coléoptères

Cassides des blettes et betteraves: Biologie, symptômes et lutte bio

Les cassides sont des coléoptères de la famille entomologique des chrysomèles groupant plusieurs espèces, Cassida nebulosa et Cassida vittata. Cette dernière est considérée comme étant un ravageur redoutable de la culture de la betterave. Au Maroc, cet insecte provoque chaque année des dégâts très importants, notamment dans la région du Rharb, principale zone de production de la betterave à sucre et de la canne à sucre sur-laquelle la casside trouve éventuellement refuge.

SOMMAIRE

I. Cycles de développement des cassides


Noms scientifiques des insectes: Cassida vittata Villers (casside à bandes), Cassida nebulosa Linnaeus - Ordre: Coléoptères - Famille entomologique: Chrysomelidae (chrysomèles) - Sous-famille: Cassidinae.

Description:

L'adulte de la casside a un corps aplati et ovale, mesurant entre 4 et 6 mm de longueur. Les élytres sont d'un vert pale à vert foncé, avec la présence de deux bandes longitudinales et parallèles d'un vert métallique brillant.

Les larves des cassides sont également aplaties et ont la même taille que les adultes. Elles sont de couleur vert clair et portent des épines. Leur extrémité anale est menue d'une longue fourche (2 filaments) qui se rabat sur le dos où s'accumulent les déjections.

Biologie:

Les cassides adultes hivernent dans le sol, sous des débris divers, sur d'autres cultures ou sur les adventices. Dès que les conditions climatiques deviennent favorables (début du mois de mars), les cassides apparaissent sur les cultures de blette et de betterave, et comment à perforer le feuillage.

Après l'accouplement, les femelles des cassides pondent une dizaine d'œufs à la fois, regroupés en une masse visqueuse qui colle sur le pétiole et/ou sur la face inférieure des plantes attaquées.

Après une période d'incubation d'environ 10 jours, les larves éclosent et commencent à ronger goulûment, et avec avidité, l'épiderme des feuilles de la betterave à sucre. Le stade nymphal a lieu après une vingtaine de jours et les adultes de la 1ère génération apparaissent 2 à 3 semaines plus tard.

II. Symptômes et dégâts des cassides sur les cultures


Ce sont les larves des cassides qui occasionnent le plus de dégâts sur la culture de la betterave à sucre. Sur les feuilles, on peut facilement constater des stigmates typiques sous forme de trous ou fenêtres rongées sur la face inférieure de feuilles de la plante.

Lorsque l'infestation est majeure, toutes les betteraves sont complètement forées et pourvues de fenêtres. Elles jaunissent, deviennent brunes et la plante dépérit.

L'attaque de la casside peut toucher toute la production de la betterave à sucre et les dégâts peuvent potentiellement envahir toute la parcelle.

III. Méthodes de lutte contre la casside de la betterave à sucre


On retient que le cycle de développement de la casside comprend deux générations annuelles dont les adultes de la dernière hivernent sur d'autres cultures avoisinantes et sur les herbes de la famille botanique des chénopodiacées.

De ce fait, Bio en ligne recommande d'effectuer deux interventions biologiques correspondant durant deux périodes, bien spécifiques, du cycle biologique du ravageur. La première est dirigée contre les larves de la 1ère génération (avril et début mai), et la deuxième contre celle de la 2ème génération (début juin).

Le seuil de nuisibilité de la casside, sur les cultures de la betterave à sucre et de la blette, est théoriquement estimé à 3 larves par feuille.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com. Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité.