Magasin bio en ligne

Cultiver et produire le kiwi bio en verger

kiwiLe kiwi est un fruit très riche en vitamine C, aux vertus anti-oxydantes et tonifiantes indispensables à notre bonne santé. Il faut noter qu'un kiwi de taille moyenne renferme l'essentiel de nos besoins journaliers en vitamine C, soit environ 60 à 80 mg.

Crédit photo © sunfox - flickr.com - Actinidia deliciosa (Fruits du kiwier)

SOMMAIRE

I. Exigences pédo-climatiques de la culture du kiwi


Climat:

Les agronomes et les agriculteurs savent que les conditions climatiques sont un facteur limitant dans la réussite de la production des kiwis de qualité. La culture du kiwier a, en effet, besoin d'un climat plutôt humide et chaud en été et doux en hiver.

Sol:

Les meilleurs terrains pour la plantation du kiwi sont les terrains meubles, profonds, frais, riches ou moyennement riches en matières organiques et à réaction allant de peu acide à neutre, avec une faible proportion de calcaire.

Actinidia deliciosa est une espèce qui peut, aussi, s'adapter à des sols légers ou caillouteux, pourvu qu'il soit possible de procéder à une irrigation satisfaisante et de fournir convenablement des engrais organiques.

En ce qui concerne les disponibilités hydriques du sol, la plante du kiwi souffre durant les périodes, mêmes courtes, de sécheresse du sol, même si celle-ci se limite à la couche la plus superficielle, car son système radiculaire est superficiel.haut page - Culture kiwi

II. Profil variétal du kiwier


Le choix des cultivars pour produire le kiwi est primordial, car il faut connaître non seulement les particularités du milieu mais encore les capacités de production de chaque cultivar des points de vue quantité et qualité.

Les principaux cultivars femelles et mâles cultivés et produits dans les pays méditerranéens sont:

a. Cultivars femelles: Abbott et Hayward.

b. Cultivars mâles: Matua (Ce cultivar ne semble pas convenir à la pollinisation des cultivars plus tardifs). Tomuri (Ce cultivar semble convenir plutôt à la pollinisation des floraisons moyennes/tardives. Hayward pourrait, par conséquent, bénéficier de ce pollinisateur.haut page - Culture kiwi

III. Disposition et distance de plantation des kiwiers


En vue d'une culture des kiwis, et avant de procéder aux opérations de tracé de la plantation et la pose des piquets, il faut établir les distances entre les rangées, lesquelles dépendront de plusieurs facteurs: condition du milieu, mode de conduite choisi, vigueur des cultivars adoptés et d'autres conditions particulières.

En T-bars:

Les distances de plantation recommandées sont de 4,5 à 5 m entre plants et de 5 m minimum entre rangs. Des plantations à 4,5 m ou 4 m entre rangs amènent soit une baisse de rendement de par la nécessité de tailler la partie la plus fructifère des renouvellements, soit à l'impossibilité de mécaniser la culture si l'on utilise des T-bars supérieurs à 1,8 m.

En règle générale, un arbre adulte de kiwier a besoin de 20 à 25 m2 pour avoir un bon équilibre végétation-fructification, et pour une taille d'été plus aisée.

En pergola:

kiwi actinidia deliciosa pergolaPour une conduite du kiwier en pergola, les distances de plantation sont de 6 m entre les rangs et de 5,5 à 6 m entre les plants. Un entre-rang de 6 m est indispensable afin de produire une bonne fructification et de minimiser les problèmes d'ombrage en verger adulte. Ce système permet également de pouvoir garder les renouvellements les plus long possibles.

Les extrémités de branches étant mieux ensoleillées, elles sont deux à trois fois plus fructifères que la base. Des distances de plantation entre rangs, plus courtes, demandent une plus forte intensité de taille pour une production de moins bonne qualité.

Il ne faut pas oublier au moment de la plantation, que le kiwi est une espèce dioïque, donc il est nécessaire de disposer, en les répartissant convenablement, de plants mâles intercalés parmi les plants femelles, afin d'assurer une pollinisation suffisante. La proportion à conseiller est un pied mâle pour 6 à 7 pieds femelles.

Crédit photo: © epingchris - flickr.comActinidia deliciosa (culture de kiwir)haut page - Culture kiwi

IV. Mode de conduite de la culture du kiwi


La pergola et le T-bar sont deux structures pour un même principe de taille pour les vergers en plein air.

T-bar:

Les T-bar sont conçus pour répondre aux exigences physiologiques du système de taille adapté au kiwi.

Pergola:

La pergola peut être définie comme deux T-bars qui se rejoignent. Ce sont les mêmes lois de taille. Sa caractéristique est la continuité du tapis végétal, avec ni plus ni moins de latérales. Très souvent, ce système offre une surface foliaire par hectare supérieure aux T-bars. L'espacement des pergolas est de 3 m entre les rangs de poteaux et de 6 m sur les rangs. La densité de plantation est de 6x6 m.haut page - Culture kiwi

V. Irrigation et fertilisation de la culture des kiwis


Irrigation:

On ne dispose pas des besoins exacts en eau pour la plante du kiwi. En revanche, il faut savoir que l'Actinidia est très exigeant en eau et a besoin d'une humidité constante mais non excessive, surtout au niveau de la couche superficielle dans laquelle se développe la plus grande partie du système radiculaire.

Fertilisation:

Des chercheurs ont étudié le grossissement des kiwis du cultivar Hayward et ont conclut l'existence d'une courbe de croissance similaire à celle de la pêche, de la cerise ou encore de la vigne, en double sigmoïde. Tous les travaux effectués en Nouvelle-Zélande et en France révèlent la très grande concentration minérale des feuilles et des fruits, plus particulièrement en cations Ca et Mg. Celle-ci est considérée comme la plus élevée de toutes les plantes fruitières.haut page - Culture kiwi

VI. Taille de l'arbre du kiwi


Les opérations de taille se décomposent en taille de formation et en taille de fructification ; elles doivent être adaptées à l'épi-tonique de la plante, à la structure de production.

En général, il faut pratiquer une taille ouverte favorisant les besoins physiologiques de la plante et techniques de la culture (un accès facile des abeilles à la floraison ; la pénétration de la lumière ; un éclairement important pour la maturation des fruits, un bon aoûtement des bois et une induction florale correcte ; une bonne pénétration des produits de traitement et une charge des arbres proportionnelle au potentiel de la plante).

Formation des arbres:

Le kiwi est une liane comme la vigne, à végétation volubile. Plusieurs années d'expériences ont permet de développer un concept de base pour la formation des arbres: un tronc et des charpentières.

Un tronc:

Un seul est nécessaire pour éviter de disperser la force de l'arbre et faciliter la taille. Dans le Pergola et en T-bar, le tronc est le centre de gravité de la plante.

Des charpentières:

Dans les vergers en T-bar et en Pergola, une charpentière est une seule est formée de chaque côté du tronc sur le câble porteur de la structure. Chaque charpentières prend naissance le plus possible du câble. Sur ces charpentières s'accrochent le branches à fruits ou latérales.

Principes de la taille de fructification:

La taille des Actinidia doit se pratiquer pendant la végétation, la taille d'hiver est une taille de complément qui affine en quelques sorte ce qui a été fait au printemps et en été.

a. Le premier principe est de supprimer les bourgeons indésirables de manière à favoriser uniquement les bourgeons nécessaires au développement correct du plant. Les ébourgeonnements se font de manière continue depuis le débourrement jusqu'à l'arrêt de croissance des rameaux.

b. Le deuxième principe consiste à pratiquer sur les rameaux producteurs des pincements, car ces rameaux ont tendance à devenir grêle et à s'enrouler sur eux-même lorsqu'ils s'allongent. Les pincements se pratiquent lorsque les rameaux ayant atteint une certaine longueur présentent les premiers signes d'affaiblissement.haut page - Culture kiwi

VII. Récolte et rendement du kiwi


Il est possible de récolter du kiwi à partir du mois d'octobre dans toutes les régions méditerranéennes.

L'indice de maturité minimum est de 6,2 % de solides solubles à la récolte. Il permet de récolter des fruits ayant un potentiel de conservation acceptable et une qualité gustative moyenne. Il ne faut en aucun cas récolter avant d'avoir cet indice.

Il faut 4 à 5 ans à un plant du kiwi pour obtenir une récolte économiquement intéressante, et 8 à 9 ans pour entrer dans la phase de pleine production. Des récoltes de 25 à 30 T/Ha sont obtenues fréquemment en France, et des rendements de 50 T/Ha pour la variété Hayward ont déjà été atteint, cependant peu de vergers produisent en moyenne plus de 20 T/Ha de fruits de qualité dans les pays les plus producteurs de ce fruit au monde.

Dans les pays du bassin de la méditerranée, on arrive à peine de produire 8 T/Ha, peu de vergers arrive à produire 14 T/Ha reste à savoir si sont tous des fruits commercialisables au bon sens du terme.haut page - Culture kiwi

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne