Homoptères: Puceron, aleurode, cicadelle, cochenille et psylle

Puceron noir de la fève: biologie, symptômes et lutte bio

SOMMAIRE

I. Cycle de développement du puceron noir de la fève


Nom scientifique de l'insecte: Aphis fabae Scopoli - Ordre: Homoptères - Famille entomologique: Aphididae.

Puceron noir de la fève - Magasin bio en ligneCrédit photo © Sascha Kohlmann - flickr.com

Le puceron noir de la fève est l'espèce de puceron la plus importante sur la culture des fèves. Ces insectes sont de taille relativement moyenne et ont une teinte foncée à noire, matte sur le dos. Les pattes sont remarquablement claires.

L'hivernage des Aphis fabae s'effectue généralement sous forme d'individus isolés et aptères. Lorsque le temps est suffisamment chaud, des pucerons noirs ailés s'installent, très tôt dans la saison, sur les jeunes cultures de fèves.

Ces ravageurs se multiplient sur leurs plantes hôtes en procréant à la fois des individus aptères et ailés qui se chargent de la dissémination de l'espèce.

Des conditions climatiques douces, chaudes et pas trop sèches sont très appropriées pour une multiplication massive des pucerons noirs de la fève.haut page magasin bio ligne

II. Les fourmis protectrices des pucerons


On voit souvent des colonies de fourmis qui grimpent sur les troncs d'arbres et en redescendent l'abdomen distendu. Ceci n'est pas causé par le nectar des fleurs qu'elles ont englouti mais par le miellat que les pucerons rejettent après s'être gavés de sève. La fourmi provoque l'émission de ce miellat en tapotant le puceron du bout de ses antennes…

Sur les 6000 espèces de fourmis qui existent, nous connaissons bien, en France, les fourmis rousses qui confectionnent dans les sous-bois de volumineux nids recouverts de brindilles. D'autres, comme les fourmis noires ont leurs fourmilières dans la terre du jardin au pied des plantes.

Connues pour leur rapidité et leur organisation, ce sont surtout les ouvrières que nous voyons œuvrer. Leur tâche principale est la recherche de nourriture: capture d'insectes morts ou vifs, prélèvement de nectars de fleurs, récolte du fameux miellat et ramassage de brindilles et de graines.

Pour les dissuader, plusieurs méthodes:

a. une méthode plus douce consiste à tenir les fourmis à l'écart de leur bétail : pensez aux bandes de glu ou colliers fourmifuges à disposer sur les troncs des arbres parasités.

b. la pose de boîte d'appât (sirop à l'arsenic).

c. pour la maison, le lavage des sols à l'eau vinaigrée éloigne les fourmis. Elles n'apprécient pas non plus l'odeur d'essence de lavande.

Observez ces insectes fascinants, vous deviendrez peut-être, comme d'autres avant vous, passionné du monde des fourmis et serez heureux de les accueillir au jardin, si ce n'est à la maison !haut page magasin bio ligne

III. Symptômes du puceron noir de la fève


Les plantes attaquées par Aphis fabae présentent un développement chétif et accusent souvent un retard de croissance.

Colonies de pucerons noirs de la fève

Crédit photo © galerie-insecte.org & insecte.org

Les feuilles de la plante envahie sont frisées et enroulées. Des colonies de puceronsde teinte foncée, sont constituées et pullulent sur les pousses, sur la face inférieure des feuilles, sur les fleurs et sur les jeunes cosses.

Les organes végétatifs des plantes sont souvent recouverts d'un enduit brillant, le miellat, qui attire d'autres insectes.haut page magasin bio ligne

IV. Traitements biologiques du puceron noir de la fève


Il existe dans la nature plusieurs ennemis naturels des pucerons noirs. Les coccinelles sont d'ailleurs, les meilleurs auxiliaires qui peuvent nous aider d'une manière naturelle et efficace de lutter contre les Aphis fabae.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.