Mon potager et jardin bio

Conseils de jardinage pour le de juin

Du côté des fleurs: si vous faites des barbecues, pensez à vos hostas. Vous pouvez déjà faire des bouquets secs.

Du côté du verger: la recette du ratafia. Bouturez le figuier.

Du côté du potager: Secrets pour des beaux et bons radis. Évitez les maladies au potager.

Du côté des arbres et arbustes: Taillez les haies qu'elles soient bien établies, récentes, fleuries et à fruits décoratifs. Pour qu'ils restent en bonne santé, traitez les thuyas.

Du côté des plantes d'intérieur: Les vacances des potées. Ligaturez les bonsaïs.

Du côté des terrasses et balcons: Adoptez un palmier mais pas n'importe lequel. Faites-vous une potée d'agapanthes.

Du côté du verger


Important:

a. Récoltez fraises, cerises, baies d'amélanchier.

b. Traitez la vigne contre le l'oïdium (soufre) et le mildiou (cuivre).

c. Paillez les jeunes fruitiers.

d. Palissez framboisiers et ronces.

e. Pratiquez la taille en vert: pincez à 5 feuilles les nouvelles pousses des poiriers et pommiers.

f. Pour la vigne, laissez 2 feuilles au dessus de la dernière grappe.

g. Quant à l'actinidia, comptez 5 feuilles après le dernier fruit.

h. Finissez la taille des agrumes.

i. Étayez les branches trop chargées.

Quelques idées de travaux adaptées à la saison:

Bouturez le figuierPour cela, prélevez des rameaux bien aoûtés, d'une quarantaine de centimètres. Enterrez-les sur 20 cm au pied d'un mur abrité dans un mélange de terreau et de sable. Dans les régions froides, vous protégerez vos boutures l'hiver en les paillant.

La recette du ratafiaC'est simple et délicieusement parfumé. Vous pouvez faire du ratafia de cerises, d'abricots, de framboises et de mûres. Écrasez 2 kg du fruit choisi avec 1 l d'eau de vie. La macération doit durer 2 mois. On réalise ensuite une filtration et on ajoute ½ l de sirop fait avec 700 g de sucre et un litre d'eau. Vous pourrez déguster cette liqueur pour Noël et ainsi retrouver les saveurs de l'été.

Le prunier se taille en pleine végétation et non pendant l'hiverIl est vrai que les arbres à noyaux n'aiment pas trop la taille qui a tendance à provoquer des épanchements de gomme pouvant conduire à la mort du fruitier. Si elle est pratiquée en ce moment , les conséquences sont bien moins néfastes. *Supprimez les rameaux nés le long du tronc, les branches trop pendantes, celles qui sont malingres ou trop biscornues et enfin celles qui sont très ramifiées à leur extrémité. *Cicatrisez les plaies avec un mastic adapté.

Traitez vos framboisiersDe nature plutôt costauds, les framboisiers sont parfois sensibles à deux sortes de champignons causant les troubles suivants: *les tiges se dessèchent *les fruits se couvrent de moisissure grise. On peut lutter contre ces deux maladies en employant des bio-fongicides.

Taillez le pêcherUne taille pratiquée en ce moment lorsque l'arbre porte feuilles et fruits se nomme une taille en vert. Elle va favoriser le départ de nouveaux rameaux fructifères l'an prochain et de supprimer les branches inutiles. Plusieurs cas de figures:

a. L'arbre est surchargé de fruits ; conservez 2 pêches par rameaux et taillez au dessus. Gardez intact l'extrémité de la branche qui servira de tire-sève.

b. Il y a eu chute prématurée des fruits: taillez les branches au dessus du 2ème rameau.

c. L'arbre est trop vigoureux et oublie de fructifier, procédez comme le cas précédent.

d. Vous avez déjà récolté, taillez comme précédemment, ceci préparera la taille hivernale. N'oubliez pas l'emploi d'un produit cicatrisant sur les coupes qui évitera les maladies et parasites qui peuvent se développer.

Surveillez:

a. Les treilles: Contre la pourriture grise et l'oïdium.

b. Vos arbres fruitiers: Contre la tavelure. Ce champignon s'installe sur les feuilles des poiriers et pommiers quand le temps est humide. Il forme des taches brunes un peu duveteuses. Les fruits sont rapidement contaminés.

Juin, le mois des cerisesLe cerisier est l'arbre fruitier le plus planté sur le territoire. En pratique, il est simple de lui conserver une bonne forme:

a. si vous souhaitez le tailler, intervenez en début d'été, période pendant laquelle la cicatrisation est la meilleure. Évitez tout de même de tailler les grosses branches. L'idéal est donc de le former jeune.

b. Luter contre la mouche (voir plus bas) et les pucerons avec un bio-insecticide spécial cultures fruitières. Si votre cerisier présente des signes du monilia (fruits moisis sur l'arbre, rameaux desséchés), traitez avec un produit biologique et ce régulièrement jusqu'en fin d'été.

c. Vous vous désespérez car votre arbre produit peu voire pas du tout: soit l'arbre est trop jeune, soit c'est un problème de pollinisation, il doit avoir à proximité un cerisier fleurissant en même temps.

Attention au blanc du melonCe champignon est reconnaissable avec ses filaments blancs qui tapissent les feuilles et les rameaux. Traitez contre le chancre (lésions grises sur les rameaux et les fruits) à la bouille bordelaise. Contre les insectes, pulvérisez avec une décoction de tabac. Évitez impérativement les traitements à base de soufre qui conjugués avec la chaleur, provoqueraient la brûlure des feuilles.

Utilisez les tontes de gazon pour le pied des fruitiersCela constituera un paillage de bonne qualité. Attention, faites au préalable sécher les tontes pour éviter leur fermentation qui consomme de l'azote. Ce qui serait finalement préjudiciable à l'arbre. Deux jours au soleil suffisent pour un bon séchage. Une couche d'une quinzaine de centimètres réduiront l'évaporation et les coups de chaleur. Vous enlèverez ce paillis en automne et le mettrez sur le compost.

Dépêchez-vous de lutter contre la mouche de la ceriseCette petite mouche très perfide pond dans les cerises en formation. Les larves qui se développent sont friands de la pulpe du fruit qui finit par tomber à terre. Les vers se réfugient alors dans le sol et hivernent tranquillement en attendant le printemps suivant pour se métamorphoser en mouche et… Dès maintenant, posez des pièges jaunes englués avec une capsule de phéromones adéquates très attractives. Ramassez le maximum de fruits tombés à terre et griffez le sol en hiver pour exposer les larves à l'appétit des oiseaux. Paillez dès le début du printemps prochain pour gêner la sortie de terre des mouches.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne