Magasin bio en ligne

I. Qu'est-ce qu'une huile essentielle?


Par leurs propriétés et leurs multiples bienfaits, les huiles essentielles permettent de soigner les petits maux du quotidien de façon douce, rapide et efficace.

Comment fabrique-t-on une huile essentielle?

Par un procédé d'extraction d'une partie de plante à la vapeur d'eau (distillation), on entraîne une substance volatile = un essence distillée = HE (huile essentielle).

Enfin, de nombreuses marques commercialisent des HE bon marché, souvent mélangées avec toutes sortes d'huiles végétales (intéressant si on la destine au massage), ou pas tout à fait naturelles. Vérifiez bien les qualités que vous choisirez en fonction de l'utilisation que vous souhaitez en faire.

Faux-ami... le saviez-vous?

a. Une huile essentielle n'est pas une huile ! elle ne contient pas de corps gras, il serait plus juste de l'appeler essence distillée.

b. L'aromathérapie ou thérapie par l'arôme, l'odeur, ne date pas d'hier… Ses effets sur le corps et l'esprit sont parfois étonnants: il paraîtrait même que des travailleurs en usine commettraient 25% d'erreurs en moins si on laisse diffuser dans l'air une HE d'orange ou citron (connues pour stimuler les facultés intellectuelles), et que l'humeur générale s'améliore sensiblement à la diffusion d'HE de menthe (oxygénateur).

c. En fonction de la partie de plante qu'on utilise (feuille, fruit, graine, racine…) et de la nature du sol sur lequel la plante a poussé, on obtiendra une huile essentielle (HE) aux propriétés complètement différentes.

Attention danger!

a. Les huiles essentielles (HE) sont à employer à faible dose (de l'ordre de quelques gouttes !!) mais pouvant se révéler extrêmement puissantes voire dangereuses.

b. La voie d'administration d'une HE est primordiale pour son activité ; une même HE super efficace par inhalation à partir d'un diffuseur peut se révéler toxique par ingestion ou appliquée directement sur la peau ou inversement.

c. Une HE flotte à la surface de l'eau du bain et risque d'irriter la peau, donc de façon générale, n'en mettre que quelques gouttes dans l'eau (pas trop chaude, les essences sont volatiles).

d. En cas de projection d'HE dans l'œil, utilisez de l'huile (surtout pas d'eau) pour calmer la sensation de brûlure.

e. Si un enfant en avalait par mégarde, contactez d'urgence le centre anti-poison le plus proche, l'ingestion de certaines HE pouvant se révéler dangereuse.

II. Comment agissent-elles?


Les voies d'administration des HE et comment agissent-elles?

a. Voie cutanée: en usage externe, on emploiera des HE mélangées à des huiles végétales ce qui facilite leur application et les dilue (il ne faut jamais employer localement une grande quantité d'HE pure, elle risque de provoquer des irritations donc on se limite à quelques gouttes). Après application, l'HE va diffuser à travers la peau, rejoindre la circulation générale et se répartir dans l'organisme pour aller stimuler le renouvellement des cellules et agir en fonction de leur propriétés (cicatrisante, antiseptique, décongestionnante).

b. Voie respiratoire ou nasale: l'inhalation se fait en respirant des vapeurs d'eau chaude dans laquelle on aura versé quelques gouttes d'HE ou par un diffuseur d'HE. L'odeur propre à chaque HE va être captée par le nerf olfactif et déclencher des réactions dans notre organisme. Par ex, l'HE de lavande aura une action apaisante, l'HE de basilic une action anti-stress.

c. Voie orale: l'ingestion par voie orale se limite à quelques gouttes sur un sucre ou un comprimé neutre (constitué de lactose) vendu avec l'HE. Se limiter à une posologie bien définie. Attention, n'avalez jamais avaler une HE si ce n'est pas indiqué précisément sur la notice.

d. Voie rectale: suppositoires (seulement dans le cadre de prescription médicamenteuse).

III. Emplois des huiles essentielles


Mieux vaut se répéter: il ne faut jamais avaler une HE si cet emploi n 'est pas mentionné sur le conditionnement.

Aneth (plante):

Tonique psychique: 1 goutte sur un sucre ou un comprimé chaque matin (convient aux enfants).

Basilic (plante):

Antispasmodique gastro-intestinal, calmant: 2 gouttes matin et soir sur un sucre ou comprimé après les repas ou le soir au coucher pour lutter contre l'insomnie.

Bois de rose (bois):

Fatigue physique: quelques gouttes en massage (+ romarin + ravensare) le matin sur les zones douloureuses.

Bergamote (écorce):

Tonifiant: diluée dans une huile végétale en massage, ou quelques gouttes dans le bain, ou en inhalation. Éviter de s'exposer au soleil.

Camomille (fleur):

Réconfortant, relaxant, torticolis: en inhalation, diluée dans une huile végétale en massage au niveau du plexus et de la voûte plantaire avant de dormir, ou au niveau d'un zone douloureuse dans un torticolis.

Cannelle (écorce):

Stimulant psychique, tonique sportif: 1 goutte 3 fois par jour sur un sucre ou comprimé. Pas de voie cutanée, et interdit pour les enfants.

Carotte (tubercule):

Peau sèche: diluée avec une huile végétale, en soin pour les peaux sèches, dévitalisées (visage ou corps).

Cèdre (bois):

Rafraîchissant, jambes lourdes: en bain, inhalation, et massage, diluée avec une huile végétale et appliquée au niveau des membres inférieurs pour soulager la sensation de lourdeur des jambes.

Ciste (rameaux):

En association avec l'HE de carotte et diluée dans une huile végétale pour favoriser la cicatrisation des crevasses au niveau des mamelons au moment de l'allaitement.

Citron (écorce):

Stimulant général, mal des transports, nausées de femme enceinte: 1 goutte 3 fois par jour sur un sucre ou comprimé, 2 gouttes en plus avant de se lever (pour la femme enceinte), 2 gouttes avant le départ et pendant le trajet contre le mal des transports.

Citronnelle (herbe):

Prévention des piqûres de moustiques, rhumatismes: en application cutanée diluée au sein d'une huile végétale au niveau des articulations douloureuses, en diffusion pour éloigner les moustiques.

Eucalyptus (feuille):

Rhinopharyngite, bronchite, torticolis: voie cutanée, quelques gouttes en friction ou mélangée dans une huile végétale pour masser au niveau du torticolis, en bain, ou diffusion. Contre-indiqué chez la femme enceinte ou avec les traitements homéopathiques.

Fenouil (graine):

Décongestionnant: soin de peau, massage, inhalation, bain. Pas pour la femme enceinte ni pour les sujets épileptiques.

Genévrier (rameaux):

Chute des cheveux: en mélange avec une huile végétale et de l'HE d'ylang-ylang, en friction sur le cuir chevelu.

Géranium (plante):

Astringent, tonique corporel: soin des peaux grasses et pores dilatés, en massage corporel diluée dans une huile végétale, bain.

Gingembre (racine):

Stimulant: en massage ou en compresses.

Girofle (bouton floral ou clou):

Antiseptique dentaire, fatigue nerveuse: localement sur un coton appliqué sur la dent, 1 goutte 3 fois par jour sur un sucre ou comprimé en cas de fatigue (attention, jamais directement au contact de la peau, ni en diffusion car irritant).

Hélichryse (fleurs):

Réconfortant, réchauffant, réduction des hématomes ou contusions: en inhalation, bain, en massage mélangé à une huile végétale au niveau des mains et pieds pour réchauffer ou réduire les hématomes.

Jasmin (fleurs):

Rassurant: en inhalation, quelques gouttes dans le bain, en massage dilué dans une huile végétale.

Lavande (fleur):

Stress, problème de sommeil, brûlures: en inhalation, bain, massage (au niveau du plexus et des poignets) pour favoriser la détente et le sommeil (bien pour les enfants), soin de peau et des brûlures en mélange avec une huile végétale.

Lavandin (fleur):

Tonique musculaire, préparation au sport : quelques gouttes en friction avant le sport.

Lemongrass (feuilles):

Stimulant, anti-inflammatoire notamment dans la cellulite : en massage sur les zones concernées avec de l'huile de macadamia et de l'HE de romarin et géranium.

Mandarine (écorce):

Apaisant: 1 goutte sur un sucre ou un comprimé 2 à 3 fois par jour pour réduire la nervosité, notamment chez les enfants, en bains, soins de peau, massage, ou diffusion pour favoriser le sommeil. Ne pas s'exposer au soleil.

Marjolaine (plante):

Tonique, rhumes: en inhalation, bain, massage. 1 goutte sur un comprimé ou du sucre 3 fois par jour pour diminuer les effets du rhume. Contre-indiqué chez la femme enceinte.

Mélisse (plante):

Apaisant: inhalation, bains, soins de peau, massage.

Menthe poivrée (feuille):

Apaisant, défatiguant, oxygénateur, anti-nausées, mal de tête, rhume: 1 goutte en application sur le front et les yeux en cas de mal de tête, 1 goutte sur un comprimé ou un sucre contre les nausées ou la fatigue, en inhalation dans un diffuseur ou sur un mouchoir en cas de rhume ou pour rester éveillé pendant un trajet en voiture ( propriété d'oxygénation).

Myrrhe (résine):

Douleurs d'arthrose: diluée dans une huile végétale, à raison de quelques gouttes + quelques gouttes de millepertuis, en massage sur les zones douloureuses.

Néroli ou oranger (fleur):

Calmant contre la nervosité, le stress: en massage mélangé avec une huile végétale et de l'HE de lavande sur les poignets, la nuque, le plexus, dans le bain.

Niaouli (feuille) ou mélaleuca:

Anti-bactérien, otites: en mélange avec une huile végétale sur les peaux grasses et à problèmes, ou en massage sur le corps en prévention des épidémies hivernales. En friction autour de l'oreille douloureuse avec de l'HE de romarin.

Oranger (fleurs) ou néroli:

Calmant contre la nervosité, le stress: en massage mélangé avec une huile végétale et de l'HE de lavande sur les poignets, la nuque, le plexus, dans le bain.

Oranger amer (feuille):

Tonifiant, anti-stress, spasmophilie: diluée dans une huile végétale + 5 gouttes d'HE de lavande en massage au niveau du sternum et du plexus solaire en cas de tachycardie et spasmophilie, dans le bain, soins de peau.

Pamplemousse (écorce):

Tonifiant: bain, soin de peau, massage. Éviter de s'exposer au soleil.

Patchouli (feuille):

Calmant: diluée dans une huile végétale en massage, quelques gouttes dans le bain.

Pin (aiguilles):

Stimulant: en inhalation, quelques gouttes dans le bain, diluée dans une huile végétale en massage. Pas pour les femmes enceintes.

Ravensare (feuille):

Défatiguant musculaire et nerveux, déstressant, anti-dépresseur: en friction de quelques gouttes au niveau des douleurs musculaires, en massage au niveau des poignets (avec de la lavande), 1goutte+1goutte de cannelle sur un comprimé ou un sucre pour trouver le sommeil et en anti-dépresseur.

Romarin (feuille):

Stimulant, rhumes, douleurs dentaires: en inhalation avec de l'eucalyptus pour soulager le rhume, dans le bain pour stimuler, en soin de peau, 1 goutte à masser sur la joue douloureuse. Pas pour les femmes enceintes ni pour les sujets épileptiques.

Rose (fleurs):

Équilibrant :en bain, en soin de peau (astringent), diluée dans une huile végétale en massage.

Sapin (aiguille):

L'huile essentielle du sapin est employée principalement pour prévenir les épidémies et les infections assez courantes durant la saison d'hiver. Elle est utilisée en diffusion atmosphérique, en association avec les huiles essentielles d'eucalyptus et/ou du citron.

Sarriette (plante fleurie):

Infections ORL, angines: en complément de traitement, 2 gouttes + 1 goutte d 'HE de citron ou romarin sur un comprimé ou un sucre, 4 fois par jour. Attention, interdit chez la femme enceinte, les enfants et en application sur la peau ou en diffusion.

Sauge (plante):

Inhalation, soin de peau, massage.

Thym (plante fleurie):

Anti-fatigue, infections: 1 goutte + 1 goutte d'HE de citron 3 fois par jour sur un comprimé ou du sucre pour récupérer après une infection. Attention, pas en diffusion ni en application cutanée.

Vétiver (racine):

Relaxant: dans le bain, en soin de peau, diluée dans une huile végétale en massage.

Ylang-ylang (fleurs):

Sensuel, chute des cheveux: en bain, diluée dans une huile végétale en massage corporel, 2 gouttes + 2 gouttes de romarin + 2 gouttes d'HE de genévrier dans une huile végétale en friction sur le cuir chevelu pour freiner la chute.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne