Magasin bio en ligne

Gestion et caractéristiques de la solution nutritive

La solution nutritive, destinée à nourrir les plantes cultivées, est caractérisée par trois composantes principales, l'acidité, la salinité et l'équilibre minéral.

SOMMAIRE

I. pH de la solution nutritive


Le pH final d'une solution nutritive est fonction à la fois du pH de l'eau d'irrigation utilisée et de la nature des sels utilisés.

Pour des raisons physiologiques et chimiques, les valeurs du pH varient théoriquement entre 5,5 et 6,5. Dans la pratique et la vie de tout les jours, cet intervalle peut s'étendre entre 5 et 7.

Effets d'un mauvais pH:

Des valeurs du pH inférieures ou supérieures à cet intervalle provoquent un déséquilibre nutritif suivi d'une aggravation de l'activité des racines.

Des bonnes valeurs de pH, situant entre 5,5 et 6,5, sont nécessaires pour éviter d'éventuelles précipitation des phosphates et des oligo-éléments et assure une bonne solubilité des sels qui entrent dans la préparation des solutions nutritives.

En effet, une valeur basse du pH diminue par exemple l'absorption du Ca++ et il peut y avoir des phénomènes de précipitations chimiques avec la conséquence de déficience nutritive surtout pour ce qui concerne les micro-éléments.

Contrôle du pH:

Afin de corriger des eaux avec un pH supérieur à 7, on ajoute des acides comme l'acide nitrique, phosphorique ou sulfurique.

L'acide sert, en effet, à neutraliser les carbonates et surtout les bicarbonates responsables de l'alcalinité du sol (les carbonates sont pratiquement absents dans l'eau avec des valeurs de pH inférieures à 8,4).

Le pouvoir tampon de la solution nutritive est minimale. C'est pour cela qu'il est indispensable de procéder à un contrôle régulier et à un ajustement continu du pH. Pour des raisons chimiques, ce dernier, tend généralement à augmenter dans une solution nutritive.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Salinité  ou la conductivité électrique de la solution nutritive


Variations des valeurs de la salinité:

L'autre paramètre qu'il faut tenir bien en considération lors de la préparation de la solution nutritive est la salinité ou la conductivité électrique. Elle doit être maintenue dans une intervalle de 1,6 à 2,5 ms/cm dans la solution finale.

Les valeurs de la salinité peuvent varier en fonction du cycle culturale et de la situation de la culture.

Des basses valeurs de salinité sont conseillées pour les plantes au début du cycle de développement, en périodes estivales, avec des conditions d'évapotranspiration élevées, et en condition de fort rayonnement solaire.

À contrario, les solutions nutritives avec une forte conductivité électrique sont indiquées pour des plantes en fin de cycle de développement, pour obtenir des fruits bien colorés, afin d'épaissir les limbes foliaires, et pendant les périodes hivernales caractérisées par des basses températures et d'évapotranspiration.

Effets de la salinité dur la plante:

Une concentration saline agit sur le développement de la plante. Pour la culture de la tomate, une concentration de 8 g/l réduit la croissance de 10%. À 13,2 g/l la croissance est réduite de 25% alors qu'une salinité de 16 g/l cause une réduction de 50%.

Les taux de salinité défavorables agissent différemment sur une telle ou telle espèce selon le stade cultural auquel le stress intervient. Soit en agissant sur la croissance, la production ou la qualité du fruit récolte.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Équilibre minéral


Une solution nutritive doit apporter à la plante tous les besoins en éléments minéraux en quantités suffisantes, sous une forme assimilable et surtout selon le même rapport avec lequel la plante les prélève.

Il faut éviter les carences comme celles en molybdène qui peut stopper définitivement la croissance de la plante et faire attention aux antagonismes entre les différents ions, à titre d’exemple, un excès de potassium peut fortement limiter  l’assimilation du calcium et magnésium.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. La température et l'oxygène dissout


La température de la solution nutritive influence, d'une manière directe ou indirecte, l'absorption hydrique et nutritive. La concentration de l'oxygène varie, en effet, en fonction de la température. Quant la température augmente, la concentration de l'oxygène dissout diminue dans la solution nutritive.

Au niveau du système racinaire et radiculaire des plantes, une augmentation de température est synonyme d'une augmentation de l'absorption de l'oxygène par les racines, en d'autre terme, la respiration des plantes croit avec l'augmentation de la température.

Un autre aspect à tenir en considération, est l'influence de la température sur la conductivité électrique (EC). En règle générale, une variation d'un degré de la température, entraîne une augmentation de 2% de la valeur de l'EC.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne