Magasin bio en ligne

Les techniques de taille de la culture de pêcher

La taille est une opération qui consiste à supprimer ou à raccourcir la longueur des rameaux ou des branches de l'arbre.

pecher prunus persicaCette technique permettra d'améliorer la productivité du végétal et de lui préparer un environnement sain pour une meilleure croissance. Elle favorise notamment son bon développement ainsi que l'établissement d'un équilibre entre ses différentes parties.

Trois types de taille sont adoptés pour la culture de pêcher: La taille de formation, la taille de fructification (hiver) et la taille en vert.

Crédit photo © starr-environmental - flickr.com - Prunus persica (Plante et fruit du pêcher)

SOMMAIRE

I. Taille de formation


Pratiquée dés le jeune âge de la plante, la taille de formation a pour but de donner à l'arbre du pêcher la forme convenable au système de conduite adopté.

Pêcher conduit en palmettes inversées:

La taille de formation donne naissance à des arbres en forme de palmettes inversées. Ceci par:

a. Le choix de l'axe central le plus vigoureux et qui a la bonne forme.

b. Le choix des charpentières.

c. Élimination des rameaux mal placés.haut page magasin bio ligne

II. Taille de fructification


La taille de fructification, ou taille d'hiver, a pour objectif la sauvegarde d'un nombre limité de bourgeons et de boutons à fleurs. Cette technique permet de maintenir une bonne alimentation, un bon éclairement et une meilleure aération des arbres de pêcher.

La taille de fructification est généralement pratiquée en début de novembre en passant de la variété la plus précoce vers la plus tardive. Les meilleurs fruits sont généralement portés par les rameaux mixte situés directement sur l'axe central ou les deux charpentières.

Taille longue des rameaux mixtes:

Le type de taille pratiqué est la taille longue des rameaux mixtes. En général, on élimine:

a. Tout concurrent aux charpentières et à l’axe central.

b. Toute pousse trop petite: moins de vingt cm.

c. Le bois mort.

d. Les gourmands.

e. Les pousses ventrales et dorsales.

L'intensité de la taille est fonction de la vigueur de l'arbre. Ainsi, sur un arbre vigoureux, on laisse une grande charge et vice versa.haut page magasin bio ligne

III. Taille en vert


Elle est réalisé en été après la récolte. Le but de cette taille est d'éliminer les rameaux mixtes qui ont déjà fructifié pour favoriser le développement d’autres rameaux pour l'année suivante.haut page magasin bio ligne

IV. Éclaircissage


Il consiste à réduire le nombre des fleurs ou des fruits pour permettre aux autres de se développer dans de bonnes conditions en vue d'obtenir un bon calibre.

Cette opération se fait manuellement et en gardant une distance de 20 cm entre deux fruits sur le même rameau. Donc pour un rameau de 20 cm on laisse un fruit et pour celui de 40 cm on laisse deux fruits et ainsi de suite. On procède également à l'élimination des petits fruits, les mal-placés, et les groupés.

L'éclaircissage du pêcher se fait en début du grossissement des fruits (fin février), et en un ou plusieurs passages.haut page magasin bio ligne

V. Palissage ou tuteurage


Il se fait juste après la taille de fructification ou de formation pour incliner la charpente d'un angle de 45° par rapport à l'horizontal. Les outils utilisés sont les ficelles et les piquets.haut page magasin bio ligne

VI. Défoliation


La défoliation est l'une des techniques de l'arboriculture moderne. Elle consiste à faire chuter les feuilles des arbres caduques pour favoriser leur entrée en dormance. Ces arbres sont généralement cultivés en climat tropical et sub-tropical où le nombre d'heures du froid reste insuffisant pour induire cette dormance. Par conséquent, ces arbres auront tendance à avoir des feuilles persistantes et par la suite une grande perte en production.

La défoliation est une opération pratiquée manuellement en début d'octobre.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne