Diptères

La mouche mineuse de la tomate, Liriomyza bryoniae

Description de la mouche mineuse de la tomate


Nom scientifique: Liriomyza bryoniae - Ordre: Diptères - Famille: Agromyzidae.

L'adulte de la mouche mineuse de la tomate est petit et de couleur jaune et noire. Son écusson est jaune vif. Le mâle mesure environ 1,5 mm alors que la femelle mesure 2 à 2,3 mm. Cette dernière possède une tache noire très visible sur l'abdomen.

La couleur de la pupe de la mouche mineuse de la tomate varie entre ocre et marron foncé ou parfois noire. Une pupe mesure environ 2 mm.

Une larve qui vient d’éclore (premier stade larvaire) est transparente et mesure environ 0,5 mm. On ne distingue pas de tube digestif.

La larve du deuxième stade est de couleur blanc cassé. Elle mesure environ 0,9 mm et possède un tube digestif bien apparent.

La larve du dernier stade larvaire (troisième) a encore une couleur blanc cassé et présente une tache jaune sur la tête. Son tube digestif vert-noir est visible. Au début du troisième stade larvaire, la larve mesure 2 mm mais grandit encore.

L'œuf de la mouche mineuse de la tomate mesure environ 0,3 mm et il est crème et ovale.

Dégâts de la mouche mineuse de la tomate


Liriomyza bryoniae cause des dégâts directs et indirects. Les dégâts directs sont le plus souvent dus aux galeries formées par les larves. L'activité photosynthétique de la plante diminue ce qui entraîne le flétrissement et la chute des feuilles et par conséquent une réduction des rendements.

La dimension d'une galerie dépend de la variété de la plante et de son stade de développement. Plus la larve vieillit, plus la galerie est grande.

Les piqûres nutritionnelles formées par les femelles adultes peuvent aussi, mais à des proportions moins importantes, réduire le rendement de la culture de tomate.

Les dégâts indirects interviennent lorsque les maladies cryptogamiques ou bactériennes pénètrent dans la plante à partir des piqûres nutritionnelles.

Biologie de la mouche mineuse de la tomate


Cette mouche mineuse a un stade œuf, trois stades larvaires, un stade pupe et un stade adulte. Pour se nourrir ou pour pondre, la femelle perfore, généralement la face supérieure de la feuille. Lorsqu'elle dépose son œuf la perforation devient alors ovale.

Les mâles de la mouche mineuse ne possèdent pas de tarière. Ils doivent se nourrir à partir des piqûres nutritionnelles provoquées par les femelles.

Quand la larve apparaît, elle creuse tout de suite une galerie. À la fin du stade larvaire, la larve perce une sortie en forme de croissant dans la feuille. Une heure après, elle quitte la feuille pour se laisser tomber pour se métamorphoser dans le sol par la suite. L'hivernation des pupes se fait en hiver.

La durée de développement de la mineuse de la tomate dépend de la température et de la plante hôte. Sur tomate et à 25°C, l'éclosion a lieu après 4 jours, le premier stade larvaire après 3 jours et demi, le deuxième et le troisième stade larvaire après 2,5 J chacun et la pupaison a lieu après 14 jours. Généralement dans une colonie le sex-ratio est de 1/1.

Les adultes mâles vivent moins longtemps que les femelles.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne