Magasin bio en ligne

Cultiver le souci et préparer son purin végétal

Le souci, couramment appelé le calendula, est une annuelle vivement colorée. Ses grandes qualités ornementales le prédestinent à une plantation en bordure, en petit massif, en rocaille et en pot pour égayer les façades ou les balcons. Au jardin, le souci agit comme répulsif sur plusieurs parasites, mais attire les insectes pollinisateurs.

souci calendula officinalisAu fil des âges, le souci a été d'abord employé pour ses propriétés médicinales, ensuite tinctoriales, et enfin cosmétiques. Les Romains utilisaient ses pétales de la même façon que nous le faisons avec le safran. Les fleurs de souci, utilisées en tisane, se révèlent, en effet, anti-inflammatoires, antiseptiques, calmantes et cicatrisantes.

Les pétales de souci, de couleur jaune ou orange, sont aussi comestibles. Elles décorent parfaitement les salades tout en les épiçant subtilement.

Crédit photo © enricomatteucci - flickr.com - Calendula officinalis (Fleurs de souci)

SOMMAIRE

I. Botanique de la plante de souci


Nom scientifique: Calendula officinalis.

Les soucis sont des annuelles de la saison estivale. Leurs tiges dressées peuvent ne dépassent gère 30 centimètres de haut. Plusieurs variétés se trouvent dans le commerce. Elles peuvent être à fleurs doubles ou simples.

Le Calendula officinalis, aux propriétés médicinales et cosmétiques diverses, ne doit pas être confondu avec les nombreuses variétés de souci dont l'intérêt se limite à une utilisation agronomique et se cantonne aux plates-bandes du jardin.haut page magasin bio ligne

II. Cultiver le souci dans le jardin ou dans un pot


Sol favorable:

Le souci se développe très bien dans la plupart des terres de jardins, dans tous sols ordinaires, même pauvres et secs. Afin de réussir sa culture en pot, il est recommandé d'utiliser un terreau riche et bien drainé.

Exposition:

Le souci est une plante qui adore les endroits ensoleillés. Il tolère aussi les emplacements mi-ombragés à condition qu'ils soient clairs une bonne partie de la journée. C'est une plante résistante qui pousse au bord de mer et supporte les grosses chaleurs estivales.

Multiplication:

Le souci se multiplie par semis. Les graines sont semées en avril, en pleine terre, sous 2 cm de profondeur. Il peut être cultivé dans un conteneur mesurant au moins 15 cm de profondeur.

Le souci se ressème naturellement dans les massifs quand les conditions pédo-climatiques lui conviennent.

Récolte et conservation du souci:

Les fleurs et les boutons floraux sont comestibles. Ils sont cueillis le matin par temps sec. Les pétales de souci ne se prêtent pas à la congélation et perdent leur saveur en séchant.

Les pétales du souci sont employées pour extraire un colorant alimentaire non toxique. Il est utilisé, par exemple, pour foncer la couleur du beurre.haut page magasin bio ligne

III. Préparer et utiliser le purin de souci


Pour obtenir le purin de souci, il faut macérer 1 kg de feuilles fraîchement récoltées dans 10 litres d'eau durant 3 jours. La préparation est ensuite diluée, à raison d'un litre pour 10, dans l'eau d'arrosage pour un épandage direct sur le sol. Cette méthode permet de favoriser la levée des radis et des navets, et de fortifier les tomates et les choux.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne