Fertilisation et engrais naturels et bio

Compost, le recyclage des déchets

Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se compost… ou presque ! Pour le verre, le papier, les piles… on trouve maintenant presque partout des conteneurs pour le recyclage. Restent les déchets organiques. Ceux-ci peuvent faire l'objet d'un recyclage-maison et trouver leur utilité au jardin.

Terreau à faire soi-même, le compost est un moyen naturel de recyclage. Le principe du compostage est basé sur la collecte de déchets organiques. Leur décomposition par des micro-organismes permet la fabrication d'engrais et d'humus. Pour faire simple, l'humus maintient la fertilité de la terre alors que l'engrais l'augmente.

Le mécanisme naturel du compostage dure plusieurs mois. Le stockage des matières à décomposer s'effectue essentiellement au printemps et en été. Le terreau ainsi produit peut alors être mélangé à la terre à l'automne lors d'un bêchage soigneux.

Les bactéries sont comme nous…


Pour bien travailler, les bactéries sont comme nous. Elles ont besoin de chaleur, d'eau et de bien s'aérer. Les composteurs vendus dans votre jardinerie Bio en ligne.com sont étudiés pour répondre à ces attentes. Cela ne vous dispense pas d'apporter un peu d'humidité en arrosant légèrement votre tas de compost à chaque nouvel apport de déchets. Pour l'air, il suffit de retourner votre tas environ une fois tous les mois. Cela permet également de déplacer les bactéries et de les mettre en contact avec d'autres matières organiques. Pour maintenir la chaleur, il suffit de recouvrir le tas de compost d'un couvercle opaque. Il faut se rendre compte que la température au cœur du composteur peut facilement atteindre 50 °C voire plus.

Parfois des lombrics peuvent élire domicile dans votre compost. Ils participent activement à la dégradation des matières organiques. Laissez-les donc faire mais veillez à ne pas les emmener avec vous au jardin lorsque vous incorporerez votre compost. Autre astuce pour accroître la décomposition des déchets: utiliser un activateur tel que l'Activateur de compost.

Un bon composteur pour un bon compost


Au bout de plusieurs mois, vos premiers déchets auront été transformés en une sorte de terre: du vrai compost. Le choix d'un composteur avec bac de récupération par le bas, logiquement là où le compost est le plus ancien, peut maintenant s'avérer judicieux. Il évite en effet de vider l'ensemble du bac pour récupérer le terreau ! Dans tous les cas, veillez à toujours laisser un peu de compost bien décomposé. Celui-ci est riche en bactéries qui seront ravies de se mélanger à de nouveaux déchets à décomposer.

D'une manière générale, vous pouvez composter tous les déchets verts du jardin: résidus de tonte ainsi que les légumes (même pourris) et leurs épluchures. Sauf à les broyer soigneusement, évitez d'incorporer les branches de résineux qui se décomposent beaucoup plus lentement. Idem pour les feuilles de persistants tel que le laurier dont la décomposition est beaucoup trop lente. Dans tous les cas, évitez d'utiliser un seul type de déchet, la richesse de votre futur terreau dépendra de la diversité des déchets que vous aurez collectés.

Quels déchets dans le composteur ?


Liste non exhaustive des déchets à composter ou pas…

Déchets compostables:

Résidus de tonte. Légumes et fruits même pourris mais non susceptibles de pousser dans le compost (attention à la pomme de terre par exemple). Les épluchures (sauf si les fruits ont été traités). Tiges et feuilles des fleurs. Sciure et cendre de bois. Coquilles d'œuf. Terre provenant de pots et jardinières. Marc de café et sachets de thé. Feuilles d'arbres. Cartons non-imprimés et papier journal soigneusement coupé en petits morceaux. Fumiers d'animaux. Coquilles de noix, noisettes, amandes…

Déchets non compostables:

Brindilles et branches de résineux non broyées. Plantes malades. Papiers et cartons de couleur. Pommes de terre. Matériaux non organiques (plastiques, pierres, métaux…). Mauvaises herbes montées en graines. Viande (à cause des mauvaises odeurs !).

Les bienfaits du compost sur la plante


Le compost est un substrat jouant un rôle très bénéfique dans votre jardin. Les bienfaits qu'il procure se font sentir à divers niveaux, soit à celui des plantes, du sol et de l'environnement.

En incorporant une quantité de compost à votre sol, vous améliorez sa structure, et de ce fait, vous diminuez les risques qu'il se compacte et qu'il s'érode par la pluie ou par le vent. Ces deux problèmes sont souvent responsables de la pollution des cours d'eau, de la diminution de la fertilité des sols en plus de nuire au développement des végétaux.

En assurant une bonne structure du sol, le compost favorise également son drainage et son aération. Aussi, un sol bien amendé de cette matière organique rend plus disponibles à la plante les éléments minéraux dont elle a besoin.

Dans l'absolue, le compost est considéré par les experts en horticulture comme étant une technique préventive évoluée qui permet de prémunir les intoxications des végétaux en piégeant les éléments toxiques tels que l'aluminium, les métaux lourds, certains sels ainsi que les molécules entrant dans la constitution des pesticides chimiques.

Les avantages qu'offre le compost aux plantes sont également très nombreux. Leurs racines s'établissent plus facilement (absence de compactage) et puisent aisément l'eau et l'oxygène.

De plus, ce substrat renferme des activateurs de croissance et des composés anti-parasitaires, ce qui favorise le développement de la culture tout en diminuant les risques d'infection.

Alors, si vous vous préoccupez du sort de l'environnement en plus de donner les meilleures chances à vos plantes ornementales et potagères, nous vous invitons à choisir un compost naturel et biologique dont la qualité est garantie.

Choisissez un compost de grande qualité


Vous aimeriez sûrement ajouter d'autres magnifiques plantes sur votre jardin pour le personnaliser? Pour ce faire, vous pouvez, au cours de juillet et août, transplanter quelques vivaces ou annuelles supplémentaires.

En amendant le sol d'un bon compost, vous assurez à vos nouveaux plants les conditions de croissance idéales pour qu'ils s'établissent bien et qu'ils se fortifient pour mieux passer l'hiver. Un tel substrat, lorsqu'il est de qualité, améliore la structure du sol, assurant ainsi son aération et le drainage de l'eau. Il allège un sol trop lourd et argileux et, dans le cas contraire, il améliore la rétention de l'eau dans un sol trop sableux.

De plus, en incorporant du compost dans votre jardin ou plate-bande, vous apportez une source d'éléments minéraux nécessaires à la croissance des plantes, soit l'azote, le phosphore, le potassium et quelques éléments mineurs.

Pour tous les avantages que comporte l'amendement de compost, on vous encourage à en choisir un de qualité. Certains produits disponibles dans les magasins spécialisés sont plus complets car ils comportent les bienfaits provenant de la terre et de la mer. En effet, ils contiennent de la mousse de tourbe, du fumier de le ferme, des algues marines.

En plus d'incorporer ce substrat à votre sol lors de la plantation de nouvelles plantes, vous pouvez également l'utiliser dans le potager, pour la plantation d'arbres et arbustes et même dans les cultures en serre.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.