Maladies et ravageurs des cultures d'ail, oignon et échalote

Les symptômes au niveau du bulbe


Anthracnose:

Présence de taches et de nécroses pouvant entraîner un dessèchement.

Botrytis ou pourriture grise:

Cette maladie cryptogamique est causée par le champignon Botrytis cinerea. Elle s'attaque aux bulbes ou caïeux. Ces derniers sont couverts d'une poussière grise avec jaunissement et flétrissure.

Pourriture bactérienne:

Comme son l'indique, cette maladie se manifeste par une décoloration des bulbes et une dégradation des tissus provoquant de la pourriture.

Pourriture blanche de l'oignon:

Les bulbes sont recouverts d'un feutre clair, cotonneux, avec de nombreuses productions de champignons. Le feuillage devient chlorotique et flétrissant.

Pourriture du collet et des racines:

On observe une atrophie et un changement de couleur de la base des tiges accompagnés d'un pourrissement des bulbes et du système racinaire.

Mouche de l'oignon:

Agent causal:

Les dégâts de la mouche de l'oignon, Delia antiquainsecte appartenant à l'ordre entomologique des Diptères, sont causés par la larve semblable d'aspect à l'asticot de la mouche domestique.

Symptômes et plantes sensibles:

Delia antiqua, mouche de l'oignonL'oignon est la plante la plus sensible à cette mouche, qui attaque aussi le poireau, l'échalote et l'ail. Pendant le mois de juin, les jeunes plants s'affaissent car leur système racinaire est dévorés par des larves blanches et longues de près de 1 cm, provoquent des trous au niveau des bulbes ou racines.

Les larves de la deuxième génération de la mouche de l'oignon apparaissent durant la saison estivale (juillet et août). Elles se nourrissent des racines et font également des trous dans les bulbes, favorisant l'accès d'agents d'infection secondaire qui entraînent le pourrissement du bulbe.

Lutte biologique:

Les oignons cultivés à partir de bulbes sont moins sensibles aux larves de la première génération que les semis. Il est également conseillé d'arracher délicatement et détruire les plantes infestées avant que les larves ne s'enterrent pour se nymphoser.

Crédit photo © Floresalud - flickr.com - Larve et dégâts de la mouche d'oignon, Delia antiqua

Nématode des tiges et des bulbes:

Les bulbes et les caïeux attaqués par ce ravageur ont une texture douce, farineuse, avec la présence de traces de pourriture. Les jeunes plants sont enflés, chétifs et rabougris. Les feuilles sont boursouflées.

Les symptômes au niveau des feuilles


Charbon:

Décoloration et déformation des parties aériennes, avec présence de tache brunes sur les feuilles ou de renflements qui, en éclatant, libèrent une poussière noire.

Mildiou de l'oignon:

Agent causal:

L'agent pathogène responsable de la maladie fongique du mildiou de l'oignon est Peronospora destructor. Il prolifère par temps doux et pluvieux, et il adore les milieux de culture humides.

Symptômes:

Le mildiou de l'oignon provoque des taches jaunâtres puis on assiste à l'apparition d'un feutrage blanc, parfois légèrement violacé sur le revers, avec nécroses et dessèchement.Mildiou d'oignon

Le feuillage attaqué par Peronospora destructor devient gris, se flétrie et s'affaisse. Ces symptômes donnent l'impression que les feuilles ont été bouillies. Comme cité ci-dessus, un examen attentif révèle la présence d'un feutrage blanc violacé et dense.

Des infestations secondaires, dues notamment au champignon Alternaria, peuvent rapidement s'installer et par conséquent masquer les symptômes primaires du mildiou.

Si les feuilles des plantes contaminées ne sont pas traitées ou éliminer, la pourriture se répand sur la plante entière pour gagner les bulbes et compromettre la cueillette.

Crédit photo © inra.fr - Mildiou sur feuilles d'oignon

Lutte biologique:

Afin de combattre le mildiou de l'oignon, la boutique bio en ligne souligne qu'il existe différentes techniques prophylactiques qui permettent de diminuer le risque de cette maladie fongique. Celle-ci peut potentiellement entraver la croissance des bulbes en cas d'infestation précoce dans la saison.

Il est donc conseillé de supprimer rapidement les feuilles atteintes par le champignon Peronospora destructor, d'améliorer la circulation d'air autour des plantes en diminuant la densité de plantation, de désherber régulièrement et de se débarrasser des déchets culturaux loin de votre potager bio.

Sclérotinia:

Décoloration, brunissement puis pourrissement des parties aériennes avec présence d'un feutrage ouateux.

Teigne du poireau:

Présence de galeries dans les feuilles avec taches brun clair causées par une chenille.

Thrips:

Présence d'une marbrure argentée sur le feuillage.

Virus:

Marbrures sur les feuilles, jaunissement des nervures, taches plus ou moins rondes, déformation des feuilles et étiolement de la plante.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne