Fiche technique de la culture biologique de l'akébie à 5 feuilles (mu tong)

akebie akebia quinata fleurOriginaire de Chine centrale et du Japon, l'akébie est une plante grimpante et vigoureuse. Il pousse, essentiellement, dans les bois et sur les versants des collines. Cette liane produit un fruit comestible, très appréciée en Chine pour ses vertus médicinales, notamment, pour soigner la stérilité.

La culture biologique de l'akébie est relativement facile, à condition d'entretenir régulièrement la plante, car elle est rustique, pousse rapidement (jusqu'à plusieurs mètres par saison) et peut devenir envahissante. Ses tiges et ses rameaux volubiles sont parfaitement adaptés afin d'habiller les clôtures et former les pergolas. Ses fleurs magnifiques, d'une coloration violet chocolaté, assez rare, dégagent des senteurs agréables épicées, parfumées à la vanille.

Crédit photo © Ashley Basil - flickr.com - Akebia quinata Syn. Rajania quinata (Fleurs femelles et mâles de l'akébie)

SOMMAIRE

I. Description botanique de l'arbre


Nom binominal: Akebia quinata Syn. Rajania quinata - Famille botanique: Lardizabalacées - Autres noms: Akébie, akébie à cinq feuilles, mu tong, liane chocolat, vigne chocolat.

L'akébie est une liane, grimpante ou couvre-sol, qui peut atteindre une bonne dizaine de mètre de haut. Ses tiges, puissantes, ont une croissance rapide. Elles s'accrochent et s'enroulent aux supports placés à proximité.

akebie akebia quinata fruitL'akébie développe un feuillage dense et persistant. Ses feuilles sont alternes et coriaces. Elles sont composées de 5 folioles, en forme ovale, d'environ 4 à 7 centimètres de long. Au début, elles sont de couleur pourpre et deviennent vert bleuté sur leur face supérieure et vert gris sur leur face inférieure.

Crédit photo © gailhampshire - flickr.com - Akebia quinata Syn. Rajania quinata (Feuilles et fruit, contenant une pulpe et des graines noires, de l'akébie à cinq feuilles)

Les fleurs femelles de l'akébie sont exceptionnellement belles. Elles se distinguent par leur coloration violet chocolaté qui a, d'ailleurs, donné le surnom de liane chocolat à cette espèce végétale. Elles se composent de trois sépales et de cinq ou six étamines stériles. Les fleurs mâles se différencient par leur teinte rose et par leurs étamines plus grandes.

Les fruits de l'akébie sont des baies, d'une dizaine de centimètres de long. Ils se présentent en grappes, constituées de 3 fruits, et prennent une couleur vert pâle au stade de maturation. Leur peau, relativement rigide, renferme une pulpe comestible, blanche, au goût assez sucré. Le fruit de l'akébie contient, en outre, de minuscules graines, de couleur noire. La floraison de l'akébie nécessite, pour mieux s'épanouir, une saison printanière douce, et un été assez chaud et long.haut page magasin bio ligne

II. Cultiver l'akébie bio


Exposition:

L'akébie adore les emplacements exposés au soleil et qui offrent, tout de même, un peu d'ombre.

Température:

La liane chocolat est connue pour sa tolérance au gel et aux conditions climatiques froides. Elle peut, en effet, supporter des températures négatives, allant jusqu'à -20°C. Pendant leurs premières phases de croissance, les jeunes arbres ont, en revanche, besoin d'une protection pour mieux survivre aux hivers rigoureux.

Sol:

L'akébie pousse très bien sur des terrains limoneux et humides. Il peut s'adapter aux terres légères et sablonneuses, mais n'aime pas du tout les sols compactes, fortement argileux.

Multiplication:

a. Afin de réussir le semis de l'akébie, il est fortement souhaitable de planter les graines fraîches (sont petites et se présentent sous forme d'amas dense dans la pulpe collante et blanche du fruit) dès que le fruit est mûr. Les semences doit être propres et nettoyées, en les débarrassant de leur pulpe, et le compost est, de préférence, humide, frais, sablonneux et bien drainé. La germination dure, généralement, une dizaine de semaines à 15 °C (celles et ceux qui ont la main vert foncé verront leurs graines germées, seulement, au bout d'un mois).

Les graines conservées requièrent une phase de vernalisation pendant 6 à 8 semaines (pour cela, il faut être prévoyant car le semis s'effectue à la saison printanière), puis trempées dans de l'eau tiède durant une bonne dizaine d'heure.

b. La pratique du bouturage, pour propager l'akébie, est possible. Cependant, cette technique culturale exige beaucoup de patience car l'enracinement peut s'avérer plus long que prévu. Les boutures semi-aoûtées sont ôtées durant la saison estivale, et sont plantées dans un compost humide et granuleux.

c. Le marcottage de l'akébie est, aussi, envisageable. Il consiste à enterrer, superficiellement dans la terre, une partie des ramifications. Cette pratique, assez facile, est réalisée, plutôt, pendant en fin d'hiver ou en début du printemps. Le départ des racines est souvent opéré à partir du commencement de l'été suivant.

Plantation:

Pour une production à grande échelle de l'Akebia quinata, la boutique Bio en Ligne.com recommande d'espacer les plants d'au moins 3 mètres. Il est, aussi, conseillé de mettre en place un système (espalier, pergolas) permettant aux branches de s'enrouler facilement. Le système racinaire de l'akébie, étant très fragile, doit être manipulé avec beaucoup de précautions lors de sa manipulation (éviter la culture mécanique et se limiter aux transplantations inéluctables). Il est, par conséquent, préconisé de prévoir des semis dans des emplacements définitifs.haut page magasin bio ligne

III. Travaux d'entretien de l'akébie


Taille:

Dans des conditions climatiques favorables, notamment des climats assez doux, l'akébie s'épanouit et peut devenir, sans taille, une véritable menace. Il est, ainsi, raisonnable de le contenir en pratiquant des tailles régulières des branches longues. La taille de la liane est recommandée juste après la récolte ou encore avant le début du printemps.

Pollinisation:

Étant une espèce monoïque, il est judicieux de planter l'akébie à cinq feuilles en association avec d'autres cultivars. Ce croisement assurera une meilleure fructification car, rappelons-le, l'akébie est, très probablement, une plante auto-stériles du fait de la fermeture des fleurs mâles quand les stigmates sont réceptifs. Par ailleurs, la pollinisation naturelle est effectuée par des insectes (abeilles et papillons nocturnes).

Maladies et ravageurs:

Comme avancé à maintes fois, l'akébie est une liane robuste et vigoureuse. Il est, en effet, très peu sensible aux problèmes phytosanitaires liés aux attaques des parasites et des agents pathogènes. Hormis la rouille, qui risque de se manifester sur quelques feuilles isolées du végétal, il m'est, à ce jour, impossible de désigner d'autres affections probables.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne