Angines, se soigner par la phytothérapie et la médecine naturelle

L'angine, dérivée du mot grec angko, qui signifie j'étrangle, est une inflammation du pharynx. L'angine peut être due à l'infection de multiples agents pathogènes. Il est, ainsi, fondamental de faire diagnostiquer et de faire soigner par un médecin une angine diphtérique ou streptococcique, dont les complications peuvent être potentiellement graves.

Symptômes


Une angine se manifeste, généralement, par une déglutition assez difficile et, parfois, douloureuse. On peut, aussi, observer l'apparition de ganglions sous-maxillaires, accompagnés de brûlure et de picotements des amygdales. Ces dernières sont simplement gonflées et rouges ou, dans la forme blanche, recouvertes de points blancs.

Une angine nécessite une consultation médicale, surtout si elle est accompagnée de fièvre plus ou moins importante.

Évolution & complication


On est souvent tenté de négliger les angines et de les prendre à la légère. D'ailleurs, pourquoi pas, me dit-on?? d'autant plus quand il s'agit d'une angine banale ou d'origine virale. Certes, mais une angine mal soignée peut entraîner diverses complications infectieuses, localisées sur les articulations, et, parfois même, sur les organes vitaux comme les poumons, le cœur ou les reins. Donc, prudence.

La phytothérapie au service des angines


La médecine populaire retient différentes plantes médicinales potentiellement utiles pour aider l'organisme à lutter contre les angines. À titre d'exemple, on cite le coquelicot, les feuilles d'ortie piquante, le plantain, les pétales de roses rouges, la guimauve, les fleurs de violette, le thym, le tussilage en infusion. Il est aussi d'usage d'employer la sauge, la mauve, la bardane, l'aigremoine, la ronce (mûre sauvage) et le mûrier en gargarisme.

Gargarisme:

a. 30 grammes de feuilles de ronces + 20 grammes de guimauve pour un litre d'eau. Faire réduire de moitié par ébullition. Filtrer et ajouter deux cuillerées à soupe de miel bio.

b. Infuser 100 grammes de feuilles d'aspérule par litre d'eau. Laisser reposer 30 minutes. Sucrer au miel et employer en gargarismes.

c. Infusion des racines de la guimauve, à raison de 50 grammes par litre d'eau. Laisser reposer une dizaine de minutes et utiliser en gargarisme.

d. Décoction de 80 grammes de feuilles de ronce dans un litre d'eau pendant 10 minutes. Usage en gargarisme.

e. Jus de citron dans de l'eau tiède en gargarisme.

Infusion:

a. 10 grammes de fleurs de coquelicot pour un litre d'eau. Prendre 4 tisanes par jour.

b. Infusion de 60 grammes de fleurs de violette dans un litre d'eau. Laisser reposer 15 minutes. Consommer trois tisanes par jour.

Autres remèdes naturels contre les angines


Diététique:

a. Opter pour une alimentation liquide afin de ne pas subir la douleur provoquée par l'angine.

b. Cuisiner vos plats avec du thym et du citron.

c. Préférer des boissons chaudes et boire, sans barguigner, du jus de citron, d'orange et de pamplemousse, mélangés avec de l'eau tiède.

d. Consommer du miel de lavande ou du thym le matin à jeun.

Autres remèdes de grand-mère:

Prendre du vinaigre de cidre (une cuillerée à soupe) dans un verre d'eau argileuse en gargarismes. Il est aussi populaire de compléter cet usage par un cataplasme d'argile froid, ou d'eau froide, maintenu, durant une heure, par une bande ou une écharpe de laine autour du cou. À renouveler trois fois par jour.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne