La pourriture blanche des Allium : Oignon, ail, poireau

La pourriture blanche de l'oignon est l'une des plus importantes maladies des cultures d'Allium sur tous les continents et sous tous les climats. Elle est causée par le champignon Sclerotium cepivorum qui ne s'attaque qu'aux plantes du genre Allium (Oignon, ail, poireau...).

SOMMAIRE

I. Biologie et cycle du Sclerotium cepivorum


L'agent pathogène responsable de la maladie de pourriture blanche de l'oignon est un organisme extrêmement persistant. Il est capable de réchapper pour au moins 15 ans dans le sol même sans aucune plante hôte.

La biologie de ce champignon reste peu étudiée. Il envahit et détruit ses hôtes à l'aide d'un mycélium cotonneux blanc à croissance rapide, qui par la suite produit de petits sclérotes (0,5 mm). Celles-ci sont des structures de résistance pouvant survivre plusieurs décennies dans le sol, en attendant de redonner naissance à du mycélium qui envahira à son tour des plantes hôtes. Les sclérotes représentent le seul moyen de dispersion reconnu de S. cepivorum et les minuscules spores ou micro-conidies produites par le pathogène sont généralement considérées comme stériles.Haut de page - Magasin bio en ligne

II. Symptômes de la pourriture blanche


Des feuilles plus anciennes sont affectées au début, qui se jaunissent par la suite et deviennent flasques, tombent sur le sol et dépérissent.

Les parties atteintes par cette pourriture sont recouvertes par un épais feutrage mycélien blanc recouvert de nombreux points de sclérotes noirs.Haut de page - Magasin bio en ligne

III. Facteurs de développement


La pourriture blanche est sous l'influence de température. C'est actif seulement quand la température de sol est entre 10 ºC et -20 ºC.

La pourriture blanche se développe plus rapidement par temps frais (20 C°) et lors que l'humidité du sol est peu élevée.Haut de page - Magasin bio en ligne

IV. Méthodes de lutte


Bien qu'aucune forme de lutte (biologique, chimique, physique) ne donne actuellement de résultats satisfaisants, des mesures de prévention, pour limiter la propagation et diminuer les dégâts, s'imposent.

Hygiène, ou mesure de Quarantaine, est la meilleure méthode d'éviter la pourriture blanche. Le sclérote peut être transféré dans une zone, ou d'une zone à l'autre, par l'eau de surface, le matériel de ferme ou la matière végétale infestée.

La maîtrise des puits pour la pourriture blanche doit empêcher l'introduction du Sclerotium cepivorum dans des gisements d'ail et d'oignon en pratiquant des mesures méticuleuses d'hygiène.

Nettoyez toujours le matériel avant de se déplacer d'une zone d'oignon ou d'ail au prochain. Si une zone devient infestée avec le microbe pathogène, ne plantez pas l'oignon ou l'ail là encore. La rotation de collecte ne contrôlera pas la pourriture blanche; cependant, elle empêchera une augmentation de la population du sclérote.

La solarisation du sol peut être un bon moyen pour réduire la population du sclérote viable dans le sol infesté.Haut de page - Magasin bio en ligne

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne

Utilisation des cookies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant le bon fonctionnement du site www.bio-enligne.com. Afin de continuer à améliorer la protection de vos données personnelles, nous avons mis à jour notre politique de confidentialité.