Les maladies fongiques de la fève et féverole

Ascochyta ou anthracnose de la fève et de la féverole


La maladie fongique de l'ascochyta de la fève et de la féverole, connue aussi sous le nom d'anthracnose, est due au champignon Ascochyta fabae. Sa dissémination s'effectue à partir de semences contaminées et de résidus de végétaux infectés.

Biologie du champignon de l'anthracnose de la fève et de la féverole:

Nom scientifique: Ascochyta fabae Speg.

Lorsque les plantules de la fève et de la féverole sont atteintes par l'ascochyta, d'autres agents pathogènes viennent s'y installer pour y retrouver refuge, provoquant la formation du pied noir tant redouté.

La propagation de l'infestation est souvent favorisée par un temps frais et chargé d'humidité.

Symptômes de l'anthracnose de la fève et de la féverole:

Sous les gousses, les feuilles et les tiges des plantes attaquées par Ascochyta fabae, on assiste à l'apparition de taches gris clair, concaves, avec des bordures rougeâtres (contour rouge), dont l'intérieur se détache souvent.

L'ascochyta peut également altérer le collet et le système racinaire, engendrant un affaiblissement généralisé de la plante de la fève et de la féverole. Les plantules précocement infectées succombent souvent à l'attaque.

Traitements de l'ascochyta:

Bio en ligne note qu'une intervention biologique est vivement conseillée contre la maladie cryptogamique de l'anthracnose de la fève et de la féverole, compte tenu des pertes significatives que peut causer ce champignon.

Rouille de la fève et de la féverole


Biologie du champignon de la rouille de la fève:

Agent causal: Uromyces viciae-fabae.

Même si le champignon responsable de la maladie fongique de la rouille, est capable d'infecter la fève à tous les stades de développement, ses dégâts ne sont généralement sérieux que tard dans le cycle de la culture.

Symptômes de la rouille de la fève:

L'Uromyces viciae-fabae provoque l'apparition de pustules rougeâtres sur les faces inférieures et supérieures des feuilles, et sur les tiges de la fève. Les plantes fortement atteintes ont une apparence similaire à celle des plantes souillées de fumagine. Les fèves malades poussent lentement et les feuilles jaunissent tôt.

Pourriture grise de la fève et de la féverole


Biologie de l'agent pathogène:

Agent causal: Botrytis fabae Sardina Syn. Botrytis cinereae.

Le champignon responsable de la maladie de la pourriture grise de la fève hiverne, dans le sol et sur les restes des plantes contaminées, sous forme de sclérotes. Il prospère en climat humide, durant la saison printanière. Il se déclare sous l'apparence de petites tiges terminées par un disque brun, les apothécies (formations sexuées des champignons ascomycètes), renfermant les asques et les ascospores qui propagent et disséminent l'infestation.

Symptômes de la pourriture grise sur la fève:

Le botrytis de la fève se manifeste par de petits points nécrotiques (ponctuations), ou de taches rondes, de couleur chocolat de 5 à 6 mm de diamètre sur les feuilles attaquées.

Des traînées brunes peuvent également se former sur les tiges, les gousses et les fleurs, ainsi que sur les graines. Les ponctuations brun chocolat fusionnent afin de donner de larges nécroses.

Une forte attaque de la pourriture grise sur la culture de fève dessèche les plantes et réduit significativement la récolte.

Lutte biologique contre la pourriture grise de la fève:

Afin de prévenir la maladie fongique du botrytis, Bio en ligne recommande de cultiver les fèves dans un terrain parfaitement drainé, en évitant l'utilisation d'engrais riches en azote (qui favorisent l'émission de pousses grêles, sujettes à l'infection).

Dans le cadre d'un programme de lutte biologique, il est également conseillé d'appliquer du sulfate de potassium afin d'endurcir légèrement la végétation. On note aussi qu'il est préférable d'augmenter l'espacement des plantations (au moins 25 cm), afin d'améliorer l'aération et la circulation de l'air, et de faciliter le désherbage entre les rangs.

Cercosporiose de la fève et de la féverole


Biologie de la cercosporiose:

Agent causal: Cercospora zonata.

Le champignon de la cercosporiose se développe sur les cultures des légumineuses, principalement sur la fève et la féverole, par temps chaud et relativement humide. La propagation et la contamination sont assurées par les spores de l'agent pathogène.

Symptômes de la cercosporiose sur la fève:

Lors d'une attaque du Cercospora zonata, on observe la manifestation, sur les feuilles de la plante, des taches brunes, bien délimitées par une bordure foncée et présentant des zones, plus ou moins, concentriques.

Les taches provoquées par la cercosporiose de la fève sont plus grandes que celles engendrées par la pourriture grise, Botrytis fabae.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne