chérimolier s'avère être à la fin du mois de janvier et durant le mois de février, car d'une part les plants sont en repos végétatif, et d'autre part, ils n'auront pas à affronter le froid d'hiver.

Irrigation:

L'irrigation est arrêtée en hiver lorsque l'arbre entre en dormance, elle reprend dès l'apparition des premières bourgeons végétatifs.

Les besoins en eau de la culture du chérimolier s'élèvent à 1200 mm/an, pour cette raison, sa culture autour du bassin méditerranéen ne peut pas être envisagée qu'en zones irriguées.haut page magasin bio ligne

III. Fertilisation de la culture du chérimolier


Fumure de fond:

Il est recommandé d'apporter au niveau du trou de plantation de l'arbre du chérimolier 10 kg de fumier dans un état de décomposition avancé.

Fumure d'entretien:

Pendant les premières années du développement du chérimolier, certains auteurs proposent l'utilisation de l'engrais biologique composé suivant: 10 - 8 - 6 correspondant respectivement à N, P, K. Il est appliqué à raison de 227 g/arbre pendant les six premiers mois et à raison de 454 g/arbre après.

Pendant la troisième année, on applique alors l'équilibre: 0,6 - 1 - 0,8 correspondant respectivement à N, P, K. Après, chaque année la quantité par arbre augmente de 454 g jusqu'à atteindre 2,27 kg par arbre qui est une dose conseillée pour les arbres adultes.haut page magasin bio ligne

IV. Travaux d'entretien du chérimolier


Taille:

La taille du chérimolier se limite à l'élimination des gourmands s'ils sont très nombreux. Cette taille doit être effectuée pendant la phase de dormance.

Pollinisation:

La difficulté majeure de la culture du chérimolier est la pollinisation naturelle très inappropriée, parce que les structures végétatives mâles et femelles, au niveau de la fleur, ne mûrissent pas en même temps. La pollinisation croisée est, par conséquent, obligatoire afin de pouvoir obtenir des bons rendements.

La pollinisation manuelle du chérimolier peut augmenter la nouaison de plus de 40 %. Des recherches agronomiques rapportèrent que 44 à 60 % des fruits issus de la pollinisation manuelle sont réussis contre moins de 6% chez ceux issus de la pollinisation libre.

La pratique de la pollinisation manuelle est adoptée malgré la délicatesse de cette opération qui nécessite une main d'œuvre qualifiée et nombreuse. Elle doit être réalisée entre 6 h et 8 h du matin, lorsque le stigmate de la fleur est blanc.haut page magasin bio ligne

V. Récolte et conservation des chérimoles (anones)


La première récolte des fruits de l'annonier a lieu, généralement, 5 ans, pour les arbres issus de semis, et au bout de 3 ans pour les plants greffés. La production augmente progressivement durant une dizaine d'années pour atteindre finalement une trentaine de fruits par arbre.

La période de récolte du chérimolier, s'échelonne en fonction de la variété et de la zone de culture sur la période fin septembre et fin décembre. Exceptionnellement et en année à hiver peu humide, la récolte s'étend jusqu'au mois de mars.

Les rendements de l'annonier varient en fonction des techniques culturales, de la fertilisation, de la variété et peut s'estimer en moyenne à 25 kg pour des arbres âgées de 6 à 8 ans et jusqu'à 150 kg pour des arbres de 15 à 20 ans.

Le rendement annuel du chérimolier varie de 20 à 30 tonnes dans les pays d'Amérique latine. Dans les régions de la méditerranée, les rendements restent relativement faibles dépassant rarement 6 T/Ha.

Les conditions optimales de conservation ne sont pas bien déterminées. Toutefois, il n'est pas recommandé de conserver les fruits en dessous de 12°C.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne