Mildiou du pois et de la luzerne: lutte biologique

Le mildiou du pois et de la luzerne est causé par un champignon du genre Peronospora, qui est surtout dangereux par temps humide. Le feuillage du pois contaminé par l'agent pathogène se macule de taches jaunes, couvertes, au revers, d'un feutrage duveteux, blanc cassé. Des plaques jaunâtres se développent parfois sur les gousses, mais ce n'est pas très courant.

En cas d'attaque forte et précoce en saison, les plantes de pois atteintes par le mildiou souffrent d'un sérieux rabougrissement et la formation des gousses est sérieusement contrariée.

Développement de la maladie fongique


Agents causaux:

a. Mildiou du pois protéagineux et de pois de conserve: Peronospora pisi, Peronospora viciae (Berk.) Caspary f. sp. pisi Sydow).

b. Mildiou de la luzerne et de trèfle: Peronospora trifoliorum.

Famille mycologique: Peronosporaceae.

Le duvet gris violet de moisissure, dû aux champignons responsables du mildiou de la luzerne et du pois, visible sur la face inférieure des feuilles, est constitué par les conidiophores des agents pathogènes qui surgissent des ouvertures ou des fentes.

Durant les intervalles entre les périodes de végétation de la culture de pois et de la luzerne, les champignons survivent sur les débris et résidus végétaux sous forme d'oospores avec des parois épaisses.

Symptômes du mildiou du pois et de la luzerne


Peronospora pisi et Peronospora trifoliorum se manifestent par l'apparition de taches jaune pâle ou blanches sur la face supérieure des feuilles de la luzerne et, uniquement, sur la face inférieure des feuilles du pois protéagineux et de conserve. Sous ces taches, on aperçoit un duvet gris et farineux.

Une forte infestation de la maladie cryptogamique provoque le rétrécissement du feuillage. Les tiges des plantes atteintes deviennent courtes et trapues. L'attaque des champignons débute toujours par la partie végétale supérieure (feuilles supérieures).

Les symptômes de la maladie fongique du Peronospora trifoliorum sur les feuilles supérieures peuvent être potentiellement confondus avec les stigmates initiaux du virus de la mosaïque de la luzerne. Sauf que, dans ce dernier cas le feuillage reste petit et épaissi.

Traitements biologiques du mildiou du pois et de la luzerne


Bio en ligne note que seules les semences saines et indemnes devraient être utilisées. Signalons aussi qu'une forte propagation sur la culture de la luzerne peut être évitée lorsque les premières zones atteintes par le champignon sont aussitôt fauchées.

En fin de saison, il est également recommandé de détruire les débris et les déchets végétaux afin d'éviter la persistance des spores du champignon dans le sol. Il est aussi conseillé, si c'est possible, de planter les pois et la luzerne dans d'autres emplacements non contaminés.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne