Miel bio d'eucalyptus - Magasin en ligne

Miel d'Eucalyptus Bio

Bienfaits antimicrobiens et expectorants

4,30 €
Description du produit

Miel d'Eucalyptus Bio*

  • Net: 250 gr.Label AB magasin bio en ligne

  • Origine: Grenade Espagne.

* Miel issu de l'Apiculture Biologique.

Pour la petite histoire


Le miel est une matière sucrée, parfumée et raffinée, très appréciée par les humains depuis fort longtemps. Bien que la domestication des abeilles se soit réalisée par les Pharaons de l'ancienne Égypte depuis plus de quatre millénaires, c'est seulement vers l'an 1000 après Jésus Christ que les hommes ont commencé à observer les petits insectes afin d'assimiler et de comprendre les relations complexes, d'une part entre les abeilles et les végétaux, et d'autre part au sein même de l'essaim. La compréhension des rôles interactifs entre ces différentes composantes ont permis de maîtriser peu à peu l'apiculture.

Le miel est resté l'édulcorant de base notamment en Europe jusqu'au XVIe siècle, quand le sucre, plus facile à stocker et à transporter, a fait son apparition sur les places des marchés. Le sucre, étant relativement cher, restait un produit de luxe, permettant ainsi au miel de garder sa popularité et sa place dans les foyers comme un aliment de base. Aujourd'hui, la tendance s'est malheureusement inversée à cause de la rareté du miel.

Naturellement, deux sortes de miels sont produits par les abeilles en fonction de la matière première butinée.

Miel de nectar des fleurs


Origine du miel de nectar:

Le miel de nectar est le résultat d'une ancienne relation de symbiose comme il en existe, très probablement, une infinité dans le monde sauvage. Il est, en effet, cueilli à partir des fleurs qui ont besoin d'insecte afin d'assurer leur reproduction.

Les organes mâles et femelles, portés sur deux organes différents, nécessitent l'intervention d'un insecte pour permettre le transport du pollen et par conséquent la fécondation. Ce type de croisement est appelé vulgairement la pollinisation entomophile. En contre partie, et afin de préserver durablement l'équilibre, les plantes ont eu la bonne idée de fournir aux insectes pollinisateurs une solution aqueuse plus ou moins sucrée appelé le nectar (terme également employé dans la mythologie grecque afin de désigner le breuvage des dieux d'Olympe).

Le nectar est une substance liquide extraite, par les insectes et certains oiseaux (colibri), à partir du nectaire, nectarium, qui est une glande spécifique des végétaux située au cœur des pièces florales de la plante. Le nectar renferme essentiellement des sucres et de l'eau.

La vérité sur la cristallisation du miel:

Contrairement aux dires, la cristallisation du miel ou son aspect liquide ne sont guère des gages, ou des signes, de qualité. Ce critère ne nous donne aucune information sur ses propriétés intrinsèques. En réalité, la cristallisation du miel est influencée par sa composition en sucre et par l'origine florale du nectar cueilli.

Néanmoins, on peut affirmer que l'aspect liquide du miel nous renseigne principalement sur sa richesse en fructose. La couleur foncée nous permet notamment d'avoir une idée globale sur sa contenance élevée en minéraux et en polyphénols.

Composition du miel:

Le miel de nectar est, généralement, composé de fructose et de glucose (entre 70 et 80%), d'eau (environ 18% mais peut atteindre 20% pour le miel de bruyère), de minéraux et oligo-éléments (0,3% - potassium, fer, calcium, sodium, magnésium) d'acides aminés (défensine, albumine, leucine, histidine), d'enzymes (catalase, amylases alpha et bêta, invertase).

Le miel de nectar comprend aussi, en faibles quantités, des vitamines du groupe B, des acides organiques (acides formique, malique, citrique) et des polyphénols (flavonoïdes).

Les acides organiques contenus dans le miel permettent de maintenir son acidité autour d'un pH de 3,5 à 5.

Miel du miellat


Le miellat, substance secrétée par certains insectes appartenant à l'ordre entomologique des Homoptères (pucerons et cochenilles), est parfois récolté par les abeilles afin de produire du miel. Ce dernier est totalement différent de celui produit à partir du nectar.

En règle générale et dans un but de simplification, on peut dire que les abeilles récoltent le miellat exceptionnellement quand le nectar se raréfie, car, en réalité, la démarche est beaucoup plus complexe, voire non raisonnable par ses effets organiquement indigestes (voir ci-dessous: L'abeille nous délivre une leçon d'économie).

La cueillette et la transformation du miellat par l'abeille sont, en effet, des processus assez pénibles qui demandent aux butineuses des efforts supplémentaires.

Dans les commerces, la citation de la mention Miel de Miellat sur les produits de la ruche fabriqués ou transformés à partir du miellat est obligatoire. L'absence de l'appellation signifie que le miel est originaire du nectar des fleurs.

La composition du miel du miellat est différente de celle du nectar. Il contient, en effet, 17% d'eau, d'autres sucres comme les triholosides (oligoside - 38% de fructose, 27% de glucose, 3% de saccharose, 9% de dextrose et 5% de mélézitose) et le tréhalose (diholoside non-réducteur).

Le miel de miellat renferme, notamment, des quantités relativement plus importantes en minéraux et acides aminés (7%).

L'abeille nous délivre une leçon d'économie


L'abeille est, Apis mellifera, est un être vivant fascinant qui continue de nous surprendre. Elle obéit, en effet, à des lois socio-économiques assez pertinentes et beaucoup plus évoluées que ce qu'on imaginait initialement.

abeilleDes chercheurs scientifiques ont carrément évoqué une approche de rentabilité chez l'abeille. Celle-ci, naturellement programmée à travailler pour satisfaire les multiples exigences de sa communauté, recherche continuellement à trouver un accommodement idéal entre ses efforts (butiner les sources du nectar environnantes), la qualité et la richesse de la dite source.

L'abeille, que certains auteurs qualifie de pilier de l'équilibre naturel de notre planète, est également un expert comptable qui doit résoudre une équation à plusieurs variables.

Pour chacune de ses expéditions, la butineuse doit calculer, d'une manière quasi parfaite, le rapport entre l'apport énergétique de la source butinée (teneur en sucre et abondance), le coût (ou l'effort, distance parcourue et besoin élémentaire de la société) nécessaires pour accomplir sa tâche de prédilection.

Cette micro-analyse est, en vérité, une approche assez schématique qui nous permet, enfin, de commencer à comprendre pourquoi l'abeille s'intéresse, parfois, à d'autres sources de sucre outre le nectar et le pollen.

Crédit photo © didier57 - flickr.com - Abeille sur achillée.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

Commentaires des clients

Il n'y a pas encore de commentaire sur ce produit.

Connexion pour commander et/ou laisser un commentaire