Helminthosporiose de l'orge: Maladies striées et taches brunes

Les maladies causées par l'Helminthosporiose sur la culture de l'orge peut engendrer jusqu'à 30 % de perte de rendement. L'agent pathogène responsable de cette infection cryptogamique présente des symptômes divers qui, provoquant la confusion avec d'autres attaques, rend son identification généralement difficile.

SOMMAIRE

I. Maladies striées de l'orge: Helminthosporiose


Biologie du champignon:

Agent causal: Drechslera gramineum Syn. Helminthosporium gramineum Syn. Drechslera graminea.

Les maladies striées de l'orge sont causées par le champignon Drechslera (Helminthosporiose) gramineum. Les spores formées sur le feuillage sont disséminées par la force du vent sur les épis. En germant, leur mycélium pénètre dans les glumes et l'enveloppe du grain, sans laisser de traces visibles de leurs dégâts.

Après l'emblavure (les semailles) de ces grains, Drechslera (Helminthosporiose) gramineum infecte alors la plantule.

Des endroits froids et humides favorise la développement de la maladie striée de l'orge.

Symptômes des maladies striées de l'orge:

Drechslera (Helminthosporiose) gramineum, responsable des maladies striées de l'orge, provoque sur les plantes d'orge attaquées l'apparition de stries allongées, étroites, de couleur jaune pâle, isolées ou en groupe. Ces symptômes caractéristiques sont observés à partir de mai-juin. Le champignon attaque d'abord les feuilles de base de l'orge, puis les feuilles supérieures.

Les stries, causées par Drechslera (Helminthosporiose) gramineum sur les feuilles de l'orge, deviennent plus sombres avec le temps et s'entourent d'une bordure jaune.

Suite à ses attaques, les feuilles de l'orge se fendent en lanières longitudinales et la croissance de la plante est stoppée net. En ce qui concerne les épis, ces derniers restent dans la gaine. Ils sont vides ou donnent naissance à des graines atrophiés.

Les spores T1 du champignon Drechslera (Helminthosporiose) gramineum forment, sur les feuilles atteintes, une masse pulvérulente, de consistance poussiéreuse et de couleur brun noir.

Méthodes lutte biologique:

Les infections provoquées par les spores, du champignon responsable des maladies de l'helminthosporiose de l'orge, durant la saison hivernale proviennent essentiellement des chaumes. En règle générale, si la rotation culturale est parfaitement exécutée, ces spores d'hiver ne jouent qu'un rôle marginal.haut page magasin bio ligne

II. Helminthosporiose ou taches brune de l'orge


Biologie du champignon:

Agent causal: Drechslera teres.

La maladie cryptogamique des taches brunes de l'orge est causée par l'agent pathogène Drechslera (Helminthosporiose) teres. Ce champignon se conserve principalement dans les semences et au niveau des débris des cultures.

Symptômes causés par Drechslera teres sur l'orge:

Sur les feuilles d'orge attaquées par le champignon Drechslera teres, on observe l'apparition de taches brunes disséminées.

Méthodes de lutte biologiques contre Drechslera teres:

Les traitements contre l'agent pathogène Drechslera teres sont essentiellement préventifs. Le déchaumage des champs est, en effet, une priorité absolue qui permet de limiter considérablement les sources d'inoculum du champignon. Cette opération peut être potentiellement suivie d'un hersage et d'un labour profond.

Il est notamment recommandé de procéder à une rotation des cultures de telle manière que les céréales ne devraient être cultivées dans la même parcelle que tous les trois ans.

Comme autre mesure préventive, il est vivement conseillé de baisser la densité des semis et de limiter les apports en azote.

Il est également préconisé de préférer des variétés d'orge peu sensibles à l'attaque du champignon Drechslera teres.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne