La qualité de l'eau pour une bonne gestion de la solution nutritive

La qualité de l'eau joue un rôle très important dans la réussite d'une culture. La qualité doit être, en effet, bonne et constante dans le temps.

SOMMAIRE

I. Valeurs optimales des éléments présents dans l'eau d'irrigation


Pour évaluer la qualité de l'eau destinée à l'arrosage, on peut se fier aux normes établies concernant les concentrations (en mmol/l) optimales et maximales respectives des éléments chimiques constituants:

NH4+ (Ion ammonium): <0,5 (Concentration optimale) - 0 et 0,5 (limites).

K+ (Ion potassium): 7,0 (Concentration optimale) - 5,0 et 7,0 (limites).

Na+ (Ion sodium): <1,8 (Concentration optimale) - 0 et 1,8 (limites).

Ca++ ou Ca2+ (Ion calcium): 5,0 (Concentration optimale) - 3,5 et 5,0 (limites).

Mg++ (Ion magnésium): 1,5 (Concentration optimale) - 1,0 et 1,5 (limites).

NO3- (Nitrate): 12,5 (Concentration optimale) - 9 et 14 (limites).

Cl- (Chlorure): <2(Concentration optimale) - 0 et 2 (limites).

SO4-- (Sulfate): <2,5 (Concentration optimale) - 0 et 3 (limites).

H2PO4- (Dihydrogénophosphate): 1,5 (Concentration optimale) - 1 et 1,5 (limites).

HCO3- (Bicarbonate ou hydrogénocarbonate): 0 (Concentration optimale) - 0 et 4 (limites).

Concentrations (µmol/l) optimales et limites des oligo-éléments:

Fe (Fer): 15 (Concentration optimale) - 10 et 20 (limites).

Mn (Manganèse) : 10 - 5 et 10.

Zn (Zinc): 4 - 5 et 10.

B (Bore): 20 - 21 et 50.

Cu (Cuivre): 0,5 - 0,5 et 1.

En ce qui concerne la conductivité électrique (EC), il est conseillé d'avoir une concentration optimale de 2,5 ms/cm. Les limites se situent entre 2 et 3,5.

Le pH théoriquement optimal pour la plupart des plantes cultivées est de 5,5. Les limites sont 5 et 6.haut page magasin bio ligne

II. Intérêts des analyses chimiques de l'eau d'arrosage


La composition chimique de l'eau d'irrigation, éventuellement, utilisée pour préparer la solution nutritive représente un élément très important. Il est, par conséquent, indispensable de réaliser une analyse complète de l'eau avant l'installation de la culture.

Les analyses de l'eau d'arrosage permettent d'avoir une idée précise sur sa composition servant ainsi à équilibrer les quantités finales des fertilisants à incorporer dans la solution concentrée. Par exemple, à partir des valeurs des bicarbonates signalées dans l'analyse, l'agriculteur peut calculer les quantités d'acide à ajouter pour leur neutralisation et porter l'acidité finale à des valeurs de pH avoisinant 5,5 (condition favorable pour une meilleure absorption des éléments nutritifs par la plante).haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne