Lépidoptères

Pyrale des caroubes: cycle biologique, dégâts et traitements bio

La pyrale des caroubes et des dattes est un papillon appartenant à un groupe d'insecte considéré comme étant très important sur les plans agronomique et économique. C'est, en effet, un ravageur qui se développe soit dans les fruits sur les arbres (palmier dattier, grenadier et pistachier), soit sur les fruits stockés dans les entrepôts.

Biologie de la pyrale des caroubes et des dattes


Nom scientifique: Ectomyelois ceratoniae - Ordre: Lépidoptères - Famille: Pyralidae.

La pyrale des caroubes et des dattes hiverne dans les fruits momifiés sous forme de larve âgée. L'adulte de l'insecte apparaît pendant la saison printanière suivante afin de continuer son cycle de développement sur plusieurs plantes hôtes.

L'Ectomyelois ceratoniae commence par ravager les grenades entre les mois de mai et août, et s'attaque ensuite aux dattes à partir de septembre.

De juillet à septembre, la pyrale des caroube maintient son développement sur des débris divers et variés. On peut, en effet, la rencontrer aussi bien sur les déchets végétaux que sur différents fruits estivaux.

La pyrale des caroubes et des dattes est un ravageur qui peut éventuellement se développer en une ou deux générations annuelles.

Symptômes de la pyrale des caroubes et des dattes


La pyrale des caroubes et des dattes est une espèce polyphage et cosmopolite. Elle peut être potentiellement rencontrée sur le palmier dattier, le caroubier, le pistachier et le grenadier. Après l'accouplement, la femelle de ce ravageur dépose ses œufs. À l'éclosion, la larve passe par un stade migrateur, puis pénètre à l'intérieur du fruit de l'arbre. Le trou de pénétration finit par se cicatriser, ce qui rend la détection du ravageur extrêmement difficile. La larve consomme le fruit tout en se dirigeant vers le noyau, qu'elle peut notamment dévorée!!!.

Méthode de lutte bio contre la pyrales des caroubes et des dattes


La lutte biologique contre l'Ectomyelois ceratoniae consiste principalement à prendre des mesures préventives, sinon on se limitera seulement à constater les dégâts. Dans ce cadre, il faut absolument ramasser et se débarrasser des déchets de fruits hôtes, avant la reprise de l'activité du ravageur.

Il est également vivement conseillé de nettoyer les dépôts et les locaux de stockage avant le début de la campagne agricole.

Notons aussi que des essais académiques de traitements bio de la pyrale des caroubes à base de Bacillus thuringiensis sont toujours à l'œuvre.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne