Dépérissement bactérien du pêcher: symptômes et traitements bio

Le dépérissement du pêcher est une maladie bactérienne qui peut provoquer des dégâts importants sur la culture. Ses symptômes, se manifestant par la formation de taches nécrotiques et de la gommose, prêtent confusion avec la moniliose des rameaux, Monilia laxa, ou avec la maladie criblée, Coryneum beijerinckii, qui sont des infections fongiques et non bactériennes.

Cycle biologique de la bactérie du dépérissement du pêcher


Agent causal: Pseudomonas syringae pv. persicae.

L'agent pathogène responsable de la maladie du dépérissement du pêcher est une bactérie appartenant au genre Pseudomonas. Elle pénètre dans les pousses (au niveau des bourgeons), durant la période des chutes du feuillage, à travers les blessures.

L'infection provoque le dépérissement des nouvelles pousses pendant le stade de débourrage. Les feuilles peuvent être notamment attaquées surtout au cours de la végétation du pêcher.

Symptômes du dépérissement bactérien du pêcher


L'agent infectieux engendre le dépérissement des jeunes pousses qui commence à partir de la pointe. Cette attaque a lieu généralement pendant le début du débourrement printanier.

Les pousses mortes, à cause de Pseudomonas syringae pv. persicae, deviennent plissées et de couleur foncée. On constate aussi l'apparition de petites taches nécrotiques, sur le feuillage, qui peuvent parfois se détacher.

L'infestation peut également provoquer la formation de la gommose sur tout l'arbre et le dépérissement de parties entières des rameaux.

Méthodes de lutte biologique contre le dépérissement du pêcher


Avant de décrire les différentes techniques prophylactiques pour lutter contre le dépérissement du pêcher, la boutique bio en ligne signale qu'il n'existe aucun traitement curatif contre la bactérie infectieuse.

La lutte contre Pseudomonas syringae pv. persicae se limite donc à quelques interventions comme:

a. L'élimination des branches et rameaux malades.

b. La pratique d'une taille jusqu'au bois sain.

c. La destruction des arbres très infectés.

d. L'équilibre des approvisionnements en eau et en matière nutritive.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne