Lierre commun : Propriétés médicinales et précautions d'emploi

lierre hedera helixLe lierre grimpant est une plante très commune en Europe. Il pousse abondamment dans les bois, les vieux arbres et s'accroche souvent aux murs des maisons de la campagne.

Le lierre est connu des anciens. Il fut employé en médecine traditionnelle pour soigner la toux et les bronchites aiguës bénignes. Il n'est cependant pas sans danger.

Ses baies peuvent, en effet, provoquer des intoxications notamment chez les enfants. Attirés par la couleur des fruits, ils les confondent avec d'autres baies comestibles.

Crédit photo © simonjoan - flickr.com - Hedera helix (Fleurs et feuilles du lierre grimpant)

SOMMAIRE

I. Description botanique de la plante de lierre commun


Nom scientifique: Hedera helix L. - Famille botanique: Araliacées.

Généralités:

Le lierre commun est une plante grimpante qui peut atteindre 20 m de haut. Sa tige ligneuse s'accroche aux bois et aux murs grâce à des crampons (racines courtes) situés au niveau des rameaux.

Botanique:

lierre fruits hedera helixLes feuilles de lierre commun, de couleur vert foncé, sont persistantes, luisantes, pétiolées et palmatilobées (3 à 5 lobes) sur les rameaux stériles et entières sur les rameaux florifères.

Les fleurs de lierre grimpant, réunies en inflorescences sou forme d'ombelles terminales, sont de couleur jaune vert.

Le fruit de lierre commun, de couleur noir à maturité, est une baie globuleuse renfermant plusieurs graines. Son ingestion peut provoquer une intoxication.

Crédit photo © starr-environmental - flickr.com - Hedera helix (Fleurs, fruits et feuilles du lierre commun)

Autres noms français:

Lierre grimpant ou commun.
Noms vernaculaires et étrangers:

Provençal: Heouré - Anglais: Ivy - Espagnol: Yedra - Italien: Edera, Verna - Arabe: العشقة المتسلقة ou اللبلاب السام.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Principaux constituants biochimiques du lierre commun


Les feuilles du lierre sont principalement composées de saponosides triterpéniques, de flavonoïdes et d'acides phénoliques.

Le bois du lierre commun est traditionnellement employé pour soigner les toux grasses bénignes occasionnelles. Cette activité s'explique par la contenance de cette plante médicinale en mucilage et en saponosides triterpéniques, essentiellement les hédéracosides, caractérisés par leurs vertus expectorantes et antispasmodiques de la toux. 

Mucilage: Effet sur la toux.

Saponosides triterpéniques (5%): Hédérasaponine C. Effets antispasmodiques et expectorants.

Hétérosides flavoniques: Rutoside et kaempférol.

Dérivés polyacétyléniques: Falcarinone et falcarinol.

Huile essentielle (Jusqu'à 0,3% dans les feuilles fraîches): Stérols, scopolosides, acides chlorogénique et caféique.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Quelles sont les propriétés médicinales de lierre commun?


Vertus connues:

Propriétés expectorantes et sécrétolytiques dans les cas d'affections bronchiques: Les saponosides contenues dans les feuilles de lierre commun permettent leur emploi dans le traitement symptomatique de la toux.

Actions antibactériennes et antifongiques: Les saponosides sont aussi connues pour leur pouvoir antibactérien notamment contre les bactéries Gram +. Quant aux polyacétyléniques, ils exercent un effet antimycosique et une action analgésique et sédative.

Activité emménagogue: Les feuilles de lierre commun présentent une action œstrogénique grâce leur contenance en folliculine.

Le bois de lierre est réputé pour son effet antispasmodique pour soigner le spasme engendré par l'acétylcholine.

Indications et associations:

Le lierre est une plante très appréciée en phytothérapie et en cosmétique. En usage externe, il est indiqué pour ses vertus antiseptiques et décongestionnantes. Il est employé pour ses pouvoirs calmants, relaxants sur les jambes lourdes et les crises sciatiques, mais surtout pour ses activités anti-cellulitiques.

a. Toux.

b. Dermatoses prurigineuses: Usage externe sous forme de crèmes adoucissantes.

c. Cellulite (le lierre possède des vertus détoxifiantes et peut favorablement contribuer à lutter contre la cellulite).Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Comment utiliser le lierre commun?


Partie utilisées:

Les feuilles: Elles sont cueillies jeunes et fraîches.

Le bois: Il est récolté sur les vieilles tiges. Il est découpé en morceaux une fois débarrassé de l'écorce.

Formes d'usage:

a. Infusé concentré: Des feuilles fraîches dans du vinaigre. Usage traditionnel contre les poux ou la galle.

b. Liniment: Alcoolature de lierre (10 gr) + huile de camomille (30 gr). Utilisation en massage.

c. Teinture mère.

d. Pommade ou crème: Principalement à base de feuilles fraîches.

Usage interne en phytothérapie:

Toux: 2 infusions par jour au moment des repas. Avant d'ingurgiter des préparations à base de plantes médicinales, dans le but de soigner ou de guérir une maladie, la boutique Bio en Ligne.com préconise de consulter obligatoirement un médecin ou un professionnel de la santé.

Usages externes en phytothérapie:

raisin pepins huile vegetale bioa. Dermatoses prurigineuses et cellulite: Crème, pommade ou gel, de préférence labellisés cosmétique biologique, à appliquer 2 à 3 fois par jour.

b. Huile anti-cellulite: 10 feuilles fraîches de lierre + 130 ml d'huile de pépin de raisin (ou d'huile d'amande douce) + 4 gouttes d'huile essentielle de genièvre. Les feuilles de lierre sont broyées (en utilisant un mortier et un pilon), puis préparées en macération dans l'huile végétale (on n'oublie pas d'ajouter l'huile essentielle avant de fermer le bocal). La composition est laissée reposer durant une bonne semaine, ensuite filtrée. Cette recette de beauté est utilisée en massage sur les zones à problèmes (hanches, cuisses et fesses).

Autre usage:

Savon: La richesse du bois du lierre commun en saponosides justifie son emploi comme savon et lessive végétale.Haut de page - Magasin bio en ligne

V. Précautions d'emploi et contre-indications


Le magasin bio en ligne note qu'aucune toxicité particulière n'a été relevée lors de l'usage du lierre grimpant en phytothérapie.

Effets secondaires:

Réactions allergiques (dermatites vésiculeuses) suite aux contacts répétés avec les feuilles de lierre grimpant (lors de sa récolte ou de sa préparation). L'allergène principal étant le falcarinol.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne