Cystite : symptômes et traitements

La cystite est une infection des voies urinaires pouvant être aiguë ou chronique. Cette inflammation de la vessie d'origine microbienne survient dix fois plus souvent chez la femme que chez l'homme.

Chez la femme les germes migrent facilement du vestibule vaginal jusqu'à la vessie. La majorité des cystites sont dues au germe Escherichia coli.

Causes, symptômes et évolution de la cystite


Causes et symptômes:

La crise de cystite est pénible à vivre. L'inflammation s'accompagne souvent de brûlures mictionnelles ou de douleurs brulantes locales, avec des envies pressantes et fréquentes d'uriner, de jour comme de nuit, pollakiurie (petite quantité d'urine par miction), dysurie (miction difficile), gêne dans le bas ventre, vives douleurs qui irradient jusqu'aux lombaires.

Évolution et complications:

L'urine émise peut contenir des dépôts de mucus et de pus, parfois même des traces du sang, rejetée sous la forme de caillots.

Outre la douleur quasi insupportable causé par la cystite, il faut traiter d'une manière radicale cette affection vésicale, de préférence avant qu'elle atteint sa phase aiguë, au risque qu'elle devienne chronique.

Traitements de la cystite


Le traitement de la cystite implique d'agir sur plusieurs registres en combattant la prolifération bactérienne, ce qui est le cas de l'argent colloïdal, en calmant la douleur, en agissant de manière émolliente sur les muqueuses des voies urinaires et en stimulant la diurèse.

Les femmes qui ont la cystite à répétition doivent prendre certaines précautions dans leur hygiène de vie quotidienne:

1. Faire une minutieuse toilette intime biquotidienne.

2. Boire beaucoup d'eau, faiblement minéralisée, afin de faciliter la diurèse.

3. Boire des infusions de plantes médicinales diurétiques: Queues de cerise, chiendent, barbe de maïs.

4. Éviter les pantalons trop serrés et les sous vêtements synthétiques (nylon) qui favorisent la macération et le développement des germes pathogènes au niveau des parties intimes (vagin).

Cystite et régime diététique


Dès les premiers signes de cystite, il faut suivre un régime hypotoxique avec suppression des asperges, du cresson, des tomates, de l'oseille et des épices.

En tout temps, restriction d'alcool, de café et de thé.

Faire de temps à autre une cure de citrons, de pommes, de navets crus rappées et de soupe de poireaux.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne