Verticilliose de l'olivier: biologie du champignon et méthode de lutte bio

Cycle biologique du champignon de la verticilliose de l'olivier


Agent causal: Verticillium dahliae.

L'infection de l'arbre par la verticilliose commence à priori au niveau du système racinaire et à la base du tronc. Le développement du champignon est favorisé par la présence de blessures.

L'agent pathogène se conserve dans le sol sous forme de microsclérotes (petites sclérotes à peine visible) et de chlamydospores (spores à paroi épaisse). Ces formes de conservation constituent également un excellent moyen de dissémination de la maladie fongique, notamment par le déplacement et le transport du sol.

Symptômes de la verticilliose de l'olivier


Les différents symptômes dus au Verticillium dahliae apparaissent pendant deux périodes, la première correspond à la reprise de la végétation de la plante, en avril et juin, et la seconde se situe en fin de la saison estivale, plus précisément en septembre.

verticilliose olivierLes symptômes se manifestent généralement d'une manière très localisée. Ils peuvent être, en effet, observables seulement sur une branche ou sur quelques rameaux.

Les feuilles d'olivier attaquées par la verticilliose s'enroulent dans le sens de la longueur et prennent une couleur brun clair. À ce stade de l'infection, les feuilles se dessèchent et cassent. Elles deviennent très fragiles et chutent au moindre contact.

Ses changements caractéristiques affectant les feuilles d'olivier suite à la maladie cryptogamique de la verticilliose se déclarent, en premier lieu, sur celles de la base des pousses de l'année.

On peut notamment remarquer sur une branche d'olivier infestée, la présence de pousses entièrement défeuillées et d'autres presque sèches, avec quelques feuilles brunes à leur extrémité.

Crédit photo © VIGOUROUX André - inra.fr - Verticilliose de l'olivier

Méthodes de lutte biologique contre la verticilliose de l'olivier


À ce jour, aucun traitement curatif contre Verticillium dahliae n'est possible. Les techniques envisagées pour lutter contre la verticilliose de l'olivier demeurent exclusivement préventives.

Les mesures prophylactiques consistent seulement à limiter la propagation du champignon. Dans ce sens, on peut recommander d'éviter l'installation de nouvelles oliveraies dans parcelles où une attaque de la verticilliose a été antérieurement signalée. On conseillé également d'éviter de déplacer la terre d'une zone infestée vers des terrains déclarés indemnes.

Des études scientifiques ont évalué l'incident de la technique de solarisation sur la diminution des populations de l'agent pathogène responsable de la maladie fongique de la verticilliose. Ces essais s'avèrent relativement efficaces et les résultats sont significativement prometteurs. En revanche, l'intérêt économique de cette méthode, très appréciée en lutte biologique, reste malheureusement très discutable, voire inadapté et inenvisageable, en oléiculture et en arboriculture.

Références bibliographiques de la boutique bio en ligne