Magasin bio en ligne

Raifort en poudre bio 45 gr - Cook épices

Raifort en poudre Cook - Boutique bio en ligne : épices et aromates du monde
Saveur forte et piquante : Muscles douloureux et affections urinaires
Fournisseur : Cook épices bio

Prix TTC
5,15 €
Réapprovisionnement du produit bio en cours.
Description du produit

Raifort bio en poudre - Cook épices - Douleurs musculaires et infections urinaires

  • Nom scientifique: Armoracia rusticana - Famille botanique: Brassicacées (Crucifères) - Autres noms de la plante: Radis de cheval, cran des Anglais, moutarde des allemands.

  • Ingrédients: Raifort*.Label Agriculture Biologique - Boutique bio en ligne

  • Net: 45 gr.

*Raifort Issu de l’Agriculture Biologique.

Comment utiliser le raifort en cuisine ?


Le raifort, souvent appelé la moutarde des Allemands, est un aromate largement utilisé dans les cuisines Germaniques et Alsaciennes. Cousin du Wasabi, le raifort à une saveur forte et piquante mais moins prononcée que celle de la moutarde et du piment. Il doit son piquent et sa puissance, nettement perceptibles au nez et sur la langue, à sa contenance en l'huile d'allyle (composé organo-sulfuré). Fraîchement râpé ou réduit en poudre, les saveurs du raifort se marient parfaitement avec du poisson, de la viande du bœuf et des salades de volaille. Il fait également partie des mélanges de condiments à base de moutarde. Vous pouvez, aussi, utiliser votre épice afin de parfumer et relever vos sauces et viandes. Le raifort est notamment apprécié dans les cuisines de terroir, mais aussi de plus en plus dans la gastronomie moderne. C'est un excellent exhausteur de goût, qui, suivant la manière de cuisson, peut s'exprimer d'une façon douce, parfois âcre.

Conserver votre pot d'épices à l'abri de la lumière et dans un endroit sec.

Quelles sont les propriétés du raifort ?


Originaire d'Europe de l'Est, probablement d'Autriche, le raifort est une plante aux grandes feuilles de la même famille botanique que la moutarde. Il doit sa saveur particulière, piquante, à sa contenance en glucosinolates, composées soufrés caractéristiques des Brassicacées. Riche en substances antibiotiques et en allicine, le raifort est employé en phytothérapie pour ses vertus digestives, diurétiques, antibactériennes et anti-inflammatoires.

Affections respiratoires et urinaires:

Le raifort est traditionnellement utilisé, grâce à son potentiel antimicrobien puissant, pour soulager les affections urinaires, respiratoires (bronches) et pharyngées (gorge). Plusieurs chercheurs ont, en effet, constaté l'effet antibiotique de la plante sur l'organisme. Cette activité s'exerce non seulement sur les voies urinaires mais aussi sur l'organisme lui même, en particulier au niveau cellulaire. Les substances biochimiques responsables de cette action antibiotique favoriseraient les traitements de pyélites, de cystites et d'infections grippales. Différentes études scientifiques ont confirmé que les propriétés bactériostatiques du raifort ne sont pas seulement dues à une des huiles de moutarde, contenues dans la plante, mais plutôt à un mélange de plusieurs composés biochimiques proches et ressemblant à de l'huile de moutarde.

Circulation sanguine:

Du fait de sa richesse en vitamine C, le raifort est considérée comme étant un bon stimulant général qui permet d'améliorer la circulation sanguine.

Potentiel anti-cancéreux:

On accorde également au raifort son action à inhiber la croissance de certaines cellules cancéreuses.

Douleurs musculaires:

La racine du raifort réduite en poudre peut être notamment employée, localement, pour ses effets bénéfiques en cas de douleurs musculaires.

Indications et usages du raifort


Principaux constituants biochimiques:

Le raifort renferme du glucoside sulfuré, huile volatile, chaux, magnésie, soude et vitamine C. Le principal actif de la plante est un mélange d'huiles e moutarde naturelles qui, grâce à leur liposolubilité, sont facilement assimilées par l'organisme et développent une activité bactériostatique évidente. Les huiles de moutardes sont libérées après séparation du sucre, à partir des glucosides de moutarde correspondants. Ainsi, l'huile de moutarde allylique se forme à partir du glucoside sinigrine et en présence d'eau et des enzymes du végétal.

Indications connues:

Le raifort est connu en phytothérapie pour ses effets stimulant nutritionnel, antiscorbutique, stomachique, expectorant, diurétique, purgatif. Il est utile en cas d'anémies, de carences, de tuberculose, d'asthme, de bronchite chronique et de pertes blanches. Il est aussi utilisé pour ses actions favorables en cas d'affections des voies urinaires excrétrices (pyélites, urétérites et cystites), d'affections des voies respiratoires (infections grippales et catarrhes bronchiques), d'affections du tube digestif (hyperacidité gastrique, insuffisances hépato-bilio-intestinale et pancréatique).

Les indications et utilisations du raifort présentées dans cet article sont purement et simplement dans un but informatif et non médical.

En usage interne, le raifort est utilisé dans l'alimentation quotidienne (cuisine), en macération (15 gr de racines pour 1 litre d'eau, bouillir pendant 5 minutes, macérer 12 heures et boire deux tisanes par jour en dehors des repas).

En usage externe, on emploie la pulpe du raifort en cataplasmes (activités bien supérieures à la moutarde). On peut notamment mâcher la racine pour lutter contre le déchaussement des dents.

Le raifort, en savoir plus


Rappel botanique:

raifort armoracia rusticanaLe raifort, Armoracia rusticana, est une herbacée annuelle, de la famille botanique des Brassicacées. C'est une plante d'environ 1 mètre de haut qui pousse, à l'état naturel, dans tout le nord de l'Europe. Sa racine est employée, en cuisine, comme condiment.

Crédit photo © CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org - Armoracia rusticana (Fleurs et feuilles de la palante du raifort)

Origine & culture:

Très probablement originaire du sud-est de l'Europe, la culture du raifort s'est aujourd'hui acclimatée à d'autres régions géographiques, notamment en Europe centrale.

La multiplication de la plante du raifort s'effectue par bouturage de ses racines. Des boutures, aussi épaisses que des crayons, sont entreposées, pendant la saison hivernale, dans du sable humide (afin d'éviter le gel). La plantation commence dès le début du printemps.

La racine du raifort est cueillie durant la saison automnale (deux ou trois ans après la plantation). Il est aussi possible de la récolter en hiver, à condition que la terre ne soit pas gelée. Elle est nettoyée, puis conservée à des températures comprises entre -2 et -5 °C.

Précautions d'utilisation


La consommation de raifort peut s'avérer peu judicieuse, voir regrettable, même à des doses alimentaires, chez les personnes qui souffrent d'ulcères de l'estomac ou de néphrites.

À ce jour, on ne connaît pas d'effets secondaires indésirables dans les applications externe et interne de la plante du raifort.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne