Coléoptères: définition, identification et sous-ordres

Systématique des Coléoptères européens (2ème partie)

Polyphaga


Scarabaeoîde:

Lucanidae (Ex. Lucane cerf-volant): Famille de taille moyenne avec plus de 1200 espèces dans 100 genres au niveau mondial. Représentée par 11 espèces en Europe. Les larves se développent dans les bois pourrissants (racines, troncs...). Les mâles adultes portent souvent des mandibules hypertrophiées.

Geotrupidae (Ex. Minotaure Typhée): Famille de taille moyenne comprenant, au niveau mondial, 45 genres et 600 espèces, en Europe on compte plus de 30 espèces. Les adultes creusent dans le sol de longues galeries où ils stockent pour leurs larves des champignons, des plantes pourrissantes, des excréments et parfois des charognes.

Trogidae: Petite famille comprenant 300 espèces mondiales, classées en 4 genres, 12 espèces en Europe. Vivant sous les cadavres desséchés, dans les terriers de petits mammifères ou dans les nids d'oiseaux de proies. Ce sont les derniers coléoptères nécrophages à arriver sur les cadavres..

Scarabaeidae (Ex. Cétoine dorée, Hanneton commun): Environ 20000 espèces arrangées en plus de 2000 genres.

Hydrophiloîde:

Hydrophilidae (Ex. Hydrophile brun): Cette famille de taille moyenne regroupe deux milliers d'espèces réparties en un peu plus de 120 genres. Dans le vieux continent, on a recensé plus de 200 espèces appartenant à 2 sous-familles: Les Sphaeridiinae qui ne sont pas très nombreuses et se nourrissent des déchets et excréments des animaux, et les Hydrophiliinae qui mesurent entre 1 à 5 cm et vivent dans les eaux stagnantes.

Hydraenidae: Petite famille cosmopolite, essentiellement aquatique, parfois marine. La taille varie de 1 à 7 mm.

Spercheidae: Petite famille cosmopolite, ne renfermant que le genre Spercheus et comptant en Europe une seule espèce, large et convexe, vivant dans les mares et se déplaçant à l'envers sous la surface de l'eau comme les Hémiptères Notonectidae.

Hétéromenoîde:

Oedemeridae: Cette famille entomologique, comprenant environ 50 espèces en Europe et un petit millier dans le monde, n'a pas vraisemblablement d'importance agronomique majeure. Les larves vivent dans les bois en décomposition et les imagos sont floricoles.

Pyrochroidae: Petite famille d'espèces corticoles représentée en Europe par deux genres et 3 espèces (170 dans le monde).

Anthicidae: Famille de taille moyenne comprenant environ 96 genres (94 récents, 2 fossiles - D'autres auteurs les classent en 100 genres) et 3500 espèces dans le monde dont une cinquantaine en Europe. La distribution du genre est cosmopolite. Les adultes, omnivores, sont agiles, de forme qui rappelle sensiblement les fourmis et se trouvent sur le sol au milieu de la végétation. Les larves sont prédatrices ou détritiphages, consommant des champignons ou des petits arthropodes et leurs œufs.

Meloidae (Ex. Cantharide): Famille de taille moyenne comprenant 120 genres et 3000 espèces dans le monde, dont seulement une cinquantaine se rencontrent en Europe. Les larves de cet insecte redoutable sont parasites de larves d'abeilles solitaires ou d'oothèques d'Orthoptères. Elles passent par un premier stade larvaire actif de type triongulin, puis par un stade immobile de type scarabeiforme. Les adultes sont phytophages et peuvent parfois causer des dégâts aux plantes cultivées.

Tenebrionidae: Très importante famille, comptant 1700 genres et 18000 espèces dans le monde, dont environ 200 espèces en Europe. La plupart des espèces se développe au dépens de débris végétaux, bois pourri, litière, champignons, algues... Quelques espèces se nourrissent de tissus animaux et certaines sont prédatrices. Les espèces ayant un intérêt économique sont, généralement, des ravageurs des denrées stockées comme Tribolium dans les farines et les stocks de céréales.

Mycetophagidae: (Classée dans la super-famille des Tenebrionoidea) Petite famille (18 genres et 200 espèces mondiales) comptant une vingtaine d'espèces en Europe. La plupart des espèces est mycéphotage et se rencontre sous les écorces, dans la litière ou le bois pourri. Certaines espèces sont des ravageurs mineurs de denrées stockées.

Lagriidae (Lagriinae): Cette petite famille est souvent considérée comme une sous-famille des Tenebrionidae. Les adultes se rencontrent sous les écorces, les pierres ou sur la végétation consommant des feuilles. Pas d'importance agronomique.

Boridae: Petite famille proche des Tenebrionidae avec seulement une espèce européenne (Boros schneideri (Panz.)) en Europe du nord et centrale.

Melandryidae: Petite famille comprenant environ 80 genres et 450 espèces dans le monde, et une vingtaine de genres et plus de 50 espèces en Europe. Les adultes et les larves se nourrissent de bois pourrissant.

Scraptiidae: Petite famille cosmopolite représentée en Europe par 3 espèces appartenant au genre Scrapia (30 genres et 400 espèces dans le monde). Les larves vivent dans les bois vermoulus et portent sur le neuvième segment abdominal un appendice ovalaire, sclérifié.

Aderidae: Petite famille cosmopolite contenant une quinzaine d'espèces en Europe et près de 1000 dans le monde. Les adultes, dont la taille ne dépasse pas 4 mm, vivent dans la litière et sous les buissons. Les larves de cet insecte, pas très connu, consomment les feuilles mortes.

Staphilinoîde:

Silphidae (Ex. Nécrophore): Petite famille comprenant environ 300 espèces dans le monde, et une cinquantaine en Europe. La majorité des espèces se développent en consommant des cadavres d'animaux (Vertébrés, ex: Necrophorus), parfois des proies vivantes ou plus rarement des plantes (le genre Blitophaga est un ravageur des betteraves).

Staphilinidae: Grande famille comprenant plus de 1500 genres et plus de 30000 espèces décrites. En Europe, on connaît plus de 2000 espèces. Les staphylins vivent dans les endroits humides, par exemple le sol, la litière, les excréments, les champignons, le bord des cours d'eau, sous les écorces et les pierres. Les adultes et les larves sont prédateurs de petits arthropodes et autres invertébrés du sol, plus rarement ils consomment des algues ou des champignons, quelques uns sont parasites de larves de diptères, quelques espèces sont associées aux nids de fourmis.

Pselaphidae: Large famille comprenant plus de 1000 genres et environ 8500 espèces au niveau mondial. Ce sont de petits coléoptères, de 1 à 2 mm (la plus grande espèce européenne mesurant 3,5 mm), vivant dans des endroits humides, sous les mousses, dans les débris végétaux, le long des cours d'eau, dans le terreau, sous les écorces... Ils se nourrissent la nuit, de micro-arthropodes, comme des acariens ou de petites larves. Certaines espèces sont myrmécophiles, d'autres vivent dans des nids d'oiseaux ou de taupes. Enfin, certaines espèces sont cavernicoles et se rencontrent sous les pierres.

Leiodidae: Petite famille, comprenant une centaine de familles européennes (un peu plus de 4000 espèces dans le monde) vivant principalement aux dépens de différents champignons dont elles consomment le mycélium (Truffes...). Pas d'importance agronomique.

Dascilloîde:

Dascillidae.

Clambidae.

Helodidae.

Histéroîde:

Histeridae: Famille de taille moyenne, comptant 200 genres et 3000 espèces mondiales, près de 200 espèces en Europe. La plupart des espèces vivent dans les excréments ou les cadavres d'animaux et sont prédateurs de larves de diptères ou de Dermestidae. Les espèces du genre Carcinops sont prédatrices d'insectes et de denrées stockées. Certaines espèces se rencontrent dans des débris végétaux (Zostera, Araceae). Quelques espèces sont myrmécophiles ou termitophiles.

Sphaeritidae.

Byrrhoîde:

Byrrhidae.

Dryopoîde:

Heteroceridae.

Dryopidae.

Elmidae.

Buprestoîde:

Buprestidae: Grande famille comptant 400 genres et environ 15000 espèces dans le monde, dont plus de 400 se rencontrent en Europe. Toutes les espèces sont des phytophages, les adultes se rencontrent sur des fleurs. Les larves sont xylophages et creusent des galeries à section ovale dans le bois. Plus rarement, elles se développent dans des tiges d'herbacées ou d'arbustes. Certaines espèces peuvent être de redoutables ravageurs des arbres fruitiers (Capnodis).

Elatéroîde:

Elateridae (Ex. Taupins): Grande famille comprenant 400 genres et 9000 espèces mondiales, 250 européennes. Les adultes se rencontrent sur les plantes, dans le bois pourri ou sous les pierres. Les larves caractéristiques se développent dans le sol, la litière, ou le bois pourrissant. Elles consomment des racines ou des tubercules, et sont parfois prédatrices d'autres insectes. Les espèces du genre Agriotes sont de redoutables ravageurs des cultures (pomme de terre, mais ou blé).

Lycidae: Famille de taille moyenne comprenant 150 genres et 3000 espèces dans le monde, dont une dizaine vivent en Europe. Les larves se développent sous les écorces ou dans du bois pourris mais on connaît mal leur biologie exacte (mycétophage, détritiphage ou prédatrice). Pas d'intérêt agronomique.

Cebrionidae.

Cantharoîde:

Cantharidae: Cette famille entomologique, à priori sans intérêts agronomiques majeurs, est de taille moyenne comprenant 130 genres et 5 000 espèces mondiales, dont environ 200 se rencontrent en Europe. Les adultes, qui ressemblent un petit peu aux espèces appartenant à la sous-famille des Lampyridae mais ne produisant pas de lumière (voir juste après), sont des prédateurs d'insectes (notamment des pucerons), mais peuvent aussi consommer des pollens. Les larves se trouvent dans le sol, la litière et le bois pourris, et sont, également, prédatrices.

Lampyridae (Ex. Ver luisant): famille de taille moyenne, représentée par 100 genres et 2 000 espèces dans le monde, une quinzaine en Europe. Les adultes sont nocturnes, les femelles et parfois les mâles et quelquefois les larves portent des organes luminescents, qui interviennent, pour les adultes, dans la rencontre des sexes. La production de lumière implique des processus complexes faisant intervenir la luciférine, la luciférase et l'oxygène. Les larves sont prédatrices d'invertébrés (escargots, vers, chenilles), elles injectent un poison paralysant des enzymes digestives permettant de tuer la proie et de la digérer extra-oralement. Pas d'intérêt agronomique.

Dermestoîde:

Dermestidae (Ex. Anthrène des tapis).

Bostrichoîde:

Bostrichidae: Famille de taille moyenne comprenant environ 80 genres et 650 espèces dans le monde, une soixantaine vit en Europe. Ce sont de redoutables déprédateurs polyphages de tiges ou de branches d'arbres vivants (Apate). Quelques espèces sont des ravageurs des denrées stockées (Rhyzopertha).

Lyctidae: Petite famille comprenant 12 genres et 65 espèces dans le monde, dont une dizaine se rencontre en Europe. Les espèces de cette famille sont xylophages, Lyctus brunneus Stephens est un ravageur cosmopolite des bois coupés.

Ptinidae: Petite famille comptant 40 genres et 500 espèces dans le monde, dont une cinquantaine en Europe. Les adultes et les larves vivent dans les débris d'origine organiques. Ils sont parfois ravageurs mineurs des denrées stockées (e.g. Gibbium, Ptinus), peuvent causer des dégâts aux laines ou aux livres stockés dans les maisons.

Anobiidae (Ex. Vrillette): Famille de taille moyenne, représentée par 140 genres et 1 600 espèces dans le monde dont plus d'une centaine se rencontre en Europe. Connus sous le nom d'insectes foreurs, les Anobiidae se développent dans le bois mort (e.g. Anobium), parfois vivant, et peuvent occasionnés d'innombrables dégâts. Quelques espèces sont de redoutables ravageurs des denrées stockées (e.g. Lasioderma, Stegobium).

Cleroîde:

Cleridae: Famille de taille moyenne comprenant 150 genres et 4000 espèces dont une cinquantaine se rencontrent en Europe. Les adultes se rencontrent sur les troncs, dans les trous des xylophages, ou sur les fleurs. Les adultes et les larves sont des . prédateurs d'insectes xylophages (Thanasimus) ou de denrées stockées (Necrobia). Certaines espèces sont probablement des ectoparasites.

Trogossitidae: Famille de taille moyenne (60 genres et 600 espèces), essentiellement tropicale. Les espèces vivent en général sous les écorces et ont un régime omnivore. Une espèce, la cadelle (Tenebroides mauritanicus L.) se rencontre en Europe dans les denrées stockées où elle est prédatrice d'autres insectes.

Melyridae: Famille de taille moyenne, comptant 200 genres et 3000 espèces mondiales, près de 200 espèces en Europe. Les adultes et les larves sont normalement prédateurs. La sous-famille des Malachiinae a parfois été traitée comme une famille. Certaines espèces de Malachius sont connues pour causer des dégâts aux jeunes blés en Amérique du Nord.

Lyméxyloîde:

Lymexylidae.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.