Magasin bio en ligne

Culture de l'achillée, intérêts écologiques et production de purin

Comme tous les végétaux à floraison en corymbes ou en ombelles, l'achillée est une plante attractive des insectes pollinisateurs. Elle est en effet très utile autant dans les jardins écologiques qu'au potagers biologiques.

Employée en infusion, la tisane d'achillée millefeuille stimule l'appétit et soulage les spasmes. En association avec la menthe poivrée et au sureau noir, elle lutte contre le rhume et les infections respiratoires (Cf. Propriétés médicinales de l'achillée millefeuille). Son utilisation en cosmétique est, aussi, particulièrement appréciée. Grâce à sa richesse en principes actifs, elle permet de supprimer les rougeurs, gomme les cellules mortes, ralentit la sécrétion du sébum. Ces multiples usages en fait un composant extraordinaire, notamment pour les peaux grasses ou à problèmes.

Botanique et différentes espèces de l'achillée


Nom scientifique: Achillea sp.

L'achillée est une vivace aromatique de 40 à 80 cm de haut selon les espèces.

achillee millefeuille achillea millefoliumL'achillée se distingue par son feuillage découpé caractéristique. Ses fleurs sont de couleur blanche, rose ou rouge. Elle s'épanouissent pendant l'été.

Achillea millefolium (achillée millefeuille) et A. taygetea sont des espèces de taille moyenne. Elles se prêtent à une plantation pour garnir les rocailles et les bordures.

Achillea ptarmica est une espèce drageonnante (ne se multiplie pas par semence mais plutôt par son méristème au niveau du système racinaire). Elle convient à une plantation comme couvre-sol dans un massif arbustif et/ou sur les pentes d'un talus.

Avec son jolie feuillage, composé de fines feuilles grises et plumeteuses, et ses nombreuses petites fleurs blanches (parfois roses), l'achillée millefeuilles est du bel effet dans votre jardin qu'elle orne avec sa belle floraison et continue d'embellir même pendant les saisons estivales les plus sèches.

Crédit photo © anemoneprojectors - flickr.com - Achillea millefolium (Fleurs de l'achillée millefeuille)

Cultiver l'achillée en pot ou dans le jardin


Sol favorable:

L'achillée est une plante résistante et facile à cultiver. Elle peut se développer presque partout. Elle est indifférente quant à la nature et à la texture du sol. Elle pousse dans les terrains ordinaires, pauvres, ou caillouteux. Grâce à son puissant système racinaire, l'achillée résiste à la sécheresse dans les terres poreuses, et tolère les sols à tendance calcaire.

Exposition:

Une exposition au soleil est préférable mais l'achillée peut croître dans un emplacement légèrement mi-ombragé. Elle est assez fréquente dans le Sud de France.

Multiplication:

L'achillée se reproduit à travers sont système racinaire. Ses racines relativement robustes favorisent son extension dans les prairies et les grands massifs.

Afin de régénérer les souches âgées des espèces horticoles, il est recommandé de procéder à une division des touffes durant le printemps (mars et avril).

Entretenir la plante d'achillée:

À l'exception d'un rabattage des touffes au ras du sol pendant le début d'automne, l'achillée réclame très peu d'entretien.

Il est conseillé de l'arroser régulièrement (une fois par semaine suffira) en période de chaleur et de sécheresse.

Atouts et intérêts écologiques de l'achillée


Sauvage ou cultivée, l'achillée est une plante qui peut jouer un rôle agronomique important dans un jardin. Grâce à son pouvoir attractif des insectes pollinisateurs, elle permet d'améliorer la biodiversité et de participer à l'équilibre naturel entre les ravageurs et les auxiliaires des cultures potagères.

L'achillée millefeuille, Achillea milefolium, est employée pour produire un purin végétal très apprécié par les jardiniers. Incorporé au compost, il permet de favoriser la décomposition des matières organiques.

Comment réaliser le purin d'achillée ?


Afin de produire un meilleur purin végétal d'achillée, il est préférable de se servir uniquement de l'espèce milefolium (millefeuille), car les autres variétés sont moins riches en principes actifs.

Pour préparer un bon purin d'achillée, il est conseillé de récolter des sommités bien fleuries. Il faut ensuite les sécher dans un local aéré (la tête en bas).

On compte environ 20 grammes de matière sèche pour un litre d'eau. La macération dure près de 24 heures.

La préparation est ajoutée au compost afin de faciliter et d'accélérer la décomposition. On peut notamment utiliser le purin d'achillée, dilué dans 10 litres d'eau, pour renforcer l'activité des produits naturels aux propriétés fongicides.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne