Culture de la pastèque : Besoins en éléments nutritifs et en engrais

À l'instar des autres cultures maraîchères, la pastèque préfère des sols avec une texture moyenne, profonds, bien drainés et bien pourvus en éléments minéraux et en matière organique. C'est une culture tolérante en acidité qui se développe bien dans un pH compris entre 5 et 6,8.

Exemple d'étude


Considérant dans cet exemple une culture de pastèque avec une densité de plantation d'environ 4500 plantes/ha et une production souhaitée de 35 T/ha.

Les besoins, en Kg/ha en éléments essentiels (N, P2O5 et K2O), selon les différents stades de la culture, sont les suivants:

a. Développement végétatif (1er mois): 4 (N) - 4 (P2O5) - 10 (K2O).

b. Fructification (5ème et 6ème semaines): 14 - 6 - 20.

c. Grossissement des fruits: (8ème et 10ème semaines) : 70 - 35 - 120.

d. Maturité des fruits: 12ème semaines) : 35 - 20 - 60.

e. Récolte des fruits (14ème et 16ème semaines): 40 - 16 - 70.

Ain d'ajuster ces valeurs standards et indicatifs à chaque situation, il est primordial de réaliser les analyses du sol et de l'eau. Certes ces analyses peuvent être onéreuses, mais elles permettent d'avoir une idée précise sur la richesse du sol et du coup éviter le gaspillage des engrais surtout l'azote qui peut avoir des effets néfastes aussi bien sur l'état sanitaire de la plante (apport excessif d'azote engendre le développement de la végétation) que sur les nappes phréatiques.

De même, des analyses foliaires permettront de détecter d'éventuelles carences, surtout en oligo-éléments, et par conséquent, entreprendre les mesures adéquates pour les corriger.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne.