Bruyère commune : Propriétés médicinales, usages et précautions d'emploi

Les bruyères, Erica et le genre monospécifique Calluna, sont des plantes mellifères très appréciées par les abeilles.

L'activité anti-inflammatoire des fleurs de la bruyère est due, sans nulle doute, à leur composition en acide ursolique également responsable de freiner l'action de la lipoxygénase, d'où un possible effet anti-cancéreux.

SOMMAIRE

I. Description botanique de la plante de bruyère


Nom latin: Calluna vulgaris, Callune commune - Erica arborea, Bruyère arborescente - Famille botanique: Éricacées.

bruyere calluna vulgarisLa bruyère est un arbrisseau de taille variable, 10 à 100 cm de haut. Elle est commune dans toute l'Europe et pousse dans le bois et les couteaux arides. Elle forme des tapis sur les terrains et adore les sols décalcifiés, acides ou siliceux.

Les feuilles, serrées les unes contre les autres, sont opposées, persistantes sous forme d'écailles de 1 à 3 mm.

Les fleurs de la bruyère, de couleur rose ou violet, sont rassemblées en grappes compactes. Elles ont 4 pétales disposés en forme de cloche.

Les fruits de la bruyère sont des capsules sphériques de 2 mm. Ils renferment plusieurs graines.

Noms en français: Bruyère callune ou commune, callune vulgaire, fausse bruyère, béruée, brande, bucane, péterolle.

Noms vernaculaires et étrangers: Provençal: Brouisso - Anglais: Common heather - Espagnol: Bruga - Italien: Crecchia, Scopa.

Crédit photo © Joan simon - flickr.com - Calluna vulgaris (Fleurs de bruyère)Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Quelle est la différence entre la bruyère Culluna et Erica?


Les feuilles du genre Calluna sont opposées réduites en petites écailles sessiles placées sur 4 rangs. Le calice pétaloïde, qui enferme la corolle, est entouré à sa base par un calicule, de couleur vert, formé de petites bractées serrées les unes contre les autres.

Les branches de la bruyère callune étaient utilisées pour fabriquer les balaies, d'où son nom Kallynô qui veut dire nettoyer en grec.

Le genre Erica possède des feuilles en forme de petites aiguilles verticillées par 3 à 4. La corolle urcéolée à 4 dents et à étamines libres est entourée à sa base par un calice vert (coloré chez Erica herbacea). Erica sicula a une corolle généralement pentamère.

Le mot Erica vient de l'ancien nom grec de la bruyère arborescente (Erica arborea) ; Ereiko signifie casser probablement pour faire allusion aux branches de la bruyère Erica facilement cassantes ou peut être grâce aux vertus médicinales de la bruyère arborescente qui consistent à dissoudre les calculs rénaux.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Principaux constituants de la bruyère


Glucosides: Éricoline, hydroquinone libre et arbutoside (Jusqu'à 1,5%). Ce dernier se caractérise par ses bienfaits antiseptiques urinaires. L'action antibactérienne, essentiellement contre les staphylocoques, de l'arbutoside est due à l'hydroquinone, est libérée après oxydation et hydrolyse du glucoside.

Tannins (7%).

Acides organiques: Acides fumarique, malique et citrique.

Oxalate de calcium.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Vertus médicinales de la bruyère


Bienfaits connus:

Antiseptique contre les infections urinaires: L'hydroquinol, libéré par hydrolyse de l'arbutoside, contenu dans les sommités fleuries de la bourrache agit comme antiseptique contre les inflammations des voies urinaires.

Inflammations: Action inhibitrice de la biosynthèse de la cyclooxygénase, des prostaglandines et de l'exocytose.

Activités diurétiques et antiputrides.

Potentiel anti-cancéreux: Effets anti-prolifératifs sur les cellules leucémiques humaines. Les bruyères contiennent l'uvaol et l'acide ursolique qui ont une activité anti-cancéreuse contre les cellules tumorales gastriques et du sein.

Indications et associations:

  • Cystites, urines purulentes et coliques néphrétiques.

  • Lithiase rénale: Utilisation de la bruyère comme traitement adjuvant.

  • Crise de goutte: Usage de la bruyère comme traitement complémentaire.

  • Inflammations d'origine rhumatismale: Emploi de la bruyère comme traitement complémentaire.Haut de page - Magasin bio en ligne

V. Comment utiliser la bruyère?


tisane bruyere bioParties utilisées:

Sommités fleuries. Elles sont récoltées à la fin de la floraison (Juillet-Septembre).

Formes d'usage:

Infusion de bruyère (fleurs et feuilles séchées): 50 gr dans un litre d'eau bouillante. Infusion pendant une dizaine de minutes. Jusqu'à 4 tisanes par jour.

Alcoolature: 40 gouttes 3 fois par jour.

Teinture mère.

Extrait fluide: 2 gr par jour.

Fleurs de Bach de bruyère, Heather n° 14 (Cas de solitude).

Usage interne en phytothérapie:

Inflammation de l'appareil urinaire:

  • Infusion: Tisane des sommités fleuries de la bruyère commune 4 fois dans la journée.

  • Teinture mère: 40 gouttes dans 20 cl d'eau ou d'infusion jusqu' à 4 fois par jour.Haut de page - Magasin bio en ligne

VI. Précautions d'emploi et contre-indications


La boutique bio en ligne note que l'usage de la bruyère est déconseillé chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants.

Effets secondaires:

  • Aucune toxicité ni effet secondaire liés à l'utilisation de la bruyère commune même en cas d'usage prolongé.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne