Végétariens et végétaliens: vivre de plantes et d’eau fraîche !

Végétarisme, une diète sans viande

Faire des plantes l'essentiel de son alimentation. Un choix de vie que font les végétariens, qui ne consomme pas de viande, et les végétaliens, qui se nourrissent exclusivement de produits végétaux. D'aucun diront que sans viande ni poisson il manque forcément quelque chose sur la table. Feraient-ils aussi défaut dans l'organisme? Pas si sûr…

Selon différents sondages effectués au niveau national ces dernières années, une bonne partie de la population française serait végétarienne, ce qui représente quelques millions de personnes. À l'exception des œufs et des produits laitiers, les végétariens ne consomment pas de produits d'origine animale. Les végétaliens ont pour leur part un régime alimentaire plus restrictif puisqu'ils bannissent également tous les produits de provenance animale, ce qui peu inclure le miel ou encore la laine. Deux comportements alimentaires qui procèdent d'une même logique mais se caractérisent par un degré d'implication différent.

SOMMAIRE

I. Les motivations des végétariens


Pour plusieurs universitaires la motivation des végétariens qui prendrait actuellement le plus d'ampleur serait liée à l'éthique et à la condition animale. Ce serait l'argument numéro 1 en France. Alors que jusque dans les années 80 c'était plutôt la santé, voire la religion. Plusieurs religions, notamment orientales telles que Bouddhisme, Indouisme ou Jaïnisme, prônent le respect de la vie, y compris celle des animaux. Le Tu ne tueras point de l'Ancien Testament ou encore certains passages de la Genèse apportent également des éléments favorables à la consommation exclusive de végétaux.

Cholestérol, apports trop riches en protéines et manque de fibres, la santé est également un argument en faveur des végétariens. Plusieurs diététiciens estiment qu'actuellement les végétariens qui adoptent un régime alimentaire équilibré ont relativement moins de problèmes que les les mangeurs de viande. Certains élargissent encore leur champ de considération pour motiver leur choix. La production de viande est ainsi parfois considérée comme un vaste gaspillage de ressources et un danger pour l'environnement.haut page magasin bio ligne

II. Régime alimentaire


Mais au-delà de la quantité se pose également la question de la qualité du régime alimentaire. Le fait de ne pas manger de viande entraîne-t-il certaines carences? Si le végétarisme ne semble pas poser de problème, bien au contraire, le végétalisme est pour sa part sujet à quelques réserves. Pour un végétarien, qui ne mange pas de chair animale, mais des œufs, du lait, du miel, il n'y a rien que l'on ne puisse trouver dans les végétaux. Si on enlève de notre alimentation les viandes rouges sans les remplacer par d'autres aliments riches en fer (légumes secs, quinoa, amarante, graines de citrouille, graines de sésame, fruits oléagineux tels que les amandes, les noisettes ou les noix du Brésil), on peut être alors carencé. Tous les nutriments sont présents dans les végétaux sauf la vitamine B12 qui, elle, se trouve dans le lait et les œufs. Seuls les végétaliens présentent donc un risque de carence en vitamine B12. La compensation peut toutefois se faire par la prise de gélules de vitamines B12.haut page magasin bio ligne

III. Dans vos jardins, faites pousser des protéines!


La viande ne peut pas être remplacée par des légumes. Il ne s'agit pas du même groupe d'aliments. Elle est riche en protéines. Il faut donc la remplacer par des aliments qui sont source de protéines: légumes secs, tofu, produits laitiers, fruits oléagineux, quinoa, amarante, tempeh, œufs …. Quant à savoir ce que font pousser les végétariens dans leur jardin, la réponse est surprenante de simplicité: Rien de spécial!.

Il est bien d'avoir dans son jardin plusieurs sortes de légumes et pas seulement des pommes de terre, qui ne font d'ailleurs pas partie de la famille des légumes. Les légumes à feuilles vertes sont intéressants car riches en vitamine B9 (importante pour la formation du fœtus) et souvent aussi en calcium: Chou chinois, feuilles de bettes, feuilles de navet, de moutarde, de betterave… Les choux sont particulièrement intéressants pour leur richesse en calcium et composés soufrés. Il semblerait également que ceux-ci protègent contre certains maladies chroniques. Et, d'une manière générale, tous les légumes ont leurs intérêts. S'il y a encore un peu de place, laissez un petit bout de terre pour les plantes aromatiques qui parfument bien les légumes cuits vapeurs ou toutes autres préparations. Pour profiter au mieux de leurs qualités nutritionnelles, l'idéal est de les congeler directement ou de les consommer frais (moins de 48h après la cueillette).

Végétarien ou pas, les recommandations nutritionnelles restent les mêmes: augmenter les apports en calcium, la consommation de fruits et légumes et de féculents. Mais aussi diminuer les sucres simples ainsi que l'alcool. Sans oublier bien sûr d'entretenir une activité physique. Mais d'ailleurs, le jardinage ne serait-il pas une activité physique?haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne