Toxicologie des pesticides et méthodes d'évaluation

En agriculture, l'usage des pesticides est fondé sur une toxicité sélective pour les parasites visés (insectes, nématodes, champignons phytopathogènes, adventices...) sur lesquels ils exercent leur effet principal. Cependant, plusieurs d'entre-eux présentent un effet secondaire offensif, parfois néfaste, pour l'homme, l'environnement (sol et nappes phréatiques) et l'écosystème (faune et flore).

Types de toxicité des pesticides


Les toxicologues distinguent trois types de toxicité:

Toxicité aiguë ou subaiguë:

C'est une toxicité dans l'immédiat. Elle en résulte de l'absorption d'une ou de plusieurs doses du produit prises en une seule fois ou en cours d'un laps de temps. Une toxicité aiguë ou subaiguë provoque des altérations de l'état morphologique et physiologique pouvant entraîner la mort de l'individu.

Suite à une intoxication de ce type, les réactions peuvent se manifester par des difficultés respiratoires, des maux de tête, l'irritation des yeux, de gorge ou encore des problèmes cutanés.

Toxicité semi-chronique:

Appelée également toxicité à court terme, ce type résulte de l'absorption des doses durant un certains temps et entraîne des risques d'intoxication.

Toxicité chronique:

La toxicité chronique ou la toxicité à long terme résulte de l'absorption, généralement faible, du pesticide et/ou de ses métabolites (effet cumulatif). Cette toxicité engendre des troubles, parfois irréversibles, des difficultés respiratoires, des maux de tête, l'irritation des yeux et de la gorge.

La toxicité chronique est souvent le résultat d'une absorption répétée dans le temps par l'organisme de résidus de pesticides ou de ses métabolites toxiques. L'intoxication à long terme peut potentiellement entraîner des pathologies graves comme la paralysie, le cancer, la perturbation des fonctions de reproduction, des lésions du système nerveux et hépatique.

Évaluation de la toxicité des pesticides


La règle générale dans le domaine de la toxicologie se résume comme suit: C'est la dose qui fait le poison.

Toxicité aiguë (DL50):

La Dose Létale 50 (DL50) se définit comme étant la dose pouvant tuer 50% d'une population considérée. En d'autre terme, c'est la quantité de matière active, exprimée en mg/kg de poids vif (quelques fois en ppm) qui tue 50% d'un lot homogène d'animaux de laboratoire auxquels elle est administrée en une seule fois. L'espèce animale (rat et lapin) et la voie d'administration doivent être renseignées.

Plus la DL50 est faible, plus la toxicité est importante.

Ci-dessous les significations de différentes doses létales rencontrées:

a. DL50 (mg/kg PV) < 5 signifie que le pesticide est très toxique.

b. DL50 (mg/kg PV) comprise entre 5 et 50, le produit est toxique.

c. DL50 (mg/kg PV) entre 50 et 500, la matière active est nocive.

d. DL50 (mg/kg PV) > 500, la substance est très peu toxique.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne