Diptères

Systématique des diptères

On distingue actuellement trois sous-ordre:

1. Les Nématocères, du type moustique ou tipule, aux antennes plus au moins longues annelées ; leurs palpes sont généralement longs et comprennent 4 à 5 articles.

2. Les Brachycères, diptères plus évolués, aux antennes courtes typiquement formées de trois articles. Leurs antennes peuvent porter une arista ayant l'aspect d'une soie terminale ou dorsale. Les palpes sont courts, unis ou biarticulés.

3. Les Cyclorrhaphes, dont les antennes sont typiquement triarticulés et aristées.

SOMMAIRE

I. Sous-ordre des NEMATOCERES


Indépendamment de leurs caractéristiques morphologiques, ces insectes se reconnaissent généralement à la gracilité de leur corps. Il existe bien quelques familles chez lesquelles le corps et les antennes sont plus robustes que la normale.

Ce sous-ordre contient quatre groupes:

Section des TIPULIFORMES:

  • F/Trichocérides, F/Limnobiides et F/Tipulides.

Section des BIBIONIFORMES:

  • SF/Rhyphoides: F/Anisopodides, F/Mycétobiides.

  • SF/Mycétophiloides: F/Mycétophilides, F/Sciarides.

  • SF/Cecidomyoides: F/Héteéropézides, F/Cécidomyides.

  • SF/Bibionoides: F/Bibionides.

Section des CULICIFORMES:

  • SF/Culicoides: F/simulides, F/Cératopogonides, F/Chironomides et F/Culicides.

  • SF/Psychodoides: F/Ptychoptérides et F/Psychodides.

Section des BLEPHAROCERIFORMES:

  • F/Blépharocérides.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Sous-ordre des BRACHYCERES


Exemple d'un diptère Brachycère:

diptère Brachycère

1: asticot. 2: pupe. 3: adulte (type "mouche").

Les Brachycère se divisent en deux groupes:

HOMEODACTYLES et HETERODACTYLES:

Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Sous-Ordre des CYCLORRAPHES


Ce sont des diptère qui se nymphosent dans un puparium en forme de tonnelet et s'échappent par une ouverture plus ou moins circulaire. Les antennes sont composées de trois articles dont le troisième est grande et porte une soie.

Groupes des Aschizes:

Les Aschizes sont caractérisés par:

  • Front normal sans lunule ou ptilinum.

  • Cellule alaire cubitale allongée à l'exception chez les Phoridae.

Syrphidae: Ce sont des diptères dont l'aile possède un faux bord formé par la nervure transversale m et M1+2 qui décrit une courbe et court parallèlement au bord de l’aile pour former la cellule R5. La vraie nervure costale est souvent difficile à distinguer. Il y a également une fausse nervure entre les nervures R et M.

Phoridae: Comprennent des petites mouches au thorax gibbeux, généralement noire, jaunes ou brunâtres, avec une nervation alaire très caractéristique. Le bord antérieur de l'aile est généralement fort épineux vers la base et ces caractères réunis permettent d'identifier facilement la femelle. Les larves vivent en général dans les matières en décomposition.

Pipunculidae: Ce sont des petites mouches sombres, aux ailes étroites beaucoup plus que l'abdomen qui se rétrécissent brusquement vers la base.

Groupes des schizophores:

  • Front avec un lunule ou ptilinium: Suture frontale arquée en U + pièce sclérifiée: Lunule (située juste en arrière de la base des antennes).

Ce groupe est subdivisé en divisions:

1. Haplostimates ou Acalyptères:

  • 2éme article antennaire non sillonné sur toute sa longueur.

  • Trompe dépourvue de thèque.

  • Cuillerons alaires peu développés et ne cachent pas les balanciers.

  • Nervure sous costale réduite.

Trypetidae: La nervure sub-cubitale, chez les Trypetidés, forme un coude et s'estompe vers le bord de l'aile. Ils sont caractérisés par l'absence de profond sillon sur la face et les ailes sont généralement ornées de dessins pigmentés.

Drosophilidae: Ce sont des mouches jaunâtres de petite taille ou minuscule (Drosophiles). C'est un insecte qui constitue le matériel par excellence des généticiens.

Agromysidae: Ce sont des mouches de petite ou très petite taille qui ressemblent, à première vue à première vue, a des minuscules Mouche domestique. La nervation est assez variable. Les larves sont cependant toutes mineuses et il est souvent possible d'identifier les adultes grâce aux galeries de leur larve.

2. Théecostomates ou Calyptères:

  • 2éme article antennaire sillonné sur toute la longueur de sa face supéro-externe.

  • Trompe pourvue de thèque.

  • Cuillerons alaires bien développés et cachent les balanciers.

  • Nervure sous costale complète.

Muscidae: Pas d'éventail de soies hypopleurales sur les côtés du thorax ; les haltères sont généralement cachées sous les squames thoraciques, cali postérieur bien développé.

Calliphoridae: Ils comprennent les mouches bleues et les mouches vertes ainsi que quelques groupes moins connus. Ce sont généralement des mouches de taille moyenne, reconnaissables aux soies hypopleurales et au post-scutellum peu développé ou absent.

Tachinidae: Ce sont des insectes de tailles moyennes, de couleur sombre, avec un post-scutellum fortement développé. Les larves pénètrent dans leur hôte de différentes façons : la femelle peut perforer la peau de l'hôte pour y pondre un œuf ; les œufs peuvent être pondus sur ou près de l'hôte, et les larves perforent la peau ; enfin, les œufs peuvent être pondus sur la plante nourricière de l'hôte et n’éclore qu'à après avoir ingérés en même temps que la plante.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne