Magasin bio en ligne

Cercosporiose de betterave sucrière: symptômes et traitements bio

La cercosporiose de la culture de betterave sucrière, connue aussi sous le nom de cercosporose, est une maladie cryptogamique due à Cercospora beticola. Celui-ci est un champignon systémique de la famille Dematiaceae.

Cycle de développement de cercosporiose de la betterave


Agent causal de la maladie fongique: Cercospora beticola (Sacc.) - Famille: Dematiaceae. Autre nom: Cercosporose.

La contamination de la betterave sucrière par la cercosporiose s'effectue à partir d'une spore germant sur les feuilles. L'infestation est favorisée sous conditions chaudes (17 à 27°C) et humides (95%).

Le filament mycélien de l'agent infectieux, Cercospora beticola, pénètre dans la feuille à travers les ouvertures des stomates. Le champignon continue son cycle biologique à l'intérieur du parenchyme foliaire.

Quand les conditions d'humidité deviennent excessives, on constate la formation de petites taches sur les feuilles de la betterave sucrière, suivie par l'apparition des ponctuations noires et un feutrage gris correspondant aux conidiophores qui portent les conidies de l'agent pathogène.

Les spores de Cercospora beticola se présentent sous une forme fine et longue. Elles sont faiblement courbées, hyalines et pluricellulaires. Propagées par le vent, la pluie et les eaux d'irrigation (surtout en aspersion), les conidies contaminent les plantes voisines et environnantes.

Le champignon responsable de la cercosporiose de la betterave sucrière se conserve sous forme de spores, essentiellement dans les feuilles de la plante. Les risques d'infestation sont, par conséquent, beaucoup plus élevés lorsque les rotations culturales sont courtes.

Symptômes et dégâts de la cercosporiose de la betterave sucrière


Symptômes:

Sur le limbe des feuilles de la betterave attaquées par Cercospora beticola on aperçoit l'apparition de taches arrondies, brunes, devenant grises et bordées d'une lisière rouge brun.

En cas d'infestation majeure de la culture de betterave, les taches provoquées par le parasite de la cercosporiose peuvent confluer et engendrer le dessèchement entier du feuillage atteint. La détérioration de la partie végétative foliaire de la plante provoque l'élongation du collet suite au développement continuel de nouvelles feuilles.

Dégâts:

Une forte attaque du champignon Cercospora beticola peut potentiellement réduire les rendements en racines de la betterave sucrière de 20 à 25%, les feuilles infestées perdent l'essentiel de leur valeur nutritive et la teneur en sucre peut accuser une diminution de 1 à 2 degrés.

On peut également constater que la qualité technologique de la betterave sucrière, causée par la baisse de la pureté du jus et par l'augmentation significative de la teneur en azote nuisible, empêche l'extraction du sucre.

Méthodes de lutte biologique contre la cercosporiose de la betterave


Les mesures prophylactiques, recommandées par Bio en ligne, afin de traiter le Cercospora beticola se résument à l'utilisation de variétés tolérantes et à l'emploi de semences saines et certifiées indemnes.

On note également que la pratique d'un assolement judicieux et de rotations culturales assez longues peuvent être des bonnes alternatives limitant les attaques du champignon de le cercosporiose.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne