Quelles sont ces taches et ces déformations sur les tiges?

Un bon nombre des parasites des feuilles de nos plantes de jardin s'attaquent aussi aux tiges tendres de début de saison, ce sont les pucerons, les cochenilles, les acariens, l'anthracnose du platane, du saule etc…. Cependant il existe également des parasites qui s'attaquent plus spécifiquement à ces parties des plantes: il est bon de les connaître pour pouvoir remédier rapidement à leur attaque par des traitements biologiques ciblés et/ou des interventions adaptées.

SOMMAIRE

I. Les symptômes observés: des taches sur les tiges


Citrus canker: Sur feuilles et rameaux des agrumes, on observe des taches jaunes rondes devenant pustuleuses, et formant des petits croûtes liégeuses. Pour lutter le seul remède est de supprimer les plantes malades.haut page magasin bio ligne

II. Les symptômes observés: Des déformations sur les tiges


Le balai de sorcière: Le symptôme appelé ainsi est attribué à plusieurs champignons, l'un s'attaquant aux bouleaux, et l'autre au sapin : dans les deux cas, on observe sur des parties de rameaux des entre-nœuds très courts, phénomène accompagné d'un développement anormal de tiges grêles donnant l'aspect d'un balai caractéristique. Pour lutter contre cette maladie, il faut couper les parties malades et les brûler.

Galle du Forsythia: Sur les tiges atteintes par le champignon, se forment des galles plus ou moins sphériques qui progressivement entravent la bonne circulation de la sève provoquant le dessèchement des rameaux atteints. La lutte consiste essentiellement à supprimer et détruire les rameaux porteurs de ces galles.

Chancre européen: Cette maladie s'observe dans les vergers sur les espèces fruitières où elle fait de gros dégâts du fait de la concentration d'espèces semblables et du mode de culture ; cependant, elle atteint également les espèces ornementales comme le hêtre, le sorbier, l'érable, le bouleau etc… les symptômes sont visibles principalement sur les rameaux et les branches ainsi que le tronc. L'affection prend naissance à la jonction de la branche et des rameaux et est constituée d'une lésion de couleur brunâtre qui se craquelle concentriquement. Cette lésion finit par entourer la branche et les tissus sains se multiplient de manière désordonnée causant le chancre. La partie en aval du chancre sèche puis meurt. Pour lutter contre cette maladie, un grand soin doit être apporté aux outils d'élagage afin de ne pas causer d'infection sur les sujets sains ; l'élagage doit être le plus propre possible, et les plaies enduites d'un fongicide bio adapté et d'un cicatrisant. Lorsque la maladie est installée, il s'agit de cureter les chancres en enlevant les parties atteintes jusqu'aux parties saines, puis de la même manière d'appliquer bio-fongicide (à base d'ail ou d'ortie) et cicatrisant sur les plaies. Supprimer également les parties malades de l'arbre en les brûlant.

Le chancre coloré du platane: Sur les branches et le tronc, une lésion de couleur bleuâtre se colore ensuite en orange ; l'écorce s'éclaircit au centre de la lésion et apparaissent des craquelures. Il est appelé chancre coloré parce que de ces lésions s'étendent des sortes de flammes caractéristiques. Les feuilles jaunissent car la plante toute entière dépérit suite à la progression de la maladie dans les charpentières. Comme pour la maladie du corail, il s'agira de procéder proprement à l'élagage des arbres sains et de mastiquer les plaies de taille, de supprimer par le feu les sujets atteints dès l'observation des symptômes car la maladie s'étend très vite et de manière inexorable ; améliorer les conditions de culture des arbres susceptibles d'attraper la maladie et les protéger d'agressions diverses.

Le chancre des rosiers: Sur les tiges des rosiers, des taches brunes apparaissent, qui se nécrosent et forment petit à petit une tache circulaire ceinturant la branche entièrement. L'écorce atteinte forme des plis et noircit du fait de la fructification du champignon ; les rosiers atteints montrent rapidement un aspect végétatif puis sèchent et meurent. Ce sont les plaies de tailles qui constituent les portes ouvertes à ce champignon particulièrement sur les plantes déjà fragilisées ou chétives.

La galle du collet ou Crown-gall: Sur chrysanthèmes, sur bon nombre de Rosacées, des espèces fruitières aux espèces ornementales, sur Dahlia, Pélargonium, Groseillier. Des excroissances se forment sur le collet des plantes attaquées par le champignon, prenant l'aspect d'un chou fleur. Ces tumeurs se lignifient et souvent des pourritures viennent s'installer provoquant la mort rapide du végétal atteint. La lutte biologique donne de bons résultats grâce à une bactérie non pathogène. Comme pour les autres maladies citées ci-dessus, les précautions en matière de culture sont toujours recommandées particulièrement éviter les blessures de taille et protéger les points de greffages.haut page magasin bio ligne

III. Les symptômes observés: des pourritures sur les jeunes tiges


La pourriture grise: Cette infestation a pour symptômes caractéristiques la formation sur feuilles, fleurs et sur tiges de taches brunâtres se couvrant d'un feutrage gris. Ses conditions de développement sont l'humidité et la chaleur et elle atteint aussi bien muflier, muguet, œillet, œillet d'Inde, cyclamen, rosiers, bégonia, gloxinia hortensia, etc… il est préférable de lutter préventivement contre ce champignon grâce à des fongicides spécifiques. Lors de la culture des plantes citées ci-dessus (bouturage, semis etc…) avoir toujours soin d'éliminer les débris végétaux, d'éviter les atmosphères confinées et humides, de séparer les jeunes plants les uns des autres, de semer plutôt clair que serré, de détruire les plantes malades aussitôt qu'est constatée la présence de la maladie.

La fonte des boutures et des semis: Elle est provoquée par un grand nombre de champignons qui laissent peu d'espèces végétales indemnes ! ils s'attaqueront aussi bien à des plantes herbacées à fleurs telles que le Dahlia, Géranium, Chrysanthème, que sur des cultures d'arbustes ou de résineux. Même les semis de gazons peuvent en souffrir… sur les boutures particulièrement, c'est au collet que se développe et s'observe la maladie formant progressivement des surfaces noires et humides et provoquant l'affaissement des boutures et leur mort. Il existe des moyens de lutte variés qui s'appliqueront sur les boutures ou sur les semis. Il est toujours recommandé quoi qu'il en soit de procéder à des semis clairs, d'éviter les écarts de températures, d'aérer régulièrement les locaux, de surveiller les arrosages.

Maladie du pied noir sur muguet et pivoine vivaces: Sur les tiges, une pourriture apparaît au point de jonction entre les feuilles et les tiges. Des grains noirs s'installent sur les parties proches du sol. Le champignon a besoin d'humidité et de chaleur pour se développer et fructifier, ainsi outre l'usage de bio-fongicide, il est recommandé de surveiller l'aération sous châssis, d'éliminer les plantes atteintes.

La pourriture blanche des tiges: Maladie répandue sur Gloxinia, dahlia, zinnia, sur des vivaces telles que Iris, lupin, Delphinium, pivoines ; des taches huileuses apparaissent à la base des tiges sur lesquelles se développent une pourriture humide prenant une teinte blanche comme un feutrage cotonneux ; viennent ensuite des exsudations de liquide jaunâtre qui ne sont autre que les enzymes du champignon digérant le contenu des cellules. Pour lutter contre cette maladie, appliquer des bio-fongicides en prévention.haut page magasin bio ligne

IV. Les Accidents physiologiques


L'éclatement de l'écorce: Symptômes très communs sur Cerisier et prunier souffrant d'un excès d'humidité dans le sol ou de carences diverses ; ce phénomène n'est pas lié à un champignon ou à un autre parasite : il s'agit de fissures apparaissant sur la longueur des tiges au niveau de l'écorce et évoluant en éclatement des tissus puis par la suite en chancre plus ou moins profond. Ces derniers sont ensuite la porte ouverte à toute intrusion de parasites indésirables, et à la gommose qui épuise cerisiers et pruniers rapidement. Apportez un engrais complet à vos sujets atteints, et vérifiez que les conditions d'exposition et de sol lui sont favorables. Si la terre est lourde et humide, apportez de la tourbe. Si des plaies sont ouvertes sur l'écorce curetez les parties abîmées et appliquez un mastic cicatrisant jusqu'aux parties saines.haut page magasin bio ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com.