Magasin bio en ligne

Rôles, besoins naturels et carences en sels minéraux et oligo-éléments

Les sels minéraux et les oligo-éléments, comme c'est le cas pour les vitamines, sont très importants pour maintenir un meilleur développement et une bonne croissance de notre organisme. Au niveau qualitatif, ils doivent nous être fournis par une alimentation variée et intelligente, car notre corps ne sait pas les synthétiser seul.

Rapidement utilisés par notre organisme, il faut donc renouveler leur apport quotidiennement en adoptant un régime alimentaire équilibré. Selon notre état de santé, il est, parfois, primordial de consulter un médecin afin de les prescrire en complément alimentaire.

La différence entre minéral et oligo-élément est surtout d'ordre quantitative: Les oligo-éléments s'estiment davantage en micro-gramme (µg), soit 1000 fois moins que les premiers! (Astuce pour mémoriser: oligo = peu en grec).

Les sels minéraux et les oligo-éléments sont des composés non énergétiques. En d'autres termes, ils n'apportent aucune calorie à notre organisme.

Iode (I) et la thyroïde


Origine:

L'iode vient du mot iôdès (signifie violet) du fait de sa couleur.

Rôle:

L'iode intervient principalement dans la constitution des hormones thyroïdiennes.

Rappel:

La thyroïde est une glande située au niveau de la gorge, qui forme des hormones (la thyroxine et la calcitonine) à partir de l'iode. Ces hormones jouent un rôle dans la régulation du métabolisme basal (niveau d'activité de votre corps au repos) et favorisent la croissance.

Sources naturelles:

Fruits de mer, poissons de mer, sel iodé, mais également des végétaux: ail, haricots verts, oignons, radis… (dépend de la richesse des sols en iode).

Précautions:

Certains végétaux contiennent une substance qui inhibe la formation des hormones de la glande thyroïde, augmentant, ainsi, les effets d'une éventuelle carence en iode. Ce sont les choux, les patates douces, les rutabagas, le manioc et le sorgho.

Besoins:

Une alimentation variée assure des apports suffisants en iode. Sachez tout de même que les besoins sont accrus pour les adolescents en période de puberté, pour les femmes enceintes et pour celles qui allaitent également. Mais, souvent, cela ne signifie pas qu'il faille absolument opter pour une supplémentation!

Carence en iode:

Une carence d'apport prolongée entraîne un goitre (gonflement de la thyroïde suite à une diminution de la production hormonale).

Du Zinc (Zn) contre l'acné


Rôle:

Le zinc est indispensable car il entre dans la constitution dénombrables enzymes et de protéines, notamment dans la constitution de l'insuline (hormone, donc protéine, intervenant dans la régulation de la glycémie).

Il intervient également dans la cicatrisation de la peau et la régulation des glandes sébacées (sécrétion du sébum), notamment en cas d'acné.

Sources naturelles:

Coquillages, crustacés, viandes, abats (foie), poissons, jaune d'œuf, volailles.

Besoins:

Les besoins sont, généralement, couverts par une alimentation variée et équilibrée.

Carence en zinc:

Une carence en zinc peut induire un retard de croissance, des troubles cutanés. Certaines maladies peuvent, potentiellement, favoriser la carence en zinc. On peut citer, à titre d'exemple, des troubles hépatiques et des traumatismes corporels dus à des brûlures, des infarctus…etc.

Le saviez-vous ?

a. L'acide phytique, contenu naturellement dans les céréales, les légumineuses et les noix, empêche la bonne absorption du zinc.

b. Le zinc est un agoniste du fer, c'est à dire qu'il favorise son absorption.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne