Mon potager et jardin bio

Fiche de culture des Lilas: fertilisation, entretien et division

Nom scientifique: Syringa Vulgaris. Famille botanique: Oléacées

Couleur des fleurs: Blanc Rose Bleu Mauve Violet Pourpre - Couleur du feuillage: Vert - Types de sols: Ordinaire - Hauteur max: 4 m - Largeur max: 3 m - Type de feuillage: Caduc.

Chaque jardin se doit de posséder cet arbuste au feuillage caduc qui serait banal sans sa floraison magnifique et parfumée (jugée parfois un peu courte).

Sa rusticité à toute épreuve fait qu'on en rencontre dans des vieux jardins en friche, surtout le mauve clair à fleurs simples qui fait de si beaux bouquets...

Besoins vitaux


Entre novembre et mars (en évitant les périodes de gel, bien sûr), plantez-le dans un trou de 30 cm empli de compost et d'une poignée d'engrais naturel complet.

Veillez pour le début qu'il n' y ait pas de concurrence d'autres arbustes dans le voisinage, surtout pour les lilas doubles moins robustes.

La végétation démarre lentement la première année, aidez en arrosant et en supprimant éventuellement les premiers boutons.

Débuts et fertilisation


N'importe quelle terre même calcaire. Du soleil.

On fertilise le lilas lors de la plantation, laquelle se fait idéalement au printemps (en avril, mai) ou en automne (à noter qu'on peut planter les arbustes achetés en pot n'importe quand dans la saison, avant le 15 octobre).

On apporte donc au sol un bon fumier composté et un engrais naturellement riche en phosphore (P).

Un lilas placé sur un sol trop acide ou carencé en phosphore risque de ne pas fleurir. Le sol devrait être plutôt neutre ou légèrement alcalin.

Dans les sols qui ont tendance à être acides, on conseille donc d'amender avec de la chaux dolomitique selon les besoins. On devrait éviter les forts apports d'engrais azotés, car ils stimulent la formation de feuilles au détriment des fleurs.

Au cours des années suivant la plantation, on fertilise qu'après la floraison du lilas avec un engrais naturel très peu azoté et riche en phosphore.

D'ailleurs, lorsqu'on fertilise le gazon autour d'un lilas avec un engrais à pelouse (fertilisant avec beaucoup d'azote), l'arbuste risque fort de ne pas fleurir.

Travaux d'entretien


Si votre lilas est greffé, supprimez impitoyablement les drageons sinon ils finissent par supplanter la variété greffée.

Soutenez les variétés doubles avec un engrais naturel complet en fin d'hiver.

Taillez en fin de floraison en enlevant tous les bouquets fanés, attention aux jeunes pousses naissantes. La taille doit être plus courte si vous désirez un sujet plus ramifié.

Division


Le lilas est parmi les arbustes à fleurs produisant des drageons (pousses émergeant du sol à la base du plant) les plus faciles à multiplier par les touffes. Il est préférable de le diviser au début du printemps, avant l'apparition des feuilles.

On choisit un drageon sain et vigoureux dépassant le sol de 30 à 60 centimètres. On creuse autour de la touffe un trou de 15 à 20 centimètres de diamètre, assez creux pour retirer l'ensemble des racines.

On arrache soigneusement le drageon et on le transplante à l'endroit désiré, à la même profondeur qu'auparavant, puis on arrose abondamment. L'endroit de plantation devrait être pleinement ensoleillé ou très légèrement ombragé, dans un sol dont le pH se situe au alentour de 7 (neutre) et enrichi de tourbe.

* Pour diviser un lilas de cette façon, on doit s'assurer que le plant-mère possède ses propres racines ; il ne faut pas qu'il soit greffé sur un autre arbuste, car dans un tel cas, on n'obtiendra par un lilas mais plutôt l'arbuste qui sert de porte greffe.

Anciennes variétés ou nouveaux hybrides: faut-il réellement faire un choix ?


L'atout majeur des anciennes est sans conteste leur parfum puissant, encore stimulé par un coup de chaleur.

Ces lilas communs Syringa vulgaris ont été introduit en France à la fin du 16ème siècle et sont originaires d'Europe Centrale. Ils sont rustiques et s'acclimatent quasiment partout avec une préférence pour les terres profondes, fertiles et un peu fraîches. Ils aiment le soleil mais les variétés à fleurs plutôt pâles seront plus mises en valeur à mi-ombre.

Je vous conseillerai les variétés suivantes:

Syringa Vulgaris Mme Lemoine: fleurs doubles blanches, extrêmement florifère même sur un jeune sujet.

Syringa Vulgaris Charles Joly: double, lie de vin à revers argenté. Les variétés foncées sont les plus odorantes.

Syringa Vulgaris Mme E.Harding: il est tardif et ses fleurs doubles pourpre s'éclaircissent jusqu'à devenir roses.

Depuis le milieu du siècle dernier, des centaines de variétés ont été créées. Aux travaux d'amélioration de la célèbre famille Lemoine, ont succédé ceux d'allemands, anglais, américains et hollandais. Ces derniers ont permis la création de 2 lilas communs modernes magnifiques:

Syringa vulgaris Primerose: aux fleurs simples d'un beau crème tirant parfois sur le jaune très pâle.

Syringa vulgaris Sensation: aux fleurs simples pourpre bordées d'un liseré blanc.

Les lilas simples sont plus florifères et tiennent mieux en bouquets:

Maréchal Foch: mauve devenant rose.

Réaumur: carmin violacé.

Charles X: pourpre intense.

Primrose: d'un magnifique jaune très pâle. Les lilas doubles ont un parfum plus puissant :

Mme Lemoine: opulent et blanc.

Katherine Havemeyer: mauve et très parfumé.

Charles Joly: rouge pourpre et tardif. Les lilas botaniques:

Ce ne sont pas des Syringa vulgaris mais:

Syringa microphylla: une petite merveille ayant la particularité de refleurir en septembre. Choisissez la variété Superba.

Syringa meyeri Palibin: à réserver aux petits jardins, fleurs lilas à gorge blanche.

Les tendances actuelles se portent maintenant sur l'aspect général de l'arbre et plus seulement sur ses grappes de fleurs. On veut des arbres à l'aspect plus naturel et plus léger. On commercialise donc dans cet esprit:

Le lilas à feuilles de persil ! ou Syringa laciniata aux fleurs bleutées très abondantes et au fin feuillage découpé.

Le lilas de Chine ou Syringa chinensis et le lilas de Perse Syringa persica qui sont tous les deux des arbustes gracieux de petite taille, donc adaptés aux petits jardins, et qui se couvrent littéralement de fleurs au bout de quelques années.

Si vous voulez une remontée de fleurs à l'automne, adoptez vite le lilas à petites feuilles Syringa microphylla superba: il se couvre d'une nuée de fleurettes rosées en mai et de nouveau en septembre. Josée un de ses hybrides est magnifique, si vous le dénichez, achetez-le vite, même si sa remontée d'automne est moins spectaculaire.

Pour une haie naturelle, achetez deux variétés récentes et françaises (pépinières Minier) Prince Wolkonsky et Princesse Sturdza. Le premier est double alors que le deuxième est simple.

Remarques: la floraison des variétés doubles est plus longue que celle des variétés simples. Plus le coloris est soutenu, plus puissant est le parfum.

Meilleures associations


Dans une haie, le lilas sera mis en valeur par le feuillage d'un arbuste persistant: if buis troène laurier-tin. Pour des haies fleuries, mélangez-le à des seringats des deutzias des rosiers rugosa. À son pied, installez des campanules à feuilles de pêchers bleues ou blanches.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.