Coquelicot : Vertus médicinales, usages et effets secondaires

Le coquelicot est botaniquement proche du pavot, Papaver somniferum, mais ne contient pas de morphine. Sa fleur, qui exhale une odeur d'opium à l'état frais, faisait partie de l'alimentation humaine et employait pour ses propriétés tinctoriales.

Le coquelicot, ou pavot rouge, possède notamment des vertus médicinales sédatives qui permettent de lutter contre le stress et l'anxiété. L'extrait fluide de ses pétales est riche en glucosides anthocyaniques.

Le nom de cette plante, qui veut dire crête de coq, fait allusion aux formes écarlates qui caractérisent les bords des champs cultivés pendant le début d'été.

SOMMAIRE

I. Description botanique de la plante de coquelicot


Nom scientifique: Papaver rhoeas, Papaver dubium - Famille botanique: Papavéracées.

coquelicot papaver rhoeasLe coquelicot est une plante herbacée annuelle d'environ 50 cm de haut. Il pousse naturellement dans les champs et aux bords des chemins.

Les feuilles du coquelicot, groupées en rosettes, sont pennées, découpées, glabres et aux bords dentés.

Les pédoncules floraux, constitués de 2 sépales, sont caducs, de couleur vert, et recouverts de poils.

Les pétales, en nombre de 4, sont de couleur rouge écarlate avec une tache noire à la base.

Le fruit de coquelicot est une capsule glabre, globuleuse et arrondie à la base. Il renferme de petites graines noires.

Crédit photo © Andreas Rockstein - flickr.com - Papaver rhoeas (Fleur de la plante de coquelicot)

Noms en français: Pavot des moissons, pavot sauvage, coquelourde, pavot coq.

Noms vernaculaires et étrangers: Provençal: Ruélo - Anglais: Corn poppy - Espagnol: Amapola - Italien: Papavero rosso - Arabe: شقائق النعمان.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Principaux composants du coquelicot


Anthocyanosides: Mécocyanine et cyanine. Ces composés sont responsables de la couleur rouge des pétales du coquelicot. Ils sont utilisés comme colorant notamment pour le sirop de Desessartz.

Alcaloïdes isoquinoléiques (0,10%): Rhoeadine (0,07%) et mucilage (effet antitussif).Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Quelles sont les propriétés médicinales du coquelicot?


Vertus connues:

Activité calmante et antinévralgique: Les fleurs de coquelicot sont souvent employées pour lutter contre les troubles du sommeil. Ce pouvoir neurosédatif est probablement dû à leur contenance en alcaloïdes isoquinoléiques, notamment de la rhoedine, qui se caractérisent par leurs actions neuroleptiques et antagonistes des récepteurs dopaminergiques.

Propriétés antispasmodiques et antitussives: Le coquelicot est employé comme remède contre la toux dans le cas de catarrhe bronchique.

Indications et associations:

  • Toux sèche: Association du coquelicot et les fleurs d'oranger.

  • Éréthisme cardiaque (tendance aux palpitations): Adulte (cœur sain).

  • Insomnie légère.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Comment utiliser le coquelicot?


Parties utilisées:  Les pétales des fleurs. Ils sont récoltés en début d'été. Ils sont séchés avec beaucoup de précautions.

Reconnaître les pétales du coquelicot sous leur forme sèche: Grands pétales carmins à base noire (onglet).

Formes d'usage:

Infusion: 20 grammes par litre d'eau. Infuser durant 10 minutes. Boire jusqu'à 500 ml de tisane par jour.

Extrait fluide: 1 gramme deux fois par jour.

Sirops.

Usage interne en phytothérapie:

Toux sèche et enrouement (Infusion): 1,5 gramme de fleur par tasse d'eau bouillante. Infuser pendant une dizaine de minutes. Jusqu' à 3 tisanes, sucrée avec du miel bio, par jour.

Insomnie: Une tisane de fleurs de coquelicot le soir au coucher.Haut de page - Magasin bio en ligne

V. Précautions d'emploi et contre-indications


L'emploi du coquelicot à des fins thérapeutiques doit se faire avec beaucoup de précautions et sous le contrôle d'un médecin ou d'un pharmacien. Les données concernant cette drogue sont rares et les études cliniques n'ont pas clairement affirmées ses propriétés médicinales. Par conséquent, la boutique bio en ligne préconise la limitation de son usage chez la femme enceinte ou allaitante et chez les enfants.

Les fruits de coquelicots contiennent des alcaloïdes toxiques. Ils ne doivent pas être consommés.

Effets secondaires:

  • À fortes doses, le coquelicot peut provoquer des intoxications, des somnolences et hallucinations.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne.