Magasin bio en ligne

Techniques de culture et de production de l'avocat bio

L'avocatier appartient à la famille des Lauraceae, genre de Persea. L'avocatier constitue une de 10 espèces du genre Persea.

On distingue trois races d'avocatier toutes originaires de l'Amérique Centrale. La race mexicaine, guatémaltèque et antillaise.

SOMMAIRE

I. Exigences pédoclimatiques de la culture d'avocatier


Température et résistance au froid:

Dans les régions caractérisées par un climat relativement froid, on observe souvent des dégâts sur les charpentières de certaines variétés d'avocatier à partir de températures inférieures à -5 °C. Il a été également constaté, au cours de l'hiver 1971 en Corse, que les variétés mexicaines étaient plus tolérantes au froid.

Persea americana avocatierPour certaines variétés antillaises, la limite absolue est de -1 °C, alors que pour les variétés guatémaltèques la limite absolue est de -2 °C.

Il convient d'associer à cette résistance de l'avocatier aux conditions climatiques, de nature génétique, l'influence de l'état végétatif, la santé des arbres ainsi que les différences entre des températures positives et négatives.

Des températures relativement élevées (plus de 35 °C) et prolongées peuvent avoir des répercutions, généralement désastreuses sur les plus jeunes feuilles. Ces effets se traduisent le plus souvent par un flétrissement brusque et temporaire du feuillage de l'avocatier. On peut notamment observer des incidences sur la fécondation (dessèchement des fleurs) et sur la nouaison (perte assez précoce des fruits suite à la diminution excessif du degré hygrométrique).

Crédit photo © starr-environmental - flickr.com - Persea americana (avocatier)

Pluviométrie et hygrométrie:

L'avocatier s'adapte relativement bien aux abondances de la pluie. On note également que les variétés d'origine mexicaine ou guatémaltèque sont moins exigeantes en eau que les variétés antillaises.

La culture de l'avocatier est favorable dans un climat où la pluviométrie se situe annuellement entre 1200 et 1600 mm.

L'avocatier exige également une hygrométrie suffisante au moment de la floraison (70 à 80 %), puis plus modérée pendant la phase de grossissement des fruits.

Le sol:

L'avocatier prospère sur des sols de nature très variables. Les agronomes et pédologues recommandent de choisir des sols légers, filtrants. La règle de base est: plus la pluviosité est élevée, plus on doit être exigeant sur le choix du sol.haut page magasin bio ligne

II. Conduite et entretien de la culture de l'avocat


Choix du dispositif de plantation:

Plusieurs systèmes de plantation peuvent être utilisés: carré, rectangle, triangle, quinconce ou en cubes. Toutefois, il est important de signaler que pour l'avocatier il faut:

a. Favoriser la production durant les premières années en optant pour de fortes densités.

b. Maximiser la pollinisation croisée par l'association variétale.

c. Procéder à l'arrachage de certains arbres très âgés afin de diminuer l'ombrage des branches inférieures qui entraîne production de fruits seulement par la partie supérieure.

Irrigation:

Dans les régions méditerranéennes, plusieurs auteurs considèrent que les besoins en eau des avocatiers adultes sont semblables à ceux des agrumes. En d'autres termes, la culture d'avocat a besoin d'environ 1000 à 1200 mm/an bien répartis tout au long de l'année suivant la température, l'hygrométrie, le vent et l'évapotranspiration.

Il faut indiquer que l'avocatier est susceptible de supporter une saison relativement sèche (2 à 3 mois), mais il redoute à l'extrême l'excès d'humidité. Une submersion totale du sol pendant quelques jours peut lui être fatale.

Il est aussi important d'insister sur la qualité de l'eau d'irrigation et, en particulier, sur ses teneurs en chlore et en sodium qui, à partir d'une certaine concentration, provoquent des symptômes de toxicité sur le feuillage. Bien qu'on relève des différences de sensibilité significatives au chlore entre les trois races d'avocatiers citées ci-dessus.

Fertilisation:

L'utilisation des matières organiques dans les cultures permet d'améliorer la qualité physique du sol et peut servir comme éléments nutritifs à la plante. Les feuilles d'avocatier fournissent également suffisamment de matière organique pour maintenir la structure et la richesse du sol. En plus, ces feuilles peuvent indirectement permettre de réduire l'évaporation du sol.

Tuteurage:

Les charpentières des avocatiers n'ont pas une épaisseur suffisante pour supporter le poids des fruits ou résister aux vents violents. Il faut donc les soutenir soit par des tuteurs en bois ou par des cordes maintenues avec des piquets.

Biologie florale:

La dichogamie est un phénomène bien accusé sur les fleurs de l'avocatier. En effet, les organes sexuels mâles et femelles ne sont pas opérationnels simultanément.

Ce phénomène de dichogamie peut être déréglé sous l'influence des conditions météorologiques pour transformer l'avocatier en un arbre auto-fertile.

Alternance:

L'alternance est très remarquée chez l'avocatier. La plupart des variétés (Antillaises et guatémaltèques) ne donnent des fruits qu'une année sur deux. Dans la plupart des cas, une forte production est suivie d'une année stérile ou à faible rendement.haut page magasin bio ligne

III. Récolte et rendement de l'avocatier


Maturité du fruit sur l'arbre au moment de la récolte:

Les fruits des certaines variétés comme Fuerté, Hass et Zutano, peuvent rester sur l'arbre pendant plusieurs mois, alors qu'ils ont atteint leur complet développement. D'autres variétés (Bacon et Nowels), et en particulier celles de race antillaise, n'offrent pas cette faculté de longue auto-conservation in situ. Le phénomène naturel d'abscission se produit généralement quelques semaines après le complet développement du fruit.

Par contre si un fruit est récolté trop tôt, avant son complet développement, on peut assister à deux phénomènes:

a. Soit, le fruit n'entre en phase climactérique qu'après un délai très long, avec pour conséquence une qualité gustative médiocre.

b. Soit le fruit n'atteint jamais la phase climactérique, il se flétrit et devient impropre à la consommation.

Rendement:

Les rendements de l'avocatier sont très variables en fonction des variétés, des techniques culturales, du parasitisme et des conditions édapho-climatiques. On peut indiquer que la production de l'avocatier peut commencer à partir de la troisième année après plantation pour se situer à un niveau optimum à partir de 7 à 8 ans, et ce pendant une durée pouvant osciller entre 15 et 20 ans.

Dans les pays méditerranéens, on arrive à une récolte moyenne de 10 T/ha , mais on peut obtenir dans des meilleures campagnes et dans quelques exploitations jusqu'à 15 T/ha.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne