Magasin bio en ligne

Techniques de culture de la marjolaine

La marjolaine est une herbe typiquement méditerranéenne riche en essence aromatique. C'est une plante facile à cultiver dans les régions à climat doux et tempéré.

La marjolaine est très appréciée dans la tradition culinaire du Midi et du Sud de la France. Elle est souvent employée afin de parfumer les plats à base de courges, de pomme de terre et de riz. Elle est aussi très utilisée pour aromatiser des tourtes, des grillades, des pizzas et du gibier. Elle a aussi des vertus médicinales et elle est essentiellement préconisée pour ses bienfaits comme stimulant digestif et pour lutter contre les troubles d'insomnie.

Brièvement:

Cycle de production: Vivace - Climat: Tempéré et chaud - Substrat: Sol à texture moyenne - Besoins nutritionnels: Fumure abondante pour préparer le sol - Besoins en eau: Arrosages réguliers - Semis: Mars et avril - Cueillette: Feuilles et sommités fleuries durant l'été.

I. Description botanique de la plante de marjolaine


Nom scientifique: Origanum majorana - Famille botanique: Labiées (Labiacées).

La marjolaine est souvent confondue avec l'origan, Origanum vulgare.

C'est une plante arbustive et vivace avec un port rampant dépassant rarement les 50 centimètres de haut. Elle est souvent cultivée en annuelle.

Les tiges de la marjolaine sont pubescentes. Leurs parties basales sont lignifiées et tendent à développer de multiples ramifications. Elles sont duveteuses lorsque la plante est encore jeune.

Les feuilles de la marjolaine sont ovales, duveteuses et de couleur vert clair. Les fleurs ou inflorescences sont petites et formées de panicules de couleur rose ou blanc. Elles sont groupées en épis. Avant leur éclosion en mois d'août, leur forme rappelle celle de petits coquillages, d'où son surnom de marjolaine à coquille.

II. Cultiver la marjolaine dans un pot ou dans le jardin


Les variétés naines de la marjolaine supportent à la fois le froid et la culture en intérieur. Cette particularité assure une cueillette toute au long de l'année. Ces variétés ont, en revanche, une saveur et un parfum moins prononcés.

Sol favorable et exposition:

marjolaine origanum majoranaLa marjolaine aime pousser dans des terres riches, drainées, à texture moyenne et contenant des substances organiques. Elle préfère les climats tempérés et chauds, et les emplacements bien exposées aux rayons solaires.

Besoins hydriques et nutritionnels:

Il est recommandé d'incorporer une fumure abondante au sol pendant la préparation de la plantation de marjolaine. Des arrosages réguliers doivent être notamment apportés durant toute la période de la culture. Notons aussi que l'excès d'humidité dans le sol favorise la pourriture du système racinaire.

Crédit photo © H. Zell - Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org

Multiplication et période de semis:

La reproduction de la marjolaine est réalisée par semis dans une pépinière pendant le début de printemps (fin février jusqu'à fin mars). Le repiquage des plants est effectué durant la saison estivale (mois de mai).

On peut notamment procéder à un semis direct en pleine terre pendant le mois de juin.

La plante de marjolaine peut être notamment conduite dans un pot. Son installation se réalise dans un conteneur d'au moins 10 cm de profondeur, rempli de terreau très bien drainé. La plantation sera placée dans un endroit très bien exposé au soleil.

Le rhizome rampant de la marjolaine permet le développement d'un petit buisson sur le sol, de sorte que, au niveau des nœuds, poussent de nouvelles racines, qui permettent la propagation de nouvelles plantules.

Entretenir la culture de marjolaine:

Durant la saison hivernale, dans certaines zones géographiques où les conditions climatiques ne sont pas très rigoureuses, la plante de marjolaine reste en végétation. Lorsqu'il fait froid, des protections hivernales deviennent une obligation.

Les autres interventions nécessaires afin de réussir la culture de marjolaine se résument à des désherbages manuels réguliers, des sarclages fréquents, une taille périodique des ramifications séchées.

Récolte et conservation:

La partie végétative la plus appréciée dans la plante de marjolaine c'est ses boutons floraux. Ces derniers sont cueillis de préférence avant l'épanouissement et l'ouverture des pétales (fin juillet et début août). On peut notamment récolter les feuilles et les tiges mais elles sont moins odorantes car elles renferment peu d'huile essentielle.

La cueillette des feuilles et des sommités fleuries s'effectue en été (de mai à septembre). C'est pendant le stade de pleine floraison que ces organes végétatifs ont le plus senteur. Ils sont employés afin d'aromatiser toutes sortes de plats, même si ils se marient parfaitement aux tomates et aux poissons.

Les feuilles de la marjolaine sont consommées fraîches. Elles peuvent également être séchées ou congelées. Dans le dernier cas, il est préférable de les récolter avant le début de floraison.

Les ramifications de la marjolaine peuvent être également cueillies et séchées à l'ombre. Finement émiettées, les feuilles se conservent dans des petits pots de verre foncé, pour un usage pendant la saison d'hiver

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne