Crédit photo © Jessie Hirsch - flickr.com - Melissa officinalis (Mélisse officinale)

Mélisse officinale semences bio et biodynamiques (Melissa officinalis) - Kokopelli

Mellifère, aromatique et médicinale (calmante, sédative et rafraîchissante)

3,60 €
3,35 €
-0,25 €
Description du produit

Mélisse officinale (Semences biologiques, biodynamiques et paysannes) - Aromatique vivace

Nom latinMelissa officinalis Syn. Melissa taurica, Mutelia officinalis - Famille botanique: Lamiacées (Labiées) - Plante aromatique vivace - Récoltée en 2018 - Origine: USA - Durée de germination: 4 ans - Culture en pot ou en terre.Label AB magasin bio en ligne

Autres noms: Citronnelle, mélisse citronnelle, piment des ruches ou des abeilles.

Net: 200 graines (± 0,15 gr) (≈ 1300 graines/gr) - Levée estimée (germination difficile): 2 mois (semis) - Climat: modéré (craint le froid et la chaleur) - Exposition: ensoleillée, mi-ombragé, abritée des vents - Sol: frais, drainé, chaud (craint l'excès d'humidité) - Période de semis: avril-juin (semis - Lune indifférente) - automne ou fin mars (division des touffes) - Floraison: été - Cueillette: 12 mois (semis et division).

Propriétés culinaires et médicinales de la mélisse


La mélisse officinale, commue aussi sous le nom de citronnelle, est une herbe mellifère, aromatique et médicinale (sédative, antidépressive, cholagogue et digestive). Ses feuilles fraîches, au goût citronné, sont très appréciées en cuisine et utilisées pour parfumer les salades et les crudités.

Bienfaisante mélisse, Melissa officinalis: Des chercheurs ont démontré dès les années soixante-dix que la mélisse avait une action favorable contre les virus. Les polyphénols qu'elle contient en abondance se collent aux sites récepteurs des virus et évitent leur intrusion dans les cellules. L'infusion de mélisse serait ainsi efficace dans la prévention du rhume et même de l'herpès. On peut la boire mais aussi s'en enduire la peau. Cette infusion serait également parfaite afin d'atténuer la migraine. Rappelons que le nom latin de la mélisse, melissa, est celui de l'abeille, allusion à l'attirance toute particulière que l'odeur de mélisse exerce sur ses dernières. Il suffirait de frotter une nouvelle ruche pour que l'essaim que l'on veut y installer s'en approche et la colonise.

Dans le potager, la mélisse est, généralement, cultivée en bordure. Elle est excellente pour attirer les abeilles et les autres insectes pollinisateurs. Elle est, en outre, efficace pour repousser différents parasites inféodés aux cultures légumières comme les pucerons et la mouche blanche.

Description et botanique de la plante de mélisse


Haute de ses 80 cm, la mélisse est une herbe buissonnante aux tiges rameuses et dressées. Ses feuilles, particulièrement, riches en huile essentielle, sont odorantes, ovales, de couleur verte. Ses fleurs blanches, ou roses, poussent à l'intérieur des aisselles des feuilles sous forme de petits bouquets.

Multiplication et plantation de la mélisse officinale


Semis: Les graines de mélisse officinale sont semées en pépinière, entre les mois d'avril et juin. Le repiquage se fait en terre fraîche, saine, humifère et suffisamment chaude, en respectant une densité de plantation de 50 x 50 cm, pendant le mois de septembre.

La mélisse est, aussi, semable en godets, sous abri bien lumineux. Elle est repiquée en place durant le printemps ou à l'automne, lorsque les plantules sont suffisamment bien développées, en respectant un espacement de 50 cm en tous sens. la terre doit être maintenue fraîche afin de favoriser la levée.

Division de touffes: Les anciennes touffes de la mélisse (éclats extérieurs ou éclats du pourtour) sont divisées soit en début d'automne (fin septembre), soit au commencement de la saison printanière.

Faire ses propres semences: La récolte des graines s'effectue sur des plantations en 2ème année de culture. Elle se fait directement sur les plantes sélectionnées, pendant le matin (à la rosée), en fin d'été. Les semences de la mélisse officinale sont séchées à l'abri du soleil, dans un lieu sec et aéré. Elles sont ensachées et conservées dans des boîtes hermétiques (Pour plus d'information, Cf. Récolter, sécher et conserver les plantes aromatiques et médicinales).

Associations, rotations, entretien et cueillette de la mélisse officinale


Rotation et bons mariages: La culture de la mélisse peut être associée avec pratiquement toutes les herbes, les fruits et les légumes. On opte, généralement, pour une plantation en bordure. Elle peut rester en place jusqu'à 4 ans et revenir au même endroit au bout de 5 ans.

Fertilisation et irrigation: Un fertilisant bio est apporté aux pieds des mélisses cultivées principalement en fin d'automne.

Travaux d'entretien: Il est conseillé de biner et de sarcler régulièrement, et de tailler les branches avant les périodes de grand froid. La mélisse officinale est arrosée seulement quand il faut très chaud et sec.

Maladies et ravageurs: Rien à signaler.

Récolte: Les feuilles de la mélisse officinale sont cueillies au fur et mesure des besoins. Il est recommandé de tailler les pousses en fin mai afin de favoriser la repousse des jeunes feuilles tendres. La récolte destinée à la conservation est réalisée juste avant la floraison.

Conseils bonus de la boutique bio en ligne


Pourquoi et comment nettoyer mes souches de plantes vivaces en place au jardin ?

Quelles sont les plantes concernées ? Les plantes dites vivaces, regroupent les plantes herbacées, dont la durée de vie dépasse deux ans. Elles ont la particularité de disparaître en apparence pendant l'hiver (feuillage) et de repartir de manière spectaculaire au printemps du centre de la souche. Cette souche est dite vivace car elle continue son développement racinaire pendant la période de repos végétatif, alors qu'au dehors plus rien n'apparaît. Parmi les plus courantes, vous y retrouverez les Lupins, les Delphiniums, les Pivoines herbacées, les Gypsophiles, les Renouées, les Roses trémières, les Asters, les Ancolies, les Campanules, les Iris, les Sedums, etc…

Ce nettoyage est indispensable si vous voulez éviter la pourriture des tiges les plus tendres produites en fin d'été par la souche. En effet, en tombant sur le sol les feuilles gelées constituent une litière malsaine, propice au développement de maladies et de pourritures ou à la propagation d'insectes nuisibles. De plus, par cette pratique, vous aérez le sol et permettez une meilleure circulation de l'eau et l'air et les échanges entre les deux milieux.

a. Choisir le bon jour: Les premières gelées ayant détruit les feuillages de bon nombre de plantes vivaces, ont mis fin également à leur croissance et à leur floraison. Choisissez un jour sans gel, quand le sol est bien mouillé.

b. Choisir le bon outil: Prenez votre sécateur ou une cisaille à haie (à main), pour rabattre toute la végétation à 10 cm de hauteur environ. Procédez d'abord au fond de vos massifs pour terminer par les bords ; enlevez également les feuillages abîmés ou fanés jusqu'à la base de la souche, afin de laisser le pied propre.

c. Profiter du moment, pour améliorer votre sol: Binez en surface c'est à dire sur 5 cm de profondeur, au fur et à mesure que vous progressez. Si vous grattez la terre trop profondément vous risquez d'endommager des racines : votre vivace est prête pour passer l'hiver!

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

Commentaires des clients

Pour noter et/ou laisser un commentaire sur ce produit bio, veuillez Vous connecter ou Créer un compte utilisateur.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.