Lépidoptères: définition, caractéristiques et sous-ordres

Les LÉPIDOPTÈRES

Les insectes Lépidoptères sont des Ptérygotes, holométaboles. Ils sont facilement reconnaissables, même par le profane, seuls quelques petits papillons nocturnes peuvent être confondus avec des trichoptères, mais la présence d'écailles et de la trompe permet de les classer parmi les lépidoptères. Leurs pièces buccales forment une trompe suceuse maxillaire, les mandibules sont réduites. Ces insectes sucent, en effet, le nectar des fleurs, ou, plus rarement d'autres liquides dont l'accès ne nécessite pas la présence de pièces buccales perforatrices.

Ils possèdent 2 paires d'ailes recouvertes d'écailles minuscules, les deux ailes d'un même côté se couplant dans le vol suivant des modalités variées. Les ailes sont repliées en arrière sur le dos chez les formes les moins évoluées (Papillons de nuit); elles sont plaquées verticalement les unes contre les autres , les ailes postérieures cachant en grande partie les ailes antérieures chez les formes évoluées (Papillons de jour). Leur larves sont des chenilles, généralement phytophages, à pièces buccales broyeuses, à fausses pattes abdominales. Le stade nymphe est une chrysalide, souvent entourée d'un cocon plus ou moins parfait sécrété lors du dernier stade larvaire (stade prénymphal). Exemple le plus connu: les Papillons.

La systématique des lépidoptères est assez compliquée, elle est basée sur des critères artificiels et aléatoires. De ce fait les systématiciens déplacent continuellement les familles d'une super-famille à l'autre, et les genres d'une famille à une autre. Ainsi la taxonomie évolue sans cesse. Par ailleurs, la distinction des différents taxons sur la base de petits détailles, souvent peu évidents, et la délicatesse de certains spécimens, rendent difficile la classification de ces insectes.

Les membres de cet ordre ont une très grande importance économique, notamment en raison des dégâts occasionnés par les larves aussi bien au cours de la culture qu'en poste récolte. Cependant ils ne sont pas toujours nuisibles. Ils sont pollinisateurs, et constituent, par conséquent, un chaînon primordial dans le processus de diversification naturelle. Il convient, aussi, de citer que certains produisent une matière noble et très estimée: la soie.

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com. Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité.