Magasin bio en ligne

Se préparer naturellement à la saison hivernale

L'automne et l'hiver sont deux saisons particulièrement éprouvantes pour l'organisme. Attaqué de tous côtés par les microbes et les virus, notre corps est naturellement plus faible qu'au printemps ou en été.

Il existe, néanmoins, un certain nombre de possibilités et d'astuces simples et efficaces permettant de passer ces saisons sans encombres, à condition de s'y préparer convenablement, un peu avant.

Améliorez votre système immunitaire


Le froid est un facteur qui favorise les attaques et les affections virales et microbiennes, car c'est une saison où les défenses immunitaires de l'organisme sont naturellement diminuées. C'est la raison pour laquelle on observe en automne et en hiver une plus grande fréquence de maladies de l'appareil respiratoire causées principalement par les virus. C'est un cercle vicieux plus il fait froid, plus le corps devient vulnérable, plus les virus sont virulents et plus il devient difficile d'y résister.

Sans attendre, les premiers frimas, vous pouvez d'ores et déjà renforcer les défenses naturelles de votre organisme.

Acérola:

C'est la vitamine C naturelle. En cure d'une quinzaine de jours, l'acérola augmente la résistance du corps, et elle est donc particulièrement indiquée avant l'arrivée de l'hiver. Il ne faut pas attendre les premières épidémies pour en prendre.

Vous pouvez renouveler la cure régulièrement, car de toutes façons le corps élimine automatiquement les excédents de vitamine C. À consommer donc sans restriction !

Ginseng et shiitakee:

Connus depuis des millénaires en Asie, ces anti-fatigue sont devenus rapidement populaires en Occident, et c'est bien naturel lorsqu'on voit leurs vertus! Le ginseng est une racine qui améliore les performances physiques et mentales. Des études de chercheurs occidentaux ont ainsi mis en évidence qu'une cure de ginseng prévient des maladies virales comme la grippe et même des infestions pulmonaires chroniques.

Par ailleurs, le ginseng et le shiitake sont utiles en période de convalescence, de surmenage, de fatigue intense ou de stress. Ils aident l'organisme à s'adapter à son environnement.

Minéraux et oligo-éléments:

Ils sont indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire et les saisons froides doivent être l'occasion de faire une cure de ces substances que nous n'avons qu'en quantités insuffisantes avec notre alimentation moderne. Privilégiez ici les oligo-éléments comme le cuivre, le zinc ou l'argent (en ampoules en pharmacie sans ordonnance) à titre préventif.

Consommez également sans restriction des sucres lents qui renforceront vos quantités de vitamines du groupe B, essentielles au système immunitaire. À défaut, vous pouvez en trouver dans des compléments vitaminés ou des algues comme la spiruline (l'algue des sportifs) qui est aussi très riche en bêta-carotène, fer et minéraux.

Homéopathie:

Vous pouvez prendre une fois par semaine dès le mois d'octobre un traitement préventif que vous pouvez vous procurer sans ordonnance en pharmacie. Influenzinum 9 CH, souverain pour lutter contre la grippe et passer au travers des mailles de l'épidémie.

Soigner son alimentation


Simple mais efficace:

Bien résister à la rigueur du climat passe aussi par une bonne alimentation qui doit être un peu plus riche qu'en été, car le corps doit consommer plus d'énergie pour bien lutter contre le froid. Cela n'empêche toutefois pas, au contraire même, de veiller à manger équilibré.

Les aliments de l'automne:

Le brocoli: riche en vitamine C, calcium, bêta-carotène.

Les champignons de saison: ils contiennent tous des minéraux et des fibres en quantités importantes.

Le chou de Bruxelles: vitamine C, calcium.

Le chou fleur: vitamine C, flavonoïdes (un puissant anti-vieillissement), des fibres.

Les épinards: ils sont très indiqués pour lutter contre le froid car ils contiennent du potassium, des fibres et surtout du sélénium, un anti-oxydant assez difficile à trouver dans les légumes de saison.

L'avocat: apport important en minéraux et surtout en lipides mono-insaturés et donc facilement assimilables.

Le poireau: assaisonnez-le à toutes les sauces et faites en une consommation sans restriction, car il est très riche en minéraux (magnésium, potassium), en fibres, et en bêta-carotène.

La tomate: elle contient de nombreux minéraux et du lycopène pour lutter contre les radicaux libres qui nous affaiblissent inutilement.

La châtaigne: légume de saison s'il en est, la châtaigne fait plaisir et apporte en plus des fibres, du potassium, de la
vitamine E.

Les noisettes: riches en lipides insaturés, minéraux, vitamine E.

Les raisins: le fruit de saison dont il ne faut surtout pas se priver, car extrêmement riche en flavonoïdes (un
anti-oxydant) et en potassium. En plus, il est très énergétique!

Le kiwi: hautement énergétique, il apporte notamment de la vitamine C et du potassium dans des portions
importantes.

Alimentation d'hiver:

Le céleri: rave ou en branche, il apporte du calcium, du potassium, du sodium, des fibres et des oligo-éléments.

Le chou: vitamine C, calcium, fibres.

L'endive: la "salade de l'hiver" est riche en potassium, fibres et sélénium.

Les salsifis: il possède les principaux minéraux indispensables pour l'hiver (calcium, magnésium, fer).

Les herbes aromatiques: elles sont délicieuses et possèdent de nombreuses vertus, car ils sont riches en vitamines C
et carotènes (le basilic est recommandé pour ses propriétés toniques et anti-spasmodiques.

La ciboulette est stimulante et anti-septique; l'estragon est vermifuge; le persil est stimulent, vermifuge et dépuratif).

Les fruits exotiques: consommez les sans aucune modération, ils donnent un avant-goût de soleil et sont tous très
riches en vitamine C, en fibres et en carotènes (kiwi, ananas, fruit de la passion, papaye, litchis, etc.).

Les clémentines, mandarines et oranges: ce sont les fruits de l'hiver par excellence, car ils possèdent des teneurs en
vitamine C , calcium et flavonoïdes très élevées.

Autres conseils indispensables


Stimuler son système immunitaire et adapter son alimentation, c'est bien, mais pas tout à fait suffisant. Pour parfaire la préparation à l'automne et à l'hiver, il vous faut également faire un peu de sport, aller aussi souvent que possible à la lumière et privilégier des séances de relaxation.

Faire du sport:

Une demi-heure d'exercice quotidien suffit. Si vous avez le temps d'en faire plus tant mieux, mais voici quelques conseils pour les plus pressé(e)s.

Plutôt que de prendre systématiquement la voiture pour aller acheter votre pain, marchez. La marche est un exercice très complet et que tout le monde peut pratiquer. N'hésitez pas à aller nager une fois par semaine, le week-end ou à la pause déjeuner (il ne faut pas pour autant négliger cette dernière, sinon tous les bénéfices du sport seraient effacés).

Pour celles ou ceux qui ont encore moins de temps, le matin ou le soir, faites un peu de gymnastique chez vous. Là encore, une demi-heure suffit, et il n'y a aucune excuse pour ne pas le faire. Outre que ces petits exercices maintiennent la ligne, ils ont l'immense avantage d'oxygéner le corps. Or, un organisme mal oxygéné est un organisme qui se fatigue plus rapidement.

Le sport facilite donc l'élimination des toxines, stimule la circulation sanguine (utile en hiver pour lutter contre la sensation plus fréquente qu'en été des jambes lourdes) et facilite un sommeil plus profond.

Chercher la lumière:

Le manque de lumière en hiver est à l'origine de fatigues et de petites déprimes. Ce n'est pas pour rien que les méditerranéens ont statistiquement moins de dépressions que les gens du Nord! Aussi souvent que vous le pouvez, il faut donc donner à votre corps la possibilité de voir le soleil.

Pour cela, n'hésitez pas à aller marcher pendant la journée, même s'il fait froid, dès que le soleil pointe ses rayons. Les plus chanceux pourront aussi choisir de partir en vacances pendant une semaine au soleil.

Pour tous ceux qui ne peuvent pas, autre solution:

La luminothérapie:

Ce sont des séances de soins à base de lumière. Vous faites des cures de soleil artificiel sous des lampes blanches spéciales. Vous pouvez pratiquer la luminothérapie dans certains instituts de beauté qui le proposent, en milieu hospitalier parfois ou bien chez vous à condition de vous procurer les lampes adéquates.

La relaxation par le massage:

En hiver, souvent, le corps est noué et on ressent des sensations de blocage ou de stress. Il est possible de les éviter en pratiquant des petites séances de massage chez soi.

Appelés massages minutes parce qu'ils ne prennent que quelques instants, ils sont parfaitement relaxants et stimulent l'organisme. À faire seul ou à deux, il vous faut cependant vous procurer un ouvrage vous donnant des conseils pour bien les réussir.

La sophrologie peut aussi être une bonne solution:

Cette méthode de détente physique et psychique se pratique avec des professionnels. Le sophrologue vous parle et vous fait vous concentrer sur des parties de votre corps avec des suggestions positives. Relaxation assurée!

En suivant tous ces conseils, dont aucun n'est difficile à mettre en œuvre, vous passerez l'hiver en limitant les risques de rhumes et autres maladies respiratoires en évitant la déprime hivernale.

En bref, une méthode idéale pour arriver au printemps en forme!

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne