Diptères

Mouche de la betterave: Biologie, dégâts et lutte bio

Dégâts de la mouche de betteraveLes feuilles de betterave, d'épinard et de poirée attaquées par Pegomyia betae arborent de grandes plages brunes à l'intérieur desquelles croissent des larves blanches.

L'attaque de cet insecte est généralement déclarée entre les mois de mai et août. Le ravageur provoque sur le feuillage des plantes potagères l'apparition de galeries.

D'abord vert pâle, les mines se dessèchent et brunissent. Des asticots se développent dans les mines, évoluant en pupes brunes d'où naissent les mouches adultes.

Crédit photo © agrarfotodesign.de - Pegomyia betae (symptômes)

SOMMAIRE

I. Cycle biologique de la mouche de la betterave


Nom scientifique de l'insecte: Pegomyia betae (Curtis) Syn. Pegomyia hyoscyami (Panzer), Pegomya betae, Pegomya hyscyami - Ordre: Diptères.

Famille entomologique: Muscidae.

Autres noms: Pégomyie de la betterave, mineuse de la betterave.

Après son hivernation effectuée dans le sol, la mouche de la betterave à sucre dépose, sur la face inférieure de la feuille de la plante, une dizaine d'œufs de couleur blanche, de forme allongée et d'une longueur de près de 0,7 mm.

mouche betterave pegomyia hyoscyamiLes larves éclosent au bout de cinq jours environ. Ces asticots vivent en mineuses dans la feuille de la betterave et causent des dommages plus ou moins importants, selon le degré d'infestation.

Crédit photo © Whitney Cranshaw, Colorado State University, Bugwood.org forestryimages.org - Larves de Pegomyia betae sur feuilles de betterave

Les attaques de la pégomyie durent une vingtaine de jours, avant de s'éclipser et de se nymphoser dans le sol.

La nouvelle génération de Pegomyia betae apparaît seulement quelques semaines plus tard (3 à 5 semaines). Les entomologistes ont dénombré jusqu'à trois générations annuelles, selon les régions et les conditions climatiques. La première en automne (novembre et décembre), la seconde en janvier et février, et la troisième en début de la saison printanière.haut page magasin bio ligne

II. Symptômes de la mouche de la betterave


Sur les jeunes plantes de la betterave attaquées par la pégomyie, et parfois même sur les plus âgées, on constate l'apparition de galeries et/ou de taches claires translucides. Ces symptômes sont causés par les asticots blancs de la mouche qui minent l'épiderme du feuillage, provoquant ainsi son détachement et sa destruction.haut page magasin bio ligne

III. Mesures à prendre pour traiter la mouche de la betterave


Les dégâts causés par la mineuse de la betterave sont rarement d'une importance économique notable. Souvent, les dommages sur les cultures restent secondaires. Néanmoins, Bio en ligne recommande de la surveillance et de le vigilance surtout en cas d'infestation accrue de la première génération de l'insecte.

Au stade de deux vraies feuilles (2 paires de feuilles en plus des 2 cotylédons) de la culture de la betterave potagère et sucrière, la présence de 5 œufs par pied est considéré comme seuil de nuisibilité. La lutte biologique doit intervenir au moment où les larves du ravageur commencent à creuser les mines.

Lorsque l'attaque de la pégomyie de la betterave est modérée, on se contentera de supprimer les feuilles atteintes ou encore, pour les plus courageux parmi nous, d'écraser la larve à l'intérieur de la feuille.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne