Précautions pour la réussite de la fertigation

SOMMAIRE

I. Choix des engrais


Avant l'élaboration de la solution nutritive, il faut tenir compte de:

La solubilité:

C'est la quantité maximale de produit pouvant se dissoudre totalement par unité d'eau (kg de produit par 100 litres d'eau). Donc, il faut choisir les engrais les plus solubles possible pour la préparation de la solution mère. On peut citer par exemple l'ammonitrate qui a une solubilité de 192 kg par 100 litres d'eau à 20°C et le nitrate de chaux dont la solubilité est de 122 kg par 100 litres d'eau pour la même température.

La compatibilité:

On ne peut pas mélanger dans une faible quantité d'eau des phosphates et certains sulfates avec des engrais contenant du calcium.

Nature du produit:

On doit choisir des engrais à taux de pureté le plus élevé possible, mais également faciles à dissoudre.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Contrôle de la composition de la solution nutritive


L'intervention s'avère parfois nécessaire lorsque la culture est influencée par d'autres facteurs. Les conditions climatiques et l'environnement des racines, les concentrations de certains ions diminuent à cause de leur absorption, leur interaction, leur lessivage.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Contrôle du pH


Pour les solutions Coïc-Lesaint, on prépare deux bacs de 50 litres de solution mères, le pH du premier bac doit être inférieur à 2 et le pH de la deuxième solution nutritive doit être compris entre 6 et 7. Ces solutions mères sont injectées à 5 ‰ dans l'eau (1/200) dans l'eau d'irrigation. Celle-ci devient par conséquent la solution nutritive fille, dont le pH est voisin de 5,8. La rectification du pH de l'eau se fait avec de l'acide nitrique.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Contrôle de l'EC


On contrôle la concentration en sels en utilisant l'équation suivante: Quantité de sels (g/l) = CE (mS/cm) * 0,8.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne.