Magasin bio en ligne

Bilan azoté

Le bilan azoté repose sur la détermination des quantités d'azote minéral (N-NO3- et N-NH4+) au niveau du profil du sol colonisé par les racines.

Comment calculer le bilan azoté?


Le calcul du bilan azoté, basé sur la comptabilisation des entrées et des sorties, est déterminé par l'équation suivante:

Équation 1:

B + Rf + ( Pv + Pd ) + Pl = Ri + Mh + Mr + Ma + ( Apl + Af ) + X

  • B : Besoins de la culture (apports).

  • Rf : Azote minéral à la fermeture du bilan (Reliquat d'azote minéral indisponible pour la culture).

  • (Pv + Pd ) : Pertes par voies gazeuses (Volatilisation et dénitrification).

  • Pl : Perte par lessivage.

  • Ri : Azote minéral à l'ouverture du bilan (Reliquat d'azote minéral).

  • Mh, Mr, Ma : Minéralisation nette, respectivement, de l'humus du sol, des résidus de récolte du précédent, des amendements organiques ; on les regroupe sous le terme minéralisation nette Mn.

  • (Apl + Af ) : apports incontrôlés (Pluies, fixation non symbiotique).

  • X : La quantité d'azote engrais nécessaire.

En suivant l'hypothèse de Herbert selon laquelle les quantités d'azote apportées par les pluies et celle provenant de la fixation non symbiotique compensent les pertes par dénitrification et volatilisation. L'équation se simplifie comme suit:

Équation 2:

X = B - ( Mn+ Ri + Pl - Rf )

En outre, ce bilan diffère selon les systèmes agricoles. Il peut être variable selon l'intensité de l'utilisation des terrains, les pratiques de gestion au niveau de la ferme, par la nature et la structure du sol et les conditions météorologiques.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne.